Miley Cyrus ne peut pas être domptée et elle ne cherche surtout pas à l'être.

Ce week-end, la star a retiré ses excuses pour avoir posé topless à l'âge de 15 ans dans Vanity Fair. Miley, qui a désormais 25 ans, a tweeté une couverture sensationnaliste du New York Post intitulée "MILEY'S SHAME" (La honte de Miley). La reine de la provocation y a répondu ainsi : "JE NE SUIS PAS DÉSOLÉE Allez vous faire f****** #ilya10ans."

Quand la chanteuse est apparue dans le Jimmy Kimmel Live! mardi, Jimmy Kimmel lui a demandé pourquoi elle avait décidé de revenir sur cet épisode. "C'est apparu sur mon compte Instagram, et je me suis dit : « Ça me dirait bien de leur dire d'aller se faire f***** »", a admis Miley. "Je m'emmerdais !"

"Je ne fais pas attention au nombre d'années qui sont passées depuis que ce genre d'événement s'est produit. Apparemment, c'était il y a 10 ans", a expliqué la star. "Je pense que beaucoup de choses ont changé, et je pense que le discours a beaucoup changé. Je me suis vraiment dit : « Bien sûr, certaines personnes pensaient que j'avais fait quelque chose de mal. » Mais je trouve que c'était vraiment mal de dire que c'était « une honte » et que je devrais avoir honte de moi. Ce n'est pas bien de dire à quelqu'un qu'il devrait avoir honte, à part à Donald Trump."

À l'époque, elle avait rédigé un mot d'excuse, mais cela semblait être forcé. "Je suis sûre que quelqu'un a dû me forcer. Mais vous savez quoi ? C'est pour ça que je ne fais plus ce qu'on me dit de faire, parce que c'était une très mauvaise idée !", a ajouté la pop star. "Et ils se demandent pourquoi je vais à la télé sans mettre de haut. C'est de leur faute !"

Miley jouait dans Hannah Montana sur Disney Channel en 2008, la série qui a été également adaptée au cinéma. Elle a expliqué : "Je crois qu'à l'époque je voulais juste passer à autre chose et j'essayais aussi de trouver un équilibre et de comprendre ce que signifiait être un exemple. Selon moi, être un modèle est mon côté libre d'esprit et mon côté impénitent par rapport aux décisions avec lesquelles je me sens à l'aise. Au final, c'est comme tout le reste."

"Quand cette photo a été prise, et je sais que ça va être mal interprété, mais quand cette photo a été prise, ma petite sœur était présente. Elle était assise à côté d'Annie Leibovitz et prenait aussi des photos, il n'y avait rien de sexuel dans le studio. Et ce sont les pensées et les esprits toxiques qui ont transformé ça en quelque chose de différent", a précisé Miley. "Donc, en fait ce n'est pas moi qui devrais avoir honte mais eux."

Si la chanteuse était contente de remettre à sa place le New York Post, elle n'a pas envie de réécrire l'histoire. "J'essaie de ne pas penser à hier, parce que c'est une vraie perte de temps."

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.