Amal Clooney porte une robe à fleurs métallique avec un pantalon au gala du Met 2018

La douce moitié de George Clooney et co-présidente du bal du Met était évidemment superbe

par Diana Nguyen | Traduit par Sandrine Papon | mai 08, 2018 15:20Tags
ESC: Amal Clooney, 2018 Met GalaREX/Shutterstock

Et le cours magistral sur le glamour dans toute sa splendeur se poursuit.

L'une des premières célébrités à être arrivées au gala du Met 2018 a été Amal Clooney, qui a placé la barre très haut pour les autres stars en portant un bustier métallique se poursuivant en une traîne argentée légèrement bleutée et ornée de grosses fleurs. L'avocate, habillée en Richard Quinn, a contrebalancé la matière ressemblant au mylar avec un skinny marine, un choix complètement inattendu pour la belle habituellement classique.

La douce moitié de George Clooney est toujours un modèle en matière de coupes impeccables, silhouettes sophistiquées et coiffures et maquillages parfaits, mais elle s'est peut-être bien surpassée. Étant coprésidente de la plus grande soirée de la mode, on attendait déjà beaucoup d'elle. Une jolie robe n'allait pas suffire. Amal a complété l'ensemble saisissant avec une queue de cheval haute, peut-être pour donner à la structure, à l'imprimé et à la confection du look plus de relief.

photos
Le tapis rouge du gala du Met 2018

Ce n'est pas le premier rodéo du gala du Met d'Amal. En 2015, pour le thème "La Chine : de l'autre côté du miroir", la belle avait porté une robe bustier rouge de John Galiano pour Maison Margiela. L'effet volanté ajoutait du volume à la robe, lui conférant rondeurs et forme, tandis que la texture quadrillée du bustier lui donnait du caractère. Il faut bien le reconnaître, Amal Clooney maîtrise l'art d'être sophistiquée sur le tapis rouge, mais si vous pensez qu'elle n'a qu'un tour dans son sac, vous pouvez repasser ! 

"Je déteste l'idée que l'on doive, en tant qu'êtres humains, être mis dans une boîte. Les avocates peuvent être fun, comme les actrices peuvent être sérieuses", a-t-elle déclaré à Vogue

Si l'humanitaire est maîtresse en matière de classe, elle sait aussi être fun et féminine. La veille encore de l'événement, Amal fêtait le 57e anniversaire de son époux avec un dîner à Manhattan. L'avocate activiste de 40 ans portait un combishort à manches mi-longues de Stella McCartney et des sandales à lanières couleur nude de Jimmy Choo, le tout mettant en valeur ses jambes tonifiées. Elle avait rehaussé l'ensemble décontracté avec une ceinture dorée autour de la taille, une pochette assortie et des lèvres roses.

La Miss a bel et bien plus d'un tour dans son sac.