Cate Blanchett

Louis Vuitton

Cate Blanchett a des choses à dire sur les réseaux sociaux et ses collaborations avec le réalisateur d'Hollywood Woody Allen.

L'actrice australienne a répondu aux questions de Christiane Amanpour lors d'une interview pour CNN, au cours de laquelle elle a parlé de l'homme avec lequel elle a travaillé sur Blue Jasmine, un film qui lui a valu l'Oscar de la Meilleure actrice en 2014.

"Comment juxtaposez-vous le fait d'être partisante du mouvement #MeToo, du mouvement Time's Up, mais de rester silencieuse et d'avoir travaillé avec Woody Allen ?" a demandé la journaliste à l'actrice.

En réponse, Cate Blanchett a révélé : "Je ne pense pas être restée silencieuse. À l'époque où j'ai travaillé avec Woody Allen, je ne savais rien sur ces accusations. À l'époque, j'avais dit que c'était une situation douloureuse et compliquée pour la famille, en espérant qu'elle puisse la résoudre."

Cate Blanchett, Woody Allen

Marc Piasecki/WireImage

Comme E! News l'a déjà rapporté, Dylan Farrow, la fille de Woody Allen et Mia Farrow, prétend avoir été agressée sexuellement par son père en 1992. Le réalisateur nie ces accusations.

Elle a poursuivi : "Si ces accusations ont besoin d'être réexaminées ce qui, si j'ai bien compris, a été le cas au tribunal, alors je crois profondément au système judiciaire et au fait d'établir des précédents juridiques. Si l'affaire doit être réouverte, je soutiens complètement cette initiative."

Et en parlant du mouvement #MeToo, la star a clairement donné son avis concernant des plateformes comme Instagram et Twitter.

"Les réseaux sociaux sont fantastiques en matière de sensibilisation autour de divers sujets, mais ils ne sont ni juge ni jury", a déclaré Cate Blanchett.

"Ces affaires doivent être jugées au tribunal, de sorte que si ces abus ont été commis, la personne soit mise en examen, afin qu'une personne qui n'est pas dans l'industrie du spectacle puisse utiliser ce précédent juridique pour se protéger", a renchéri Cate Blanchett. "Dans mon milieu comme dans tout autre milieu, [les victimes] sont des proies parce qu'elles sont vulnérables."

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.