Personne n'a jamais dit que Robbie Williams était un ange.

La pop star britannique de 44 ans, qui a connu le succès dans les années 90 en gagnant la réputation de "bad boy" du boys band Take That, a fait un doigt d'honneur à la caméra alors qu'il se produisait à la cérémonie de lancement du Mondial 2018 de la FIFA au Stade Luzhniki de Moscou, ce jeudi. Des vidéos et des photos du geste, diffusé dans le monde entier, sont devenu virales.

Portant un costume imprimé léopard rouge et se tenant à côté de danseuses portant des hauts courts et des pantalons de jogging rouges scintillants, Robbie a fait un doigt d'honneur alors qu'il chantait son tube de 2000, "Rock DJ", dont le clip, où on le voyait se déshabiller petit à petit avant de finir en chair et en os, au sens propre du terme, reste l'un des clips les plus controversés de l'histoire. Juste avant d'avoir fait ce geste, il a entonné : "Être maquereau, c'est pas facile, elles me plument toutes" ("Pimping ain't easy, most of them fleece me"), puis a rajouté la phrase : "Mais je l'ai fait gratos." ("But I did this for free.")

   

Williams a aussi interprété son tube de 1998 "Let Me Entertain You" et le titre de 2002 "Feel", entouré de ses danseuses. Il a aussi chanté son premier tube solo "Angels", qui avait fait un carton aux USA, en duo avec la soprano russe Aida Garifullina.

"Passez un bon Mondial, tout le monde", s'est ensuite exclamé Robbie en saluant la foule.

Williams a essayé d'éviter la controverse en se retenant d'interpréter son titre "Party Like a Russian" (Fais la fête comme un Russe) à la cérémonie. Voici un extrait des paroles de ce titre : "Il faut un certain homme avec une certaine réputation / Pour soulager l'argent de toute une nation." ("It takes a certain kind of man with a certain reputation / To alleviate the cash from a whole entire nation.")

Bien que Williams ait déclaré que le titre ne parlait pas du président russe Vladimir Poutine, les médias pro-Kremlin l'ont critiqué, et les organisateurs de l'événement ont sûrement laissé entendre à Robbie qu'ils pourraient se passer de ses services, selon Reuters. Williams a été engagé pour chanter à des fêtes privées organisées par de riches hommes d'affaires russes dans le passé.

"J'aimerais chanter « Party Like A Russian ». Malheureusement, on m'a demandé de ne pas le chanter", a-t-il déclaré à Reuters mardi. "En fait, ça n'a rien à voir avec ça. C'est juste que je dois chanter les titres les plus connus."

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.