Princess Victoria of Sweden

Pascal Le Segretain/Getty Images

Le photographe français Jean-Claude Arnault est accusé d'attouchements à l'encontre de la princesse Victoria, l'héritière présomptive du trône suédois. 

D'après The Telegraph, le Svenska Dagbladet a publié un article citant trois sources qui accusent le Français d'avoir commis ces actes il y a plus de dix ans. 

Ebba Witt-Brattström, chercheuse en littérature suédoise et professeure, a expliqué qu'elle se trouvait près de la princesse Victoria quand Jean-Claude Arnault l'aurait tripotée, au cours d'un long entretien avec The Telegraph. "Il est arrivé subrepticement par derrière et j'ai vu sa main se poser sur son cou puis descendre. Elle est descendue tout en bas", a-t-elle confié au journal. D'après Ebba Witt-Brattström, l'assistante de la princesse est tout de suite venue à sa rescousse. "Elle s'est jetée sur Arnault. Elle l'a attrapé, et « hop » il est parti", a-t-elle ajouté, en précisant que Victoria "s'est retournée surprise". 

Björn Hurtig, l'avocat de Jean-Claude Arnault, a déclaré au Telegraph : "Mon client nie avec la plus grande fermeté ces accusations. Il avance que ces rumeurs malveillantes n'ont qu'un seul but ; ternir son nom et lui faire du tort." E! News a essayé de contacter l'intéressé pour qu'il fasse un commentaire. 

Princess Victoria of Sweden

Michael Campanella/Getty Images

Cette accusation à son encontre fait suite à celles de 18 femmes qui se sont fait connaître en novembre 2017, l'accusant de harcèlement sexuel, toujours selon le Telegraph

Björn Hurtig avait dit à cette époque que son client "nie toutes les charges dirigées contre lui", selon le New York Times

Le photographe français est marié à Katarina Frostenson, ancien membre de l'Académie suédoise, qui a quitté ses fonctions en avril, suite aux contestations et aux démissions d'autres membres de l'Académie liées au scandale. 

Si l'on en croit le Telegraph, Margareta Thorgren, l'attachée de presse de la cour royale suédoise a déclaré : "Ce que nous avons entendu à propos de cet homme est effrayant, mais nous ne ferons aucun commentaire sur cette dernière information selon laquelle la princesse héritière aurait été victime d'attouchements." E! News a également essayé de contacter la famille royale pour qu'elle s'exprime sur le sujet.

Au vu du nombre de démissions, l'Académie suédoise n'a pas encore décidé si elle remettrait le prix Nobel de littérature cette année.

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.