Kate McKinnon, Issa Rae, Sarah Silverman, GQ

Martin Schoeller/GQ

On vous recommande de mettre la main sur le numéro annuel du GQ américain spécial comédie ! 

Le magazine se paie la tête du numéro spécial Hollywood 2018 de Vanity Fair, également du groupe Condé Nast, qui a fait le buzz malgré lui pour ses photos très mal retouchées donnant à Reese Witherspoon et à Oprah Winfrey une main et une jambe de trop. 

Les stars en couverture du numéro de GQ, les humoristes Kate McKinnonIssa Rae et Sarah Silverman, prennent des poses tout aussi glamour que leurs illustres aînées, mais à y regarder de près, on remarque quelques invraisemblances anatomiques hilarantes.  

GQ s'est "excusé" pour "ses erreurs flagrantes faites lors de la conception de cette couverture de notre numéro spécial comédie 2018, "la dernière déclaration d'amour en date aux êtres humains les plus marrants que nous connaissions. Notre intention était de célébrer les trois superstars hilarantes, qui représentent tout ce qui est intelligent, perspicace, débridé et nécessaire dans l'humour en ce moment. Nous regrettons profondément que le résultat ait bafoué les standards rigoureux d'excellence de GQ et les lois de la nature".

"Revenez sur GQ.com la semaine prochaine pour lire les portraits de nos trois stars en couverture, qui sont à la fois très talentueuses et qui ont vraiment deux mains", a conclu le magazine. "Pendant ce temps, nous allons prier pour que Donald Trump tweete quelque chose à propos de Chrissy Teigen dans l'heure qui vient pour que tout le monde oublie ce qui vient de se passer." 

Au moment de la boulette de Vanity Fair, Reese Witherspoon et Oprah Winfrey avaient accepté avec le sourire leurs membres en trop. La première avait tweeté : "Bon... j'imagine que tout le monde est au courant maintenant... pour mes trois jambes. J'espère que vous m'accepterez encore telle que je suis." La seconde avait répondu : "J'accepte ta troisième jambe. Tant que tu acceptes ma troisième main."

Vanity Fair, 2018 Hollywood Issue

Annie Leibovitz/Vanity Fair

Vanity Fair a depuis répondu aux moqueries de GQ, via ce tweet : "Ce n'est pas nous forcer la main que de dire qu'on adore Issa, Kate, et Sarah. Nous applaudissons à plusieurs mains @GQMagazine de suivre la tendance."

Il faut rendre à César…

Le numéro de juin du GQ américain sera disponible à partir du 29 mai.

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.