Chris Brown

Scott Legato/Getty Images

Une femme attaque Chris Brown en justice, arguant qu'elle a été victime d'une agression sexuelle chez le rappeur.

Dans les documents de la cour obtenus par E! News, la plaignante restée anonyme à laquelle on fait référence en tant que "Jane Doe" attaque le chanteur et Lowell Grissom Jr. en justice pour négligence, affliction intentionnelle de détresse émotionnelle et coups et blessures.

"Notre cliente a été invitée à se rendre à une after dans un studio d'enregistrement pour rencontrer l'accusé Grissom, plus connu sous le nom de Young Lo, et l'autre accusé, Brown. Quand elle est arrivée au studio, on lui a confisqué son téléphone. On lui a dit que Brown n'autorisait personne à amener son téléphone dans le studio. Notre cliente affirme dans l'énoncé de la plainte qu'on l'a alors forcée à se rendre chez Brown en lui faisait croire qu'elle ne pourrait récupérer son téléphone que là-bas", a expliqué son avocate, Gloria Allred, lors d'une conférence de presse filmée par TMZ. "Brown a tendu à chaque invitée, dont la plaignante, une gélule transparente remplie de poudre blanche et leur a dit de les prendre pour « s'éclater ». La plaignante a refusé de prendre les gélules en question."

Selon l'avocate, la plaignante a commencé à "prendre peur et se sentir intimidée" quand elle a vu que les accusés possédaient plusieurs armes à feu à l'intérieur de la maison. Elle a aussi été "intimidée par le comportement agressif" de certains des invités de Brown.

Chris Brown

Imeh Akpanudosen/Getty Images for H&M

"L'accusée avance que lorsqu'elle était chez Brown, elle est devenue victime d'une agression sexuelle horrible, décrite dans notre plainte", a continué Gloria lors de sa conférence de presse. "Il s'agit de l'une des agressions sexuelles les plus horribles qui m'ait été donnée de voir, et notre cliente, Jane Doe, est sévèrement traumatisée par les souffrances qu'elle a subies."

E! News a contacté les représentants de Chris et de Lowell pour obtenir leurs commentaires.

"Le fait qu'elles aient demandé 17 millions de dollars et que je les ai envoyé promener explique sûrement pourquoi elles ont donné cette conférence de presse aujourd'hui. Chris n'a rien fait et elles savent que Chris n'a rien fait", a expliqué l'avocat de Chris, Mark Geragos, à TMZ. "On s'est servi de son nom pour avoir droit à une conférence de presse, mais il n'a aucune raison d'être traîné là-dedans."

L'avocat de Lowell a ajouté dans une déclaration séparée à E! News : "Lowell nie avec véhémence ces accusations fausses et diffamatoires qui ont vu le jour l'an dernier, qui n'ont abouti à aucune arrestation, aucune preuve, un kit de viol non concluant et, après une enquête de la police, aucune inculpation. Ce procès civil est une tentative évidente de se faire de l'argent et de nuire à la réputation de mon client tout en encourageant un mouvement de relations publiques pour Gloria Allred tandis qu'elle exploite cette jeune femme pour ses propres intérêts financiers et son image publique. Nous avons hâte de partager notre version des faits et des informations complémentaires avec le public et nous sommes sûrs que la justice innocentera M. Grissom de ces accusations odieuses."

La police de Los Angeles a mené l'enquête au domicile de Chris. Les pièces à conviction recueillies sur place ont été livrées au procureur qui décidera si la plainte est valide ou non.

Chris n'a pas fait de commentaires sur cette affaire, il a préféré faire la promo de ses prochains concerts sur Twitter en début de journée.

La tournée Heartbreak on a Full Moon démarre le 19 juin à Seattle. 6LACKH.E.R. et Rich the Kid joueront en première partie sur certaines dates.

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.