Venice Film Festival, George Clooney, Amal Clooney

Vittorio Zunino Celotto/Getty Images

En apprenant que les enfants des sans-papiers étaient pris de force à leurs parents à la frontière entre les États-Unis et le Mexique, George Clooneyet Amal Clooney ont décidé de passer à l'action... en pensant à leurs propres enfants.

L'acteur oscarisé et l'avocate spécialisée dans les droits de l'homme ont versé 100 000 $ par l'intermédiaire de leur fondation, la Clooney Foundation for Justice, au Young Center for Immigrant Children's Rights. L'info a été confirmée à E! News par le couple. L'organisation essaie de reformer les lois sur l'immigration et protège les intérêts des enfants d'immigrants non-accompagnés. 

Leur décision a été motivée par la crise actuelle des sans-papiers, où des milliers d'enfants ont été séparés de force de leurs parents ces derniers mois lorsque leurs parents ont passé illégalement la frontière des États-Unis... une pratique dénoncée dès le mois de mai.

La couverture médiatique et l'intérêt du public pour la politique de la "tolérance zéro" de Trump, qui compte poursuivre les sans-papiers devant un tribunal fédéral, se sont accélérés ces dernières semaines. Et le public découvre de plus en plus de détails sur les conditions d'hébergement de ces enfants. Certains médias rapportent que des abris "âge tendre" ont été mis en place au Texas pour s'occuper des bébés et des enfants en bas âge des migrants.

C'est une info qui touche les parents célèbres, vu qu'ils sont maman et papa de jumeaux d'un an, Ella et Alexander.

"Un jour ou l'autre, dans quelques années, nos enfants nous demanderont : « Est-ce vrai que notre pays a arraché des bébés à leurs parents pour les mettre dans des centres de détention ? » Et quand nous répondrons oui, ils nous demanderont ce qu'on a fait pour empêcher ça. Ce qu'on a dit. Où on s'est tenus", ont-ils déclaré dans un communiqué envoyé à People. "On ne peut pas changer les lois de ce gouvernement, mais on peut aider les gens qui en sont victimes."

Maria Woltjen, directrice exécutive du Young Center, a exprimé sa gratitude pour le couple célèbre et le don de leur fondation.

"Ce gouvernement ignore les lois internationales et les principes de base de la décence humaine. Traiter les enfants de façon aussi cruelle n'est pas seulement une violation de leurs droits mais aussi de leurs besoins les plus basiques", explique-t-elle dans ce communiqué à People. "Nous faisons tout ce que nous pouvons pour prendre la défense de ces milliers d'enfants qui sont séparés et seuls, et nous remercions George et Amal Clooney et la Clooney Foundation for Justice pour leur don généreux. C'est vital en ce moment."

Les Clooney ont suivi l'exemple de Chrissy Teigenet John Legend, qui ont fait un don de 288 000 $ — quatre versements de 72 000 $ — en leur nom et au nom de leurs enfants à l'American Civil Liberties Union pour les 72 ans du président Donald Trump. 

"John et moi sommes outrés de voir et d'entendre les histoires horribles de ces familles d'immigrés qui viennent chercher asile et refuge en Amérique et finissent séparées à cause des politiques inhumaines du gouvernement Trump", a écrit Teigen sur les réseaux sociaux. "Ces actions sont cruelles, anti-familiales et vont à l'encontre de tout ce que ce pays représente, selon nous."

Cette semaine, Melania Trump, première dame des États-Unis s'est également exprimée sur ces séparations par l'intermédiaire de sa directrice de communication, Stephanie Grisham. "Mme Trump déteste voir les enfants séparés de leurs familles et espère que les deux côtés arriveront à s'entendre pour réformer l'immigration", a déclaré Grisham à CNN ce dimanche. "Elle pense que nous devons être un pays qui suit les lois, mais aussi un pays qui gouverne avec du cœur."

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.