Janice Dickinson, Montgomery County Courthouse

Mark Makela/Getty Images

Jeudi, Janice Dickinson est venue témoigner lors du nouveau procès de Bill Cosby pour agression sexuelle.

En 2014, la star mannequin de la télé-réalité s'était exprimée sur CNN et dans l'émission Entertainment Tonight, accusant la star de l'avoir droguée au lac Tahoe en 1982, avant de la violer pendant qu'elle était inconsciente.

"Je voudrais que Cosby sorte et reconnaisse au minimum que c'est un porc, un monstre, et qu'il m'a violée", avait déclaré Janice Dickinson dans une séquence de ET.

À l'époque, Marty Singer, l'avocat de Bill Cosby, avait jugé que les accusations étaient "un mensonge total".

En 2015, Janice Dickinson avait attaqué en justice Bill Cosby pour diffamation après sa réponse aux accusations. "Janice ne prétend pas seulement que Bill Cosby l'a droguée et violée en 1982, mais aussi qu'il a de nouveau fait d'elle une victime en 2014 en envoyant ses avocats la ridiculiser en public. C'est ce qu'on appelle de la diffamation", avait déclaré Lisa Bloom, son avocate, à E! News au moment des faits.

Janice Dickinson, Montgomery County Courthouse

Mark Makela/Getty Images

Bill Cosby est actuellement en procès, accusé d'avoir violé Andrea Constand en 2004. Il nie un quelconque délit. Le premier procès a été annulé en 2017 après que le jury n'a pas réussi à se mettre d'accord sur un verdict. Au cours de ce nouveau procès, le juge permet aux autres accusatrices de témoigner contre Cosby en tant que témoins.

Jeudi, Janice Dickinson a affirmé que lors de sa rencontre avec le prévenu en 1982 au lac Tahoe, elle a commencé à ressentir des crampes menstruelles et que "Cosby a dit qu'il avait un truc pour ça".

Et le mannequin de poursuivre : "Cosby m'a donné une petite pilule bleue. Après avoir pris la pilule, j'ai commencé à avoir des vertiges et à avoir la nausée. Cosby a dit de monter à l'étage pour finir la conversation, donc je l'ai suivi dans sa chambre."

Janice Dickinson, Bill Cosby

Michael Loccisano/D Dipasupil/Getty Image

Janice Dickinson a ajouté au cours du procès : "J'avais vraiment la tête qui tournait et j'avais l'impression que les mots ne sortaient pas de ma bouche. Je n'arrivais pas à dire ce que je voulais dire. Après avoir pris des photos, il s'est mis sur moi, alors que j'étais assise au bord du lit. Je me souviens de son odeur de cigare, d'expresso et de transpiration... je ne pouvais pas bouger, j'étais immobile... en me demandant ce qu'il pouvait bien fabriquer... J'étais sous le choc. Je n'avais pas donné mon consentement. Je n'avais pas dit oui. Je n'avais pas pris l'avion pour le lac Tahoe afin d'avoir une relation sexuelle avec M. Cosby."

Janice Dickinson a continué : "Je me souviens du goût de son haleine, du baiser... Le père de l'Amérique marié avec cinq enfants était sur moi. Avant de m'évanouir, j'ai ressenti une douleur vaginale entre mes jambes. Je me suis évanouie après qu'il m'a pénétrée, c'était immonde."

Quand elle s'est réveillée le lendemain matin, Janice Dickinson a précisé qu'elle ne savait pas où elle était.

"J'ai regardé en bas et j'ai remarqué du sperme entre mes jambes, et une douleur à l'anus. J'avais mal partout... la moitié de mon pyjama manquait et je ne portais pas de bas, j'étais dégoûtée et humiliée", a précisé Janice Dickinson.

La star a ajouté que Bill Cosby n'a rien dit à propos de l'agression présumée ce jour-là.

"Il n'a rien dit et j'ai eu l'impression d'être folle", s'est souvenue la star mannequin. "Je lui ai dit : « Tu es marié. Comment est-ce arrivé ? Pourquoi as-tu fait ça ? » Je voulais le frapper. Je voulais lui filer un coup de poing dans la gueule... J'étais dégoûtée, humiliée, et j'avais honte..."

Quand on lui a demandé pourquoi elle n'a pas appelé la police après l'agression présumée, Janice Dickinson a répondu : "Parce que j'étais enfin devenue mannequin et que j'avais des clients conservateurs, des émissions, des publicités à la télé, Revlon, et que j'avais des clients qui n'auraient pas apprécié le fait que j'aie été violée et que je sois allée voir la police, et je me suis sentie piégée."

Mercredi, une demande d'annulation du procès de la part des avocats de Bill Cosby a été refusée par le juge.

  • Share
  • Tweet
  • Share