Camila Cabello

Cosmopolitan / Matthew Eades

Camila Cabello va passer un super été. 

La chanteuse est au milieu de sa tournée Never Be the Same, et rejoindra ensuite Taylor Swift pour sa tournée Reputation. 

"Je l'adore. On parle des garçons", a dit la star de 21 ans à propos de l'interprète de "Delicate" en exclusivité au Cosmopolitan britannique"Elle adore l'amour, et on adore en parler. C'est marrant de se défouler et de parler et de rêver." 

Et pendant les deux tournées mondiales, Cabello aura le soutien de son amie Swift et de sa mère, qui est toujours avec elle quand elle est loin de la maison. 

"C'est le plus dur, d'être loin de ma famille. Je ne voudrais jamais m'installer à L.A., car je ne peux pas vivre loin d'eux. [Donc, quand elle voyage, sa mère vient avec elle]. C'est super, c'est ma meilleure amie", a expliqué Cabello. "Ma deuxième moitié. C'est rassurant, d'être avec sa maman. On se sent comme un enfant. Et votre famille s'en fiche si vous foirez une chanson ou si vous vous plantez. Ils vous aiment de manière inconditionnelle, et c'est très important pour moi." 

Camila Cabello

Cosmopolitan / Matthew Eades

La chanteuse a aussi parlé de son trouble obsessionnel compulsif (TOC).

"Le TOC, c'est bizarre. J'en ris maintenant. Tout le monde a différentes façons de gérer le stress", a-t-elle expliqué. "Quant à moi, ça me stresse beaucoup de penser à quelque chose. Je commence à avoir la même pensée encore et encore, et peu importe le nombre de fois où j'atteins une résolution, j'ai le sentiment que quelque chose d'horrible va arriver si je ne continue pas d'y penser. Je ne savais pas ce que c'était et quand je l'ai découvert, et [que j'ai appris] comment prendre du recul, ça m'a aidée à me sentir mieux. Je me sens bien plus en contrôle maintenant. Maintenant, je me dis : « Ah ! OK, c'est juste mon TOC. » Je pose à ma mère une question pour la quatrième fois, et elle me dit : « C'est le TOC. Tu dois lâcher prise.»" 

Camila Cabello

Cosmopolitan / Matthew Eades

L'ambition de Cabello, c'est sa détermination à réussir, et on peut dire que ça a marché !

"Ne jamais être trop à l'aise. Peu importe ce qu'on me dit, je sais que j'ai besoin de plus qu'un bon album pour avoir une carrière", a-t-elle dit. "Même si quelqu'un me donne des statistiques ou des chiffres incroyables. Je me rappelle que si on ne peut pas continuer pendant 15 ans comme les plus grands [alors]... C'est pour ça que je pense à des gens comme Prince ou Madonna, car ça me rappelle : « Tu as du pain sur la planche, avant d'en avoir fini d'apprendre et d'évoluer. » Il ne faut jamais se laisser aller, et toujours se rappeler qu'on doit toujours s'améliorer."

La chanteuse a aussi dit au magazine que sa carrière n'était pas motivée par l'argent. Ce n'est pas du tout une priorité pour elle. 

"Je déteste le mot « argent ». Ma pire peur, c'est de faire un album qui vend bien ou qui a beaucoup de succès. Je ne veux pas être la personne qui fait des chansons en studio et qui dit : « La radio va adorer ça » ou « On va être riches après cette chanson »", a-t-elle expliqué. "C'est vraiment horrible. Pour moi, la musique, ce n'est pas commercial, c'est ma vie. J'ai juste besoin d'assez pour que ma famille et moi soyons bien et confortables, et ça a été une énorme bénédiction pour moi, de pouvoir faire ça pour eux."

L'ancienne membre de Fifth Harmony a aussi évoqué ce que ça lui avait fait de quitter le groupe et de travailler en solo. 

"C'est toujours bien... J'ai adoré prendre toutes les décisions, car le produit était quelque chose qui me représentait vraiment", a-t-elle dit. "C'est comme faire le café ou le petit-déjeuner. C'est meilleur que d'aller au restaurant, quand c'est le vôtre, car vous l'avez fait. J'avais ce sentiment." 

L'interview intégrale de Cabello apparaît dans le numéro de juin 2018 de Cosmopolitan, en vente jeudi. 

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.