Christina Aguilera, Paper Magazine

Zoey Grossman/Paper Magazine

Christina Aguilera a ôté son maquillage pour la couverture du magazine Paper et en profite pour parler de mode, de sexualité et d'émancipation féminine. 

La star a tout essayé en matière de look, du style vieil Hollywood à des jambières de cuir, en passant par les cheveux blond platine avec des mèches noires. Et dernièrement, il semblerait que Christina ait opté pour le minimalisme avec les cheveux tirés en arrière et un teint naturel.

La mère de deux enfants de 37 ans nous parle de sa dernière transformation.

"J'ai toujours été quelqu'un qui aime expérimenter, qui adore le côté théâtral, qui adore créer des histoires et interpréter des personnages dans des clips ou sur scène", a-t-elle révélé. "Je suis une performeuse, c'est dans ma nature. Mais je suis à un moment de ma vie, y compris musicalement, où c'est libérateur de pouvoir tout retirer et apprécier qui on est et sa beauté brute."

Et concernant le fait de se sentir bien dans sa peau, Christina espère que la nouvelle génération d'artistes pourra apporter un changement, en particulier Cardi B : "Elle fait marrer les gens juste en étant elle-même, et c'est authentique."

Christina Aguilera, Paper Magazine

Zoey Grossman/Paper Magazine

"[Les nouveaux artistes] n'ont pas autant de critiques quand ils montent sur scène. Ça a été mon cas. J'ai été très controversée", a-t-elle expliqué.

"Soit les femmes ne sont pas assez sexuelles ou on ne répond pas assez à vos fantasmes, mais si on est trop ouvertement sexuelles ou qu'on se sent émancipées d'une certaine manière, alors on nous couvre de honte", a-t-elle poursuivi. "Madonna a subi ça en son temps, et elle a ouvert la voie à ma génération. Et désormais, une nouvelle génération arrive, et j'adore ce à quoi je suis en train d'assister. Elle est incroyable."

Ces dernières années, Christina est devenue le symbole et l'ardente défenseuse d'une sexualité décomplexée et de l'expression d'une individualité. Alliée indéfectible de la communauté LGBTQ, elle a été reconnue pour son travail positif et a reçu un GLAAD Media Award pour son clip "Beautiful".

Mais la chanteuse a précisé qu'elle était sans cesse critiquée pour ses choix de style avant-gardistes, parfois jugés "vulgaires", et qu'elle a été beaucoup décriée pour avoir utilisé ses clips afin d'exprimer son soutien à la communauté LGBTQ.

Christina Aguilera, Paper Magazine

Zoey Grossman/Paper Magazine

"Ce sont des gens avec qui j'ai grandi et qui sont brillants, talentueux et forts, et qui méritent que leur voix soit entendue et qu'on se batte pour eux."

Quand il s'agit de parler des réseaux sociaux, Christina a aussi son opinion : "Il y aura toujours le bien et le mal, l'ombre et la lumière. Je crois qu'il est grand temps, plus que jamais, que nous voyons ça dans tous les sens du terme." 

"Il y aura toujours des trolls ou des gens qui auront leur propre définition des canons de beauté, mais je pense qu'on fait des progrès et que de plus en plus de gens s'y opposent et sortent de leur coquille."

"C'est ce que dit mon Instagram en ce moment", a ajouté la star, en référence à un T-shirt qu'elle porte sur son compte. "Tous ceux qui ne sont pas d'accord avec ça peuvent sucer notre b**e."

Mais quel conseil a-t-elle pour la nouvelle génération ?

"N'ayez pas peur de briser de nouvelles barrières et ne craignez pas d'aller à contre-courant des critiques."

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.