Katy Perry, Vogue Australia August 2018, cover

Emma Summerton/Vogue Australia

Katy Perry rebondit après une "dépression situationnelle".

La chanteuse est revenue en détails sur ses sentiments mitigés en 2017 lors d'une interview pour le numéro d'août du Vogue australien.

La star a ainsi expliqué que suite à la sortie de son album Witness, elle a été secouée par les critiques pour le moins mitigées de la musique dont elle est très fière : "J'étais déprimée sur le moment et j'ai eu le cœur brisé l'année dernière parce que, sans le savoir, j'ai accordé trop d'importance à la réaction du public, et celui-ci n'a pas réagi comme je l'espérais… ce qui m'a brisé le cœur."

Katy Perry, Orlando Bloom, Colosseum, Rome

Au lieu de s'apitoyer sur son sort, la chanteuse a décidé de transformer ce moment difficile en expérience enrichissante : "La musique est mon premier amour et je pense que l'univers m'a dit  : « Bon, tu parles toujours d'amour-propre et d'authenticité, mais on va te faire traverser une nouvelle épreuve et on va te retirer ton "doudou" de validation. Et là, on va voir à quel point tu t'aimes. »"

Et Katy de poursuivre : "Cette cassure, plus le fait que je me sois ouverte à une force supérieure et que j'aie repris contact avec Dieu, m'a donné une plénitude que je n'avais jamais eue. Ça m'a donné une nouvelle base. Ce n'est pas qu'une base matérielle : ça vient aussi de l'âme."

Ce réveil spirituel n'étonnera nullement les fans de l'interprète de "I Kissed A Girl". En février, la star déclarait à Glamour : "L'année dernière, j'ai tué mon ego, ce qui était vraiment une nécessité pour ma carrière. Mais dans ma vie personnelle, ça ne marche pas de la même manière. Si je veux avoir cet équilibre, je dois être Katheryn Hudson."

Ce retour aux sources a aidé la star de 33 ans à privilégier les relations et les gens qui l'entourent, comme son petit ami présumé, Orlando Bloom.

En avril, la chanteuse et l'acteur ont ainsi pu rencontrer le pape dans le cadre de la conférence Unite to Cure au Vatican. C'est durant cette période que la pop star a loué la pratique de la méditation, qui d'après elle l'a beaucoup "aidée avec [son] anxiété".

On est contents d'apprendre que Katy se sent à nouveau comme un "Firework".

Pour découvrir tout ce que Katy a à dire, consultez le numéro d'août 2018 du Vogue australien disponible lundi 23 juillet.

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.