Woody Allen

Dimitrios Kambouris/Getty Images)

Woody Allen fait parler de lui après avoir évoqué le mouvement #MeToo.

Le réalisateur américain est apparu dans l'émission argentine Periodismo Para Todos au cours de laquelle il a prétendu être un "grand avocat" de la cause.

"Je trouve que lorsqu'on trouve des gens qui harcèlent des femmes et des hommes innocents, c'est bien qu'ils soient démasqués", a-t-il déclaré, selon Quartz. "Mais, vous savez, je devrais être le porte-étendard du mouvement Me Too. Parce que je travaille dans le cinéma depuis 50 ans. J'ai travaillé avec des centaines d'actrices, des grandes, des célèbres et des débutantes, et pas une d'entre elles n'a suggéré la moindre attitude déplacée. Ça s'est toujours très bien passé avec elles."

Woody Allen a poursuivi : "Ce qui m'embête, c'est qu'on me lie à eux. Des gens qui ont été accusés par 20, 50, 100 femmes d'abus encore et encore, et moi qui ai été accusé par une femme dans une affaire de garde d'enfant qui a fait l'objet d'une enquête et qui a été prouvée comme étant fausse, on me met dans le même panier que ces gens."

En 1992, Dylan Farrow a accusé le réalisateur new-yorkais de l'avoir agressée sexuellement quand elle avait 7 ans. En 2014, elle a écrit une lettre ouverte au New York Times en détaillant les agressions supposées.  

En début d'année, elle a maintenu devant Gayle King dans l'émission CBS This Morning qu'elle "disait la vérité" et que c'était "crédible".

Les autorités ont enquêté sur les déclarations de Dylan, mais son père n'a jamais été inculpé, lequel a toujours nié les faits qu'on lui reproche.

"Évidemment que je n'ai pas agressé Dylan", a-t-il écrit lui aussi dans une lettre ouverte adressée au New York Times. "Je l'aimais et j'espère qu'un jour elle comprendra qu'elle a été privée de l'amour de son père et qu'elle a été exploitée par une mère plus préoccupée par sa colère incessante que par le bien-être de sa fille. Qu'on lui ait appris à détester son père et à croire qu'il l'a violée a déjà eu un impact psychologique sur cette charmante jeune femme."

Et dans l'émission Periodismo Para Todos, Woody Allen a de nouveau nié les faits qui lui sont reprochés.

"C'est quelque chose qui a été observé attentivement il y a 25 ans par toutes les autorités compétentes et tout le monde a conclu que c'était faux. Ce fut la conclusion et j'ai repris ma vie", a-t-il précisé. "Alors le fait que ça remonte à la surface, c'est horrible d'accuser quelqu'un. Je suis un homme qui a une famille et des enfants. Alors bien sûr que ça me désole."

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.