Kim Kardashian, Kanye West, 2016 MTV VMAs

Jamie McCarthy/Getty Images

Kim Kardashian a farouchement défendu Kanye West mercredi après que des médias ont suggéré que ses récentes diatribes sur Twitter indiquaient une possible dépression nerveuse. 

"Aux médias qui tentent de diaboliser mon mari, je dirai ceci... vos commentaires disant que Kanye est instable et que ses tweets sont dérangeants, sont effrayants", a-t-elle tweeté. "Vous êtes rapides à l'étiqueter comme ayant des problèmes de santé mentale alors qu'il est lui-même, et il a toujours été expressif, et c'est injuste." 

Kris Jenner défend aussi son gendre, disant à E! News en exclusivité : "C'est tout simplement faux. LOL."

Plus tôt, le rappeur s'est lâché sur Twitter et a partagé son avis sur les "fausses infos" autour de sa marque Yeezy. 

"Il y a eu beaucoup de fausses infos alors je voulais vous donner les faits", a tweeté l'interprète de "Gold Digger". "Yeezy deviendra la plus grande société vestimentaire de l'histoire de l'humanité en travaillant avec les plus grands talents de génie et en créant un produit abordable. J'ai trouvé notre chef de la chaîne d'approvisionnement chez Gap."

Kanye a aussi affirmé que la société prévoyait d'engager 160 personnes d'ici la fin de l'année et a atteint "un milliard de dollars" en 2018. De plus, il a écrit que la marque était "la 2e société la plus rapide à se développer de l'histoire", et qu'il était "la personne la mieux payée dans la chaussure", affirmant avoir remporté plus d'argent avec les chaussures que Michael Jordan

Il a aussi révélé qu'il s'était séparé de son manager et d'un avocat.

Kim a abordé tout ça dans un tweet. 

"Hier, il a été annoncé que Kanye s'était séparé de certaines personnes d'affaires et les médias ont mit ça sur le dos de la santé mentale de Kanye. Plutôt que de voir qu'il s'agissait d'une simple décision professionnelle", a-t-elle écrit. "Je suis contente qu'il ait tweeté sur l'état actuel de la société et toutes les choses excitantes qui se passent." 

Kanye corrige les fake news sur Twitter et insinue qu'il se présentera aux élections présidentielles en 2024

xx

xx

Cependant, la star de L'Incroyable famille Kardashian ne s'est pas arrêtée là. Elle a continué de défendre la santé de Kanye et a fait référence à plusieurs tweets sur le fait "de sortir entièrement" du "fond". 

"C'est un penseur libre, n'est-ce pas autorisé en Amérique ?", a-t-elle ajouté. "Ce n'est pas parce que ses idées diffèrent des vôtres que vous devez jouer la carte de la santé mentale. C'est injuste. Il est sorti du fond quand il est lui-même, à savoir très expressif." 

xx

Kim a aussi parlé de l'avis politique de son mari. Plus tôt, le rappeur a posté une série de tweets sur le président Donald Trump

"Vous n'êtes pas obligé d'être d'accord avec Trump, mais la foule ne parviendra pas à me forcer à ne pas l'adorer", a-t-il écrit. "On a tous deux une énergie dragon. C'est mon frère. J'aime tout le monde. Je ne suis pas d'accord avec tout ce que font les autres. C'est ce qui fait de nous des individus. Et on a le droit de penser de façon indépendante." 

Il a continué et a bien insisté pour dire que tout le monde n'était pas obligé de partager ses points de vue politiques. 

"Si votre ami saute d'un pont, vous n'êtes pas obligé de faire pareil", a-t-il continué. "Ye étant Ye est un combat pour que vous soyez vous-mêmes. Pour les gens dans ma vie, Trump les divise 50/50. Mais je ne dis pas à un fan de Hillary de ne pas soutenir Hillary, j'adore Hillary aussi." 

xx

xx

Ces tweets avaient attiré l'attention de Kim, et Kanye a suggéré qu'elle avait insisté pour qu'il clarifie son opinion politique. 

