Neve Campbell, The Late Show With Stephen Colbert

Scott Kowalchyk/CBS

Neve Campbell est en train d'atteindre de nouveaux sommets, grâce à son nouveau film Skyscraper.

Mais quand l'actrice de 44 ans est apparue dans The Late Show pour faire la promo de son long-métrage (face à Dwayne Johnson), le présentateur Stephen Colbert n'a pu s'empêcher de lui demander pourquoi on ne l'avait plus vu dans des blockbusters au cours de cette dernière décennie. "Tout le monde vous connaît pour vos rôles dans La Vie à cinq, Dangereuse Alliance, les quatre Scream, la saison 4 de House of Cards. Il y a 10 ans, vous aviez le monde à vos pieds, avec la couverture de Rolling Stone, la présentation de Saturday Night Live. Et puis, vous êtes partie ! Vous êtes allée à Londres. Pourquoi ne nous aimez-vous pas, Neve Campbell ?", a demandé le présentateur. "Pourquoi avoir quitté les États-Unis ?"

"J'avais juste besoin d'un moment pour moi", a répondu l'actrice en riant. "Ce fut un long moment. Un vrai long moment."

Née et élevée dans l'Ontario, Neve Campbell a déclaré qu'elle ne savait pas à quoi ressemblait Hollywood avant de rentrer dans le show-business. "Je ne connaissais pas du tout la culture pop américaine", a-t-elle admis. "Et puis tout d'un coup, je suis devenue actrice et toutes ces choses me sont tombées dessus." Par exemple, quand l'actrice a animé une émission du Saturday Night Live au pic de sa célébrité en 1997, elle en a gardé le souvenir suivant : "Je ne connaissais pas vraiment l'émission. J'étais terrorisée ! Et puis, j'ai appris que l'invité musical était David Bowie, et mon amie m'a dit : « David Bowie ? Oh, mon Dieu ! » Et j'ai fait : « Qui est David Bowie ? » Je n'avais aucune idée. Cette expérience m'est vraiment passé au-dessus de la tête, car je ne connaissais rien ! Vraiment rien !"

(Concernant Bowie, Neve a précisé : "J'ai fait comme si je le connaissais super bien ! Du genre : « Vous êtes génial. Vous êtes fantastique. » En fait, mon ami m'a donné quelques-uns de ses CD avant pour je puisse l'écouter.")

Bien qu'elle ait continué à travailler régulièrement, avec en moyenne deux films par an dans les années 2000, Neve a commencé à être plus sélective par rapport à son travail aux environs de 2008. "Pendant ma vingtaine, tout est arrivé si vite et si fort que j'étais un peu dépassée, c'était merveilleux, bien sûr, et j'en suis très reconnaissante. Mais il est arrivé un moment où ce qu'on me proposait ne correspondait pas à ce que je voulais faire", a-t-elle reconnu. "On n'arrêtait pas de me proposer des films d'horreur parce que j'étais connue pour ça. Ou de mauvaises comédies romantiques. Les scénarios ne m'intéressaient pas et j'étais un peu déçue de ce que je recevais. Je commençais à m'ennuyer. Alors je me suis dit : « Je veux un changement. » C'est pourquoi j'ai déménagé à Londres."

Vivre à l'étranger fut exactement ce à quoi l'actrice s'attendait. "J'étais complètement inconnue là-bas. C'est très différent là-bas. On ne m'a pas embêtée une seule fois ! Les gens me demandaient ce que je faisais dans la vie et je répondais : « Je joue la comédie » et ils répondaient : « Ah, d'accord »", se souvient Neve. "C'était charmant !"

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.