Bella Hadid, 2018 Cannes Film Festival, Magnum x Alexander Wang party

Matt Crossick/PA/Magnum

Bella Hadid garde les pieds sur terre.

Comme beaucoup de stars, le mannequin de 21 ans est souvent abordé en ligne au sujet de son apparence. Dans une interview avec InStyle, postée en ligne jeudi et publiée dans le numéro de juillet 2018 du magazine, Bella aborde les rumeurs de chirurgie esthétique.

"Les gens pensent que je me suis fait opérer ou que j'ai fait ceci ou cela", a-t-elle dit. "Vous savez quoi ? On peut passer mon visage au scanner, mon chou. J'ai peur de me faire faire des injections dans les lèvres. Je ne voudrais pas abîmer mon visage." 

Hadid a aussi parlé à InStyle du fait d'accepter son corps par le passé. 

"J'avais une taille fine, des hanches plus amples, j'étais ronde", a-t-elle dit. "Je les adore maintenant, mais j'ai toujours été complexée par mes hanches, alors que ma sœur [Gigi Hadid] avait des tablettes de chocolat, elle était très athlétique. Je trouvais que j'avais un visage bizarre. Je me souviens avoir été harcelée à cause de mes traits."

Bella Hadid, 2018 Cannes Film Festival

Arthur Mola/Invision/AP/REX/Shutterstock

Il y a un mois, Hadid a répondu à un troll sur Instagram qui avait insinué qu'elle avait eu recours à des interventions plastiques et s'était fait faire des injections dans les lèvres. Hadid lui a dit : "Salutations à toi, très cher. La jalousie est une demande à l'aide, et j'aimerais pouvoir t'aider."

Hadid a parlé à InStyle de sa façon de gérer les critiques en ligne. 

"J'ai mis du temps à apprendre à ne pas écouter", a-t-elle dit. "J'éteins mon téléphone et je me souviens que les gens autour de moi sont les seuls dont les avis m'importent. Pourquoi je lirais ces commentaires ? En général, ils ciblent plutôt ma personnalité que mon visage, et c'est plus blessant."

"Je ne réponds pas", a-t-elle dit. "J'ai appris que les gens vont te détester, et il n'y a rien qu'on puisse y faire, sauf être soi-même et s'aimer soi-même. Mais je ressens l'énergie des gens intensément. Souvent, je pense : « Je veux vous rencontrer et vous dire que je ne suis pas quelqu'un de mauvais. Vous n'avez pas besoin d'être méchants avec moi. »"

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.