"Ma femme vient de m'appeler, elle voulait que je clarifie les choses. Je ne suis pas d'accord avec tout ce que fait Trump. Je ne suis d'accord à 100 % avec personne sauf moi-même", a-t-il ajouté.

xx

Malgré les tweets et les affirmations de Kanye disant qu'il n'est "ni démocrate ni républicain", les fans ont eu d'autres soupçons quand il a tweeté une photo de lui portant une casquette de Trump "Make America Great Again". Il a même reçu les louanges du président lui-même. 

xx

xx

xx

En abordant les commentaires de Kanye, Kim a indiqué qu'elle ne suivait pas les croyances politiques de son mari. Mais elle l'a défendu quand même. 

"Quand il a parlé de Trump... La plupart des gens (y compris moi-même) ont un sentiment et des opinions très différentes à ce sujet", a-t-elle tweeté. "Mais c'est SON opinion. Je pense que les gens doivent pouvoir former leurs propres opinions, même si elles sont très différentes des miennes, il n'a jamais dit qu'il était d'accord avec sa politique." 

xx

Elle a ensuite ajouté : "Kanye ne participera jamais à un concours d'opinion publique, on le sait, et c'est pour ça que je l'aime et le respecte, et dans quelques années, quand quelqu'un d'autre dira la même chose, mais qu'ils n'auront pas d'étiquette comme lui, vous le louerez ! Kanye est en avance sur son temps." 

xx

À la fin de sa série de posts, Kim a demandé à la presse de ne pas évaluer la santé mentale de son mari de manière si nonchalante. 

"La santé mentale n'est pas une blague, et les médias doivent arrêter de parler de ça à la légère", a-t-elle écrit. "Point barre."

xx

Ce n'était pas la première fois que Kim a défendu son mari mercredi. Kanye a partagé une photo de la maison du couple et Kim a répondu : "Hummm chéri. On avait une règle comme quoi il ne fallait pas montrer notre maison sur les réseaux sociaux ! Alors peut-on maintenant permettre aux caméras de L'Incroyable famille Kardashian de venir à la maison ?"

Le Daily Mail a écrit sur son commentaire, et a parlé de la série de tweets de Kanye comme d'une "diatribe bizarre."

"Oh RELAX, je rigole !", a-t-elle tweeté au journal. "Sérieusement, on ne peut plus avoir de personnalité sur les réseaux sociaux de nos jours, ou on se fait traiter de bizarre ou de dérangeant." 

xx

xx

Kim n'est pas la seule à défendre Kanye. Après que People a publié deux articles affirmant que Kanye semblait "être nerveux" et avait "des disputes explosives" avec Kim et Kris Jenner, la maman manager a dénoncé les articles, disant que c'était des "mensonges, mensonges, mensonges" pour un article, et disant que l'autre n'était "pas vrai". 

xx

xx

Mais des sources disent à E! News qu'il pourrait y avoir des ennuis entre Kanye et sa belle-mère, finalement. 

"Il y a de la tension entre eux", a dit une source à E! News. "Kris essaye de laisser Kanye tranquille et veut le soutenir... Il pense avoir tout sous contrôle. C'est une situation stressante et ils essayent de trouver l'équilibre entre le laisser tranquille et le voir s'effondrer." 

La source a affirmé que la famille "ne voulait pas de redite" de la dernière crise de Kanye, et ils essayent "désespérément d'éviter ça".

"Tout le monde marche sur des œufs autour de lui et ils ne savent pas ce qui va le provoquer", a ajouté la source. "Il a été dans un état de manie en travaillant sur son album. Il ne dort pas et ne prend pas soin de lui. Il doit ralentir, se détendre, mais il est résistant quand il entend ça." 

Bien qu'une autre source a confirmé l'affirmation de Kris disant qu'ils ne se disputaient pas, cette seconde source a affirmé qu'elle avait dit à Kim qu'elle préférerait "qu'il ne se lance pas dans ces fiascos publics".

"Kim essaye d'ignorer ça, de le laisser faire, mais elle est d'accord pour dire que ce n'est pas nécessaire", a dit la seconde source. "Tout le monde sait comment il est, et ce n'est pas nouveau. C'est une réaction de Kanye, car il est très stressé sur la sortie de son album et la pression de sa ligne de mode. Il aime lancer ces débats pour secouer les choses et attirer l'attention." 

La dernière source a conclu : "Personne ne le contrôle ou ne sait ce qu'il va faire ensuite." 

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.