Beyonce, Jay-Z

Instagram

Ça, c'est bien voyager.

Lundi, Beyoncé, 36 ans, et Jay-Z, 48 ans, ont emmené leur fille, Blue Ivy Carter, 6 ans, faire de la voile à Cannes. Beyoncé a partagé une série de photos sur Instagram, peut-être pour tenter de diminuer le prix des photos de paparazzis prises sans l'accord de sa famille. Les jumeaux d'un an du couple, rarement vus, Rumi Carter et Sir Carter, n'étaient pas sur les photos de famille. Et comme d'habitude, la chanteuse n'a pas donné plus de détails en légende de ses photos et vidéos. 

Beyoncé, qui buvait une Corona, portait une robe Temperley London qui coûte 1 595 $. Son mari et elle sont en pleine tournée On the Run II, ils étaient sur scène le 30 juin au PGE Narodowy à Varsovie en Pologne. Après avoir pris du temps pour visiter l'Europe, les stars devaient remonter sur scène mardi soir au RheinEnergieStadion de Cologne en Allemagne.

Beyonce

Instagram

Beyonce, Jay-Z, Blue Ivy Carter

Instagram

Beyonce

Instagram

Avec zéro promotion ni aucun tapage, Beyoncé et Jay-Z ont sorti leur premier album commun, Everything Is Love, le mois dernier. Même s'il n'était à l'origine que disponible aux abonnés de Tidal, l'album a eu une sortie plus généralisée le 18 juin. Everything Is Love a neuf chansons originales — "Summer", "APES--T", "Boss", "Nice", "713", "Friends", "Heard About Us", "Black Effect" et "LoveHappy" — et a démarré en 2e place des hit-parades. Joe Coscarelli du New York Times a dit que l'album "complète la trilogie conceptuelle Knowles-Carter", en parlant des efforts en solo Lemonade et 4:44, "une démonstration experte et tactique de gestion de la marque familiale". 

La tournée du couple On the Run II se conclura le 4 octobre au CenturyLink Field à Seattle. 

Après le premier concert, Mark Sutherland de Rolling Stone a prévenu les fans que la tournée "pourrait retirer le filtre de perfection qui semble perpétuellement recouvrir les vies du plus grand couple du hip-hop". Et même si "c'était quand même un concert de stade, et un concert spectaculaire", il a davantage brouillé les limites entre le rêve et la réalité. "Le générique de fin qui passe sur l'écran alors que le couple partait, bras dessus, bras dessous, a laissé les spectateurs avec une ambiance de fin hollywoodienne bien polie", a-t-il écrit en récapitulatif du concert. "Mais à ce moment-là, la foule entière s'amusait trop pour s'en soucier."

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.