Jenna Dewan, Harper's Bazaar

Robin Harper/HarpersBAZAAR.com

Si vous vous attendez à ce que Jenna Dewan dise du mal de son ex Channing Tatum, vous avez tort.

Depuis qu'ils ont annoncé leur rupture après huit ans de mariage début avril, ils semblent être en excellents termes en public. Du moment où ils ont révélé qu'ils avaient "choisi avec amour de se séparer en tant que couple" à celui où l'acteur a souhaité à son co-parent "Joyeuse fête des mères, bébé", ils donnent l'impression d'une rupture des plus harmonieuses. 

Comme Dewan l'a récemment expliqué à Harper'sBazaar.com, les ex s'adaptent encore à leur nouveau rythme, mais ils n'ont pas perdu de vue l'amour. 

"C'est une nouvelle normalité, où il y a beaucoup d'amour. On s'habitue", a-t-elle dit au site. "On a une énergie très positive ensemble, on essaye d'être les meilleurs parents qui soient pour Everly [Tatum]. On se soutient."

Jenna Dewan, Harper's Bazaar

Robin Harper/HarpersBAZAAR.com

Dewan étant l'animatrice de World of Dance et productrice déléguée de Step up: High Water, l'artiste aux multiples talents aura besoin de toute l'énergie positive en gérant le succès dans de nouveaux domaines. Comme Dewan l'a dit, c'est un "nouveau chapitre" de sa vie, mais qu'elle a démarré à sa façon.

"Ce que je fais n'a rien à voir avec mon mariage ou ma séparation, étonnamment", a-t-elle dit au site. "J'ai toujours été très heureuse en épouse. « Qui es-tu ? Que veux-tu donner au monde ? Qu'est-ce qui t'excite ? » Ces sentiments ont commencé à remonter pour moi, naturellement... alors je voulais élargir ma vie et me développer. C'était mon parcours, celui de personne d'autre. [En étant seule], je ressens de la joie, de la liberté, de l'excitation, véritablement, quant à un nouveau chapitre de ma vie. Je ne sais pas à quoi ça va ressembler, ou ce que ça va être. Je suis très ouverte et pleine d'espoir."

C'est un sentiment bienvenu en contraste avec ses débuts dans le métier, surtout après sa soudaine célébrité dans Sexy Dance et le choc identitaire que cela a représenté. 

"Même si j'étais dans un film de danse à succès, tout à coup, mes agents me disaient d'aller à des auditions en disant : « Tu n'es pas danseuse, tu es actrice. C'est tout ce que tu fais. » C'était bizarre. Ils essayaient de me coller une étiquette, et ça ne me convenait pas", a-t-elle expliqué. "Je n'avais pas la conscience de moi-même pour le comprendre. J'étais jeune. J'avais 26, 27, 28 ans. Je ne savais pas qui j'étais."

Avec le temps, l'expérience et — comme Dewan l'a fait remarquer — la maternité, la star a trouvé ses marques. 

"Elle est un petit miroir pour moi", a-t-elle dit à Harper's Bazaar sur sa fille. "Elle est déterminée, elle m'inspire à être plus claire et déterminée dans ma propre vie. Si elle ne dirige pas son entreprise ou ne domine pas le monde, j'aurai échoué en tant que mère."

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.