Allison Mack

Drew Angerer/Getty Images

MISE À JOUR : Allison Mack a été officiellement libérée sous une caution de 5 millions de dollars et placée en résidence surveillée. Elle a été photographiée quittant le tribunal mardi. 

____________

Allison Mack sera relâchée sous une caution de 5 millions de dollars pour sa récente arrestation et ses inculpations de trafic sexuel en rapport avec Nxivm, une prétendue organisation de développement personnel. 

Le gouvernement et la défense ont accepté la caution durant l'audience de caution de Mack mardi. Mack a payé la caution, qui est garantie par ses parents par le biais de leur maison et leur comptes de retraite. La mère de Mack était là pour signer la caution ; cependant, son père n'était pas là. Il a jusqu'au 11 mai pour la signer. 

"Allison Mack est apparue cet après-midi au tribunal fédéral de Brooklyn devant le magistrat fédéral Viktor Pohorelsky", a dit un porte-parole du bureau du Procureur général pour le district est de New York à E! News. "Elle sera libérée contre une caution de 5 millions de dollars et résidera en Californie centrale en résidence surveillée avec surveillance électronique." 

Mack aura le droit d'aller en Californie pour vivre avec ses parents en résidence surveillée, mais au-delà de ça, elle n'aura le droit de se déplacer que pour des apparitions au tribunal et visites d'avocat (en dehors des visites préapprouvées). Elle fera également l'objet d'une cyber-surveillance. 

Mack recevra un bracelet électronique aujourd'hui, et a l'intention de partir pour la Californie dès que possible. 

Comme condition de sa caution, Mack doit éviter quiconque associé avec Nxivm. 

Elle est apparue au tribunal en combinaison de prison verte, et a gardé ses mains liées dans son dos. 

Allison Mack

Drew Angerer/Getty Images

L'audience arrive quelques jours après que la star de Smallville a passé un accord avec la cour du district Est de New York. Selon la demande obtenue par E! News, Mack et l'accusation ont demandé à ce que les jours entre le 20 avril et le 3 mai soient exclus du créneau au cours duquel son procès doit commencer, car "ils sont en cours de négociations d'accord à l'amiable, et ils pensent qu'elles résulteront probablement en la résolution du dossier sans procès". Le document affirmait que les concernés "avaient besoin" de cette exclusion de temps pour concentrer leurs efforts sur un accord à l'amiable sans risquer de manquer de temps pour se préparer efficacement au procès. 

Mack a été accusée de trois charges : trafic sexuel, complot de trafic sexuel et complot de travaux forcés. Les actes présumés auraient eu lieu entre février 2016 et juin 2017. 

Pendant son apparition initiale et sa mise en examen, Mack a plaidé non coupable des trois inculpations. 

Mack a été arrêtée vendredi après qu'une mise en examen a été ouverte en cour fédérale. La mise en examen l'accuse, ainsi que le fondateur de Nxivm, Keith Raniere, des incupations susmentionnées. 

"Comme c'est affirmé dans la mise en examen, Allison Mack a recruté des femmes pour rejoindre ce qui se présentait comme un groupe de soutien pour femmes qui était en fait créé et mené par Keith Raniere", a dit le procureur général Richard Donoghue dans une déclaration. "Les victimes ont ensuite été exploitées, sexuellement et pour leur travail, au profit des accusés. Ce bureau et nos partenaires des forces de l'ordre sont déterminés à poursuivre les prédateurs qui victimisent d'autres pour le trafic sexuel ou les travaux forcés." 

Selon le bureau du Procureur général, Raniere a été précédemment arrêté suite à une plainte et mis en garde à vue. 

"Aujourd'hui, nous annonçons une arrestation supplémentaire, et une mise en examen, dans un dossier qui a mis en lumière un crime inconcevable", disait l'assistant directeur du FBI, William F. Sweeney Jr. "Alors que ce complot pyramidal continue de se révéler, nous demandons à quiconque a pu être une victime de nous contacter avec toute information qui pourrait aider notre enquête." 

Selon un communiqué de presse émis par le département de la Justice américaine, les plaintes affirmaient que Raniere avait établi une série de programmes de développement personnel par le biais de Nxivm. Le communiqué affirmait que Nxivm "comprend des éléments d'un système pyramidal" et que son programme coûte "des milliers de dollars" aux participantes (ou Nxians) pour s'inscrire. Le communiqué disait aussi que les participantes étaient "encouragées à payer des cours en plus et à recruter d'autres personnes pour suivre des cours, afin de monter en grade chez Nxivm". Selon le document, Mack aurait co-créé un programme de Nxivm appelé The Source, qui se concentrait sur le recrutement d'acteurs. 

Des tweets du compte de la star montrent qu'elle a contacté Emma Watson et Kelly Clarkson

xx

xx

Le communiqué de presse affirmait aussi, selon les documents du tribunal, que Raniere avait créé une société secrète au sein de Nxivm, appelée DOS. Selon le communiqué, DOS avait des niveaux d'"esclaves" dirigées par des "maîtres". 

"Les esclaves devaient recruter leurs propres esclaves (devenant ainsi des maîtres elles-mêmes), qui ensuite devaient des services non seulement à leur propre maître, mais aussi aux maîtres au-dessus d'eux dans la pyramide DOS", disait le communiqué. 

Mack et Raniere ont été accusés de tenter de recruter "des esclaves" en leur disant qu'elles participaient à une organisation composée exclusivement de femmes, qui promouvait la valorisation par le programme de Nxivm. 

En plus, le communiqué disait que les femmes devaient fournir un "nantissement" pour rejoindre DOS. Ceci aurait consisté d'"informations très nuisibles sur des amis ou des parents, des photos nues et/ou des droits sur les biens des recrues". Selon le communiqué, il était dit aux membres de DOS que les informations pouvaient être divulguées pour certaines raisons, y compris si elles parlaient de DOS aux gens ou tentaient de partir. 

Le communiqué affirmait aussi que nombre d'esclaves DOS avaient été marquées au fer rouge. De plus, il disait que Mack "exigeait directement ou de manière implicite que ses esclaves... aient des rapports sexuels avec Raniere". Le communiqué disait que Mack avait reçu des avantages, y compris financiers, de Raniere en échange. 

Le site de Nxivm avait la déclaration suivante en réaction aux allégations contre Raniere. "Nous travaillons actuellement avec les autorités pour démontrer son innocence et sa moralité. Nous croyons fortement que le système judiciaire parviendra à mettre la vérité en lumière. Nous sommes attristés par les rapports des médias et leur mépris apparent pour «innocent jusqu'à prouvé coupable», pourtant, nous continuerons d'honorer les mêmes principes sur lesquels notre société est fondée. C'est durant les périodes de grande adversité que l'intégrité, l'humanité et la compassion sont les plus difficiles, et pourtant les plus importantes." 

(Cette histoire a d'abord été publiée le mardi 24 avril 2018 à 12h56)

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.