En tant que star du drame primé This Is UsChrissy Metz semble tout avoir. Mais dans son nouveau livre, This Is Me, l'actrice de 37 ans parle de sa vie avant la célébrité et des mauvais traitements de son enfance. 

Selon un extrait du livre publié dans People, le père biologique de Metz les a quittés, sa mère, Denise, sa sœur, Monica, son frère, Philip, et elle, quand Metz n'avait que 8 ans. Sa mère a eu un autre enfant, Morgana, avec un nouveau petit ami, et a fini par épouser un homme nommé Trigger. La famille a emménagé avec Trigger et sa fille, et la mère de Metz a eu un autre enfant avec lui, Abigail

Metz dit que Trigger aimait ses enfants biologiques et sa sœur Morgana, mais elle dit qu'il ne lui montrait aucune affection. 

"Mon corps semblait l'offenser, mais il ne pouvait pas s'empêcher de me fixer, surtout quand je mangeais", a écrit Metz, selon l'extrait. "Il plaisantait en disant qu'il allait mettre un verrou au réfrigérateur. On avait vécu sans assez de nourriture pendant si longtemps que quand il y en avait, j'avais le sentiment de devoir tout manger avant que ça ne disparaisse. La nourriture était mon seul bonheur."

Donc Metz se cachait pour manger et mangeait pour vivre "le bref bonheur de ne rien sentir". Elle prenait aussi plaisir à divertir ses sœurs, une indication qu'elle était vouée à devenir une star.

  

Metz a écrit que son beau-père avait abusé d'elle physiquement. 

"Je ne me souviens pas pourquoi Trigger m'a frappée la première fois. Il ne m'a jamais mis de coup de poing au visage. Juste au corps, ce qui l'offensait le plus", a-t-elle écrit, selon People. "Il me poussait, me giflait, me tapait le bras. Il me frappait s'il trouvait que je le regardais de travers. Je me souviens m'être retrouvée par terre dans la cuisine après qu'il m'avait fait tomber, et je le suppliais de me dire ce que j'avais fait. Il m'a juste poussée très fort avec son pied." 

Malheureusement, Metz a écrit que l'abus a empiré quand elle était ado et affirme que Trigger la pesait. 

"Il s'asseyait sur une chaise à côté de la balance quand je montais dessus. « Seigneur Dieu ! » criait-il à chaque fois", a-t-elle écrit. "Le chiffre à l'époque était entre 59 et 63 kilos. La plupart de mes amies pesaient 40 kilos. « Pourquoi tu grossis ? » demandait-il. Je regarde des photos de moi à l'époque, et cette taille m'irait parfaitement aujourd'hui. Mais je me trouvais énorme. La violence avait empiré à cette époque. Une fois où il m'avait frappée, je l'avais regardé droit dans les yeux. J'avais pensé : « Si j'avais une arme, je te tuerais. »"

Chrissy Metz, This Is Us

NBC

Mais malgré tout, Metz aimait son beau-père.

Selon People, Trigger a depuis exprimé des remords sur leur passé. Metz dit qu'il lui a même écrit une lettre quand elle est partie s'installer à Hollywood pour devenir actrice, dans laquelle il lui disait combien il était fier d'elle et combien il l'aimait. 

"C'est tout ce que je voulais lui entendre dire", a-t-elle écrit. 

Cependant, Trigger, dont le vrai nom est Crayton Hodge, nie les allégations de Metz. 

"Je ne me souviens pas des choses comme elle. Je ne suis d'accord avec rien de tout ça, sauf la partie où je l'aime", a-t-il dit à E! News. "Je l'aime toujours autant. Je me suis occupé d'elle comme si c'était ma propre fille, et je continuerai à le faire à l'avenir s'il le faut." 

Il a aussi dit à E! News qu'il avait parlé à Metz deux mois avant, après que sa femme a fait une attaque, et qu'il n'avait "aucune idée" que Metz allait inclure ses allégations dans le livre.

"Je l'aime autant que je l'ai toujours aimée", a-t-il dit. "Je me moque de ce qu'elle dit." 

En plus d'écrire sur son beau-père, Metz a écrit sur son premier petit ami, qui selon elle refusait d'être avec elle en public à cause de son poids, et sur toutes les humiliations liées à son poids qu'elle a subies à Hollywood. 

Pour lire plus de l'interview de Metz, allez sur People.com ou lisez l'article du magazine qui sort en kiosque le 23 mars.

  • Share
  • Tweet
  • Share