Thomas Markle implore de parler à sa fille, Meghan Markle, qu'il trouve "terrifiée"

La duchesse de Sussex n'a pas parlé à son père, dont les photos mises en scène juste avant le mariage de Meghan et Harry auraient irrité la famille royale
par Corinne Heller | Traduit par Françoise Sawyer | juil. 16, 2018 13:42Tags

Thomas Markle, le père de Meghan Markle, trouve que sa fille a l'air "terrifié" lorsqu'elle est de sortie avec son mari, le prince Harry, et sa nouvelle famille royale et il aimerait beaucoup lui parler et se réconcilier avec elle après avoir été "banni".

Le septuagénaire a fait ces commentaires au Sun. C'est sa deuxième interview depuis le mariage du duc et de la duchesse de Sussex en mai, qu'il a dû rater à cause d'une opération cardiaque. Il a suivi la cérémonie du Mexique, où il réside.

"Ce qui me dérange sur ma fille maintenant, c'est qu'elle a l'air terrifié", a déclaré Thomas au journal britannique, ce dimanche. "Ça se lit dans ses yeux, ça se lit sur son visage, ça se lit sur son sourire. Ça fait des années que je la vois sourire. Je connais son sourire. Je n'aime pas celui que je vois. Ce n'est même pas un sourire forcé, c'est un sourire douloureux."

"Peut-être qu'elle a juste passé quelques mauvaises journées. J'en sais rien. Ça m'inquiète vraiment. Je pense qu'elle est trop sous pression", a-t-il déclaré. "Il y a un grand prix à payer lorsqu'on épouse quelqu'un de cette famille."

Thomas trouve aussi que le style vestimentaire de Meghan "est tout droit sorti d'un vieux film". Comme sa belle-sœur, Kate Middleton, Duchesse de Cambridge, Meghan sort généralement en tenues simples de créateurs.

"Pourquoi doit-on s'habiller comme dans les années 30 en 2018 ?" a-t-il déclaré. "Pourquoi doivent-elles couvrir leurs genoux ?"

photos
Les meilleurs looks de Meghan Markle
Tim Rooke/REX/Shutterstock
BACKGRID
photos
Retour sur la vie de Meghan Markle avant son mariage royal
Mike Marsland/WireImage

Thomas a ajouté qu'il n'avait jamais été aussi longtemps sans nouvelles de Meghan.

"Le message que je veux lui faire passer, c'est : « Je t'aime, tu me manques, je suis désolé pour tout ce qui est arrivé »", a-t-il ajouté. "Et je veux être le grand-père de son [futur] enfant et je veux être proche d'eux. Je veux faire partie de leur vie. J'aimerais que l'on tire un trait sur nos différends et qu'on se voie. Tu me manques beaucoup."

"Je m'en fiche qu'elle m'en veuille... je veux la voir", a-t-il déclaré au Sun. "Je veux avoir une relation père-fille. Je me suis occupé de ma mère les cinq dernières années de sa vie. Ma fille m'a dit qu'elle s'occuperait de moi si ma santé s'aggravait. Je ne parle pas d'argent, je parle d'une présence physique. C'est très important à mes yeux."