Khloe Kardashian, Tristan Thompson

NGRE / BACKGRID

Tristan Thompson, le compagnon de Khloe Kardashian et papa de son futur bébé, fait face à des critiques virulentes après avoir été accusé, mardi soir, d'avoir embrassé et serré de près plusieurs femmes, bien qu'il soit actuellement en couple avec la star de télé-réalité que l'on connaît bien. Plusieurs vidéos montrant le joueur de 27 ans des Cavaliers de Cleveland en compagnie de plusieurs femmes semblent témoigner de ses infidélités.

Les événements se sont enchaînés rapidement. Tout a commencé quand le Daily Mail a publié des photos et une vidéo qui montreraient le joueur de la NBA en train d'embrasser une femme dans un bar new-yorkais, le PH-D Lounge, samedi avant un match dans la Grande Pomme le lundi suivant. Mais vu qu'il avait mis sa capuche sur ces photos, il était difficile de confirmer s'il s'agissait vraiment de lui et de savoir vraiment ce qui se passait entre ces deux personnes. La personne qui a filmé cette vidéo a déclaré au Daily Mail : "Il était à la table à côté de nous avec un groupe d'amis et une fille qu'il a passé la soirée à embrasser."

Puis, The Shade Room a publié des photos et une vidéo de Tristan en train d'entrer dans son hôtel avec une femme. Selon ce site, ils sont entrés ensemble dans l'hôtel et ils en sont ressortis ensemble, mais Thompson avait changé d'habits. The Shade Room explique qu'ils sont retournés ensemble à l'hôtel très tôt, le lendemain matin, dimanche, et que la femme a été vue en train de quitter l'hôtel ce soir-là avec un grand sac mais sans Thompson.

De plus, TMZ a déterré des images des caméras de surveillance d'un bar à hookah de Washington datant d'octobre 2017, et qui semblent montrer Thompson en train d'embrasser une femme, mettant sa tête entre les seins d'une autre femme et se laissant toucher l'entre-jambes par ces femmes.  

Thompson et Kardashian n'ont pas encore fait de commentaires sur cette affaire, mais Khloé serait encore à Cleveland avec son obstétricien, vu qu'elle doit accoucher dans les jours qui viennent. Khloé est passée faire un petit coucou sur Snapchat en début de journée, mardi, avant que ces accusations s'étalent sur la toile. Elle montrait son rouge à lèvres et jouait avec un filtre. Ses célèbres sœurs ont mis leurs réseaux sociaux à jour mais n'ont pas dit un mot sur l'affaire en cours. Kylie Jenner a parlé de ses nouvelles couleurs de rouges à lèvres sur Instagram, tandis que Kendall Jenner a posté des photos de son saut en parachute avec Scott DisickKim Kardashian et Kourtney Kardashian ont posté des photos d'elles sur la plage aux îles Turques-et-Caïques, lors de leurs vacances. 

Khloe Kardashian, Tristan Thompson, Pregnant, Baby Bump, 2018 NBA All-Star Weekend Party

Courtesy Getty Images for Rémy Martin/Jerritt Clark

Mais à huit clos, la célébre famille est "dévastée pour Khloé", selon une source de People. "Ils ne se sont pas rendu compte à quel point Tristan les trompait."

Sur les réseaux sociaux, un nom célèbre a offert son soutien public à Khloé : Amber Rose, une amie de l'ex de Rob KardashianBlac Chyna

"Je sais qu'on a eu nos différences dans le passé, mais j'ai le cœur brisé pour toi, ma sœur, personne ne mérite de ressentir cette douleur, surtout à un moment aussi important", a-t-elle écrit dans un message sur Instagram effacé depuis. "Que Dieu vous bénisse, toi et ton bébé."

De son côté, Jordyn Woods, la meilleure copine de Kylie Jenner, a tweeté "c'est dingue" semblerait-il en référence à Thompson.

L'ex-copine du joueur de basket, Jordan Craig, qui a accouché de leur fils en décembre 2017, a émis un communiqué sur les réseaux sociaux mardi soir : "Si vous vous respectez et que vous respectez les autres, vous ne vous moquerez jamais du malheur des autres, et vous ne vous sentirez jamais vengée si c'est au dépens des autres. Je souhaite la paix à tout le monde."

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.