Allison Mack

Dimitrios Kambouris/Getty Images

Allison Mack a été arrêtée et inculpée de trafic sexuel, pour son lien à une organisation soi-disant de développement personnel, NXIVM.

L'ancienne actrice de Smallville a été arrêtée vendredi matin après qu'une mise en examen a été descellée vendredi en cour fédérale inculpant Mack et le fondateur de l'organisation, Keith Raniere, de trafic sexuel, complot de trafic sexuel et complot de travaux forcés. 

"Comme la mise en examen le déclare, Allison Mack a recruté des femmes pour rejoindre ce qui était présenté comme un groupe de soutien féminin qui était en fait créé et mené par Keith Raniere", a dit le procureur général Richard Donoghue dans une déclaration. "Les victimes ont ensuite été exploitées, sexuellement et pour leur travail, au profit des accusés. Ce bureau et nos partenaires des forces de l'ordre sont déterminés à poursuivre les prédateurs qui victimisent les autres par le biqis du trafic sexuel et des travaux forcés."

Selon le bureau du Procureur général, Raniere avait été précédemment arrêté suite à une plainte, et avait été mis en garde à vue. Il sera traduit en justice à une date ultérieure. De multiples sources ont annoncé que l'actrice avait plaidé non coupable. 

"Aujourd'hui, nous annonçons une arrestation de plus, et une mise en examen, dans un dossier qui a mis en lumière un crime inconcevable", a dit l'assistant directeur du FBI, William Sweeney. "Alors que ce complot pyramidal continue de se révéler, nous demandons à quiconque en aurait été victime de nous contacter avec toute information qui pourrait aider notre enquête." 

Mack sera traduite en justice pour cette mise en examen vendredi après-midi. 

Allison Mack

Todd Williamson/Getty Images for Amazon Studios

Selon le Bureau du Procureur général, NXIVM est une organisation fondée par Raniere qui propose des cours. Selon son site Web, NXIVM est une communauté cherchant à motiver les gens et élargir la manière dont ses membres abordent les problèmes. 

Citant des plaintes officielles, le bureau du Procureur a dit que Raniere avait créé une société secrète au sein de NXIVM avec des niveaux d'"esclaves" humaines dirigées par des "maîtres". Pour monter en grade dans la pyramide, les esclaves ont recruté d'autres esclaves pour devenir des maîtres et devaient des services aux maîtres au-dessus d'elles, selon le bureau du Procureur général. Les esclaves auraient été marquées au fer.

Mack a été accusée de recruter des esclaves en leur disant qu'elles rejoignaient une organisation de femmes qui les valoriserait. Elle exigeait de ses esclaves qu'elles aient des rapports sexuels avec Raniere en échange d'argent et autres avantages. Si les esclaves ne participaient pas, des informations préjudiciables sur elles et leurs proches étaient diffusées. Selon les documents du tribunal, le comportement présumé de Mack aurait eu lieu entre février 2016 et février 2017. 

Raniere et Mack risquent chacun des peines obligatoires minimales de 15 ans de prison, jusqu'à perpétuité, selon le bureau du Procureur général.

Le site du NXIVM a la déclaration suivante en réponse aux allégations contre Raniere. "Nous travaillons actuellement avec les autorités pour démontrer son innocence et sa moralité. Nous croyons fermement que le système judiciaire parviendra à mettre la vérité à jour. Nous sommes attristés par les rapports répandus par les médias et leur mépris apparent pour «innocent jusqu'à prouvé coupable», pourtant, nous continuerons d'honorer les mêmes principes sur lesquels notre société est fondée. C'est durant les périodes de grande adversité que l'intégrité, l'humanité et la compassion sont les plus dures, et pourtant, les plus importantes."

Le représentant de Mack n'a pas de commentaire.

  • Share
  • Tweet
  • Share