Britney Spears, Kevin Federline

Jeffrey Mayer/WireImage

En quête d'une pension alimentaire plus importante de la part de son ex-femme Britney Spears, Kevin Federline va au tribunal. 

Le DJ, qui a été marié à la pop star pendant deux ans, a déposé des documents juridiques demandant un changement de la pension alimentaire et à ce que Spears paye ses honoraires d'avocat associés au dossier.

Spears paye l'ancien danseur 20 000 $ de pension alimentaire depuis 2008 pour leurs deux fils, Sean, 12 ans, et Jayden, 11 ans. À l'origine, des rumeurs ont fait surface en mars disant qu'ils étaient en négociations privées après que Federline a voulu revoir leur accord actuel, mais désormais, il demande l'avis officiel du tribunal pour augmenter la somme.

Dans les documents du tribunal déposés le 22 mai, Federline argumente que son revenu a diminué de manière importante depuis la dernière modification de leur accord alors qu'il pense que le revenu annuel de Spears est autour de 34 millions de dollars selon les médias. Actuellement, il estime son revenu à 3 000 $ par mois, "moins de 1 %" de celui de Spears. 

Dans les documents, Federline affirme qu'il est moins "connu" et moins demandé qu'il y a une décennie, et donc, son revenu a été affecté de manière négative. Il dit vivre dans une maison de 185 mètres carrés avec sa femme actuelle, leurs deux enfants, deux enfants d'un mariage précédent et les deux fils dont il partage la garde avec Spears. Donc il dit ne pas pouvoir offrir un train de vie similaire à celui dont les enfants bénéficient avec Spears, citant sa maison de 1 200 mètres carrés et une liste des aménagements de la propriété. "Sean et Jayden doivent partager une chambre chez moi", dit le document. "Il n'y a pas la place pour qu'ils puissent inviter leurs amis ou faire des soirées pyjama." Il ajoute qu'il n'a pas pu emmener les enfants en vacances depuis des années. 

Donc il demande une pension alimentaire plus importante "pour fournir une sorte de parité entre les trains de vie". 

Kevin Federline, Britney Spears

Larry Busacca/WireImage.com

Il demande aussi à ce que Spears paye les honoraires d'avocat dépensés jusqu'ici et les honoraires futurs qui devraient être d'au minimum 250 000 $, ainsi que 100 000 $ d'honoraires de comptabilité. Les documents déclarent aussi que Spears refuse de fournir les informations relatives à sa situation financière pour leur permettre, ainsi qu'au tribunal, de déterminer une somme pour la pension alimentaire. Federline argumente donc qu'il aura besoin d'experts pour l'aider à déterminer ces chiffres. 

"On a essayé de voir si on pouvait parvenir à un accord sur l'augmentation de la pension alimentaire, et au cours de ce processus, l'équipe de Britney est revenue avec plusieurs conditions qui n'étaient pas acceptables", a dit l'avocat de Federline, Mark Vincent Kaplan, à E! News dans une déclaration. "Donc Kevin a dû déposer une requête formelle auprès du tribunal pour qu'il détermine quelle est la somme appropriée pour la pension alimentaire. Si le tribunal décide que le besoin est raisonnable, alors on se servira d'un témoignage d'expert pour établir quels sont les besoins raisonnables des enfants mineurs."

Peindre est tellement thérapeutique pour moi ! Pouvoir faire ça avec mes garçons en cette belle journée est une vraie bénédiction !

Une source proche de Spears a dit à E! News : "Britney est contrariée qu'une fois de plus, Kevin et son avocat aient rendu leurs histoires de famille publiques. Les enfants vont très bien, ils sont en bonne santé et heureux, et elle veut que ça continue. C'est dommage d'en arriver là, car Britney et Kevin ont toujours réussi à être de bons co-parents." 

"Le tribunal examinera ce que Britney dépense pour les enfants chaque mois quand ils sont avec elle. Si le tribunal voit que ses dépenses pour les enfants ne s'élèvent pas à plus de 20 000 $, alors sa pension alimentaire restera la même", a ajouté la source. 

"Britney ne dépense pas plus de 10 000 $ par enfant chaque mois quand ils sont avec elle. Elle a une super vie, mais elle ne dépense pas de façon extravagante ou négligemment pour ses enfants. Elle ne dépense pas trop. Elle paye leur école privée, et ce qui est nécessaire pour qu'ils aient une bonne vie."

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.