Harvey Weinstein, Court

Steven Hirsch/New York Post via AP, Pool

Trois femmes accusent Harvey Weinstein d'agressions sexuelles et de harcèlement dans une plainte collective déposée vendredi à l'encontre du producteur hollywoodien déchu, deux jours après son inculpation pour viol dans une autre affaire.

Les documents de la cour ont été soumis des mois après qu'environ 70 femmes, dont des stars célèbres, l'ont publiquement accusé d'agression sexuelle et autres comportements sexuels déplacés. L'année dernière, Weinstein avait nié avoir pris part à des relations sexuelles non consenties et son avocat avait déclaré que le producteur avait l'intention de plaider non coupable des charges de viol et autres crimes sexuels dont l'accusaient deux autres femmes, dont l'identité n'a pas été révélée. Weinstein et ses avocats n'ont fait aucun commentaire sur la nouvelle plainte.

Si l'on se réfère aux documents juridiques, Melissa Thompson, une des victimes présumées, aurait rencontré Weinstein en 2011, quand elle travaillait en tant que consultante pour une start-up. L'homme tombé en disgrâce l'aurait touchée de manière inappropriée dans son bureau de producteur, pendant qu'elle lui présentait un software pour sa société.

Melissa Thompson et Weinstein se sont ensuite rencontrés dans le restaurant d'un hôtel, où elle espérait "conclure le deal" pour son entreprise. D'après la plainte, ils auraient fini dans la suite du producteur, alors qu'elle pensait à l'origine qu'il l'emmenait à une projection publique.

Weinstein lui aurait alors fait un massage, après quoi elle serait allée aux toilettes. À sa sortie, le producteur serait apparu nu sous la ceinture et lui aurait proposé de le rejoindre sous la douche. Weinstein aurait alors "maintenu Melissa Thompson à terre et l'aurait violée", avant de lui redemander de prendre une douche avec lui. Toujours selon la plainte, l'homme aurait alors commencé à lui parler de contrats avec sa société "et de rôles qu'il avait en tête pour elle", avant d'ajouter qu'il allait organiser une réunion avec ses collègues. 

Melissa Thompson aurait alors envoyé "des preuves vidéo" de son agression par Weinstein à son avocat. Vendredi, The Blast a posté ce qui serait une capture d'écran de Weinstein en train de toucher le bras de Mme Thompson dans la chambre.

La plainte fait état d'une autre victime, Caitlin Dulany, avançant qu'en 1996, Weinstein, son "mentor" à l'époque, serait venu la chercher à son appartement pour aller dîner. Alors qu'il était sur place, elle serait allée aux toilettes et à son retour, elle l'aurait trouvé nu sur son lit. Elle lui aurait alors demandé de se rhabiller, ce qu'il aurait fait, avant de partir.

Caitlin Dulany et Weinstein se seraient vus par hasard deux mois plus tard au Festival de Cannes, où ils auraient assisté à quelques événements ensemble. Après un dîner caritatif, Mme Dulany aurait appris qu'une voiture l'attendait pour l'emmener à un after. Elle aurait accepté de monter dedans avant d'être emmenée dans un hôtel où Weinstein résidait. Selon la plainte, elle aurait fini par le rejoindre seule dans sa chambre, où il l'aurait "déshabillée, avant d'avoir une relation sexuelle orale avec elle, sans son consentement".

Selon les documents de la cour, une troisième victime, Larissa Gomes, aurait rencontré Weinstein en 2000, alors qu'elle travaillait en tant qu'actrice et danseuse au sein d'une troupe sur le tournage d'Allison Forever, un des films de sa société de production. Mme Gomes l'aurait ensuite revu dans une chambre d'hôtel de Toronto, en compagnie de deux associés, pour parler de sa carrière, avant qu'elle n'accepte une autre réunion. Cette fois, Weinstein aurait été seul. Il aurait alors exigé qu'elle s'allonge à ses côtés, qu'elle le masse et qu'elle lui montre sa poitrine.

Larissa Gomes aurait alors commencé à partir, mais Weinstein l'aurait suivie, en peignoir, avant de commencer à la masser et à toucher ses seins. Après s'être éloignée de lui, il lui aurait dit : "Tu sais, à un moment, Gwyneth Paltrow et Ashley Judd étaient exactement où tu en es. Et regarde où elles en sont maintenant. Ashley Judd n'a eu aucun problème à bai*** avec moi."

Gwyneth Paltrow et Ashley Judd ont toutes les deux évoqué le harcèlement sexuel que Weinstein leur aurait fait subir dans la presse, et la dernière a déposé une plainte il y a quelques semaines contre le producteur à ce sujet.

Dans sa plainte, Larissa Gomes avance que Weinstein l'aurait attrapée et aurait tenté en vain de l'embrasser, avant qu'elle ne s'enfuie de la chambre.

Par la suite, deux avocats du producteur hollywoodien auraient "utilisé des techniques trompeuses" pour faire croire à Melissa Thompson "qu'ils travaillaient pour les victimes, afin qu'elle leur livre les preuves visuelles et audio des actions de Weinstein", ce qu'elle prétend avoir fait. Les hommes de loi ont réfuté les accusations auprès du New York Post, l'un d'entre eux allant jusqu'à dire qu'il n'avait jamais défendu Weinstein.

La plainte réclame des dommages et intérêts pour les victimes présumées, qui auraient perdu des opportunités de travail, auraient vu leur carrière endommagée et "auraient enduré et endurent encore aujourd'hui une grande détresse physique et émotionnelle".

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.