Ellen Degeneres, Daz Shepard

Kevin Mazur/WireImage

Cette fois, c'est au tour d'Ellen DeGeneres de répondre aux questions. 

La présentatrice de talk-show d'après-midi aux États-Unis a été interviewée par Dax Shepard dans son podcast intitulé "Armchair Expert", dans lequel les deux amis ont discuté des hauts et des bas de la vie d'Ellen au début de sa carrière d'humoriste. Elle a reconnu avoir fait une dépression après avoir fait son coming-out publiquement en 1997 et a parlé de son expérience "très difficile" quand la communauté LGBT l'a critiquée de ne pas être "assez gay".  

Voici six grands moments de cette conversation entre Ellen et Dax : 

La grande percée d'Ellen lui a été inspirée par une disparition tragique

À l'âge de 20 ans, la petite amie d'Ellen est morte dans un accident de voiture. Suite sa disparition, celle qui n'était alors que serveuse a emménagé dans un appartement situé dans "un petit sous-sol" en se disant : "Pourquoi cette jolie fille de 21 ans est partie et j'ai des puces à la maison ? Et j'ai trouvé que ce serait incroyable si on pouvait prendre le téléphone, appeler Dieu, lui poser des questions et avoir enfin des réponses."

Ce moment lui a inspiré le sketch "Coup de fil à Dieu" qu'elle a interprété dans le Tonight Show Starring Johnny Carson en 1986. Ellen DeGeneres est entrée dans l'histoire de l'émission en étant la seule femme à qui on a demandé "de s'asseoir dans le canapé", ce qui a véritablement lancé sa carrière. 

Ses tournées de stand-up se sont souvent faites dans la solitude

"J'étais toute seule", a expliqué Ellen, à propos de ses tournées. "Ce n'est pas comme si j'avais les moyens de voyager avec des amis. Je ne voyageais pas en jet privé. Je voyageais en classe éco et je n'arrêtais pas. Je déteste prendre l'avion ; je suis angoissée en avion, donc j'avais hâte de finir mes tournées." 

Quand elle restait avec des humoristes hommes, la star du Monde de Nemo a précisé : "Je les voyais ramener des filles chez eux. C'était dégueu. J'avais peur de dormir dans ce lit et je [me demandais] : « Qui était là avant moi ? Qu'est-ce qu'il y a dans le tapis ? » Ce genre de trucs. Ça a peut-être influencé la décision que j'ai prise."

Ellen DeGeneres, Time

Time Magazine

Ellen a été prise de court par l'annulation soudaine de sa sitcom

Malgré "l'énorme succès" de l'épisode d'Ellen en 1997 dans lequel son personnage fait son coming-out et diffusé peu de temps après le vrai coming-out de l'actrice, elle ne s'attendait pas à ce que la sitcom soit annulée aussi rapidement. D'après Ellen, ABC et Disney avaient "peur" du rejet des annonceurs et ont donc arrêté la promo de la série. 

L'humoriste a déclaré à Dax : "Comme on en parlait tellement, tout le monde en a eu assez. Je n'avais fait qu'une couverture du magazine Time, une émission spéciale avec Diane Sawyer et Oprah... Même Elton John avait dit : « Maintenant, la ferme. On sait que tu es gay. Fais-nous rire. » Ne l'ayant jamais rencontré, je m'étais dit : « C'est quoi ce soutien, de la part d'un gay ? »"

Résultat, Ellen a "déprimé" :

"Tout le monde pensait que je n'arrêtais pas d'en parler", a ajouté Ellen. "Ça m'a blessée. Tous les talk-shows de fin de soirée se payaient ma tête, les gens se moquaient de moi. J'étais vraiment déprimée. Et à cause de ça et du fait que ma série avait été annulée, j'étais considérée comme une ratée dans le milieu. Personne ne voulait avoir à faire à moi. Je n'avais pas d'agent, pas d'opportunité de travail, je n'avais rien." 

Elle a également été critiquée par la communauté LGBT :

En faisant son coming-out, Ellen a reconnu avoir été projetée dans un rôle qu'elle n'avait jamais souhaité : "On me voyait comme le nouveau leader, et je ne voulais pas de ce rôle. Je ne voulais pas être politique... Je voulais juste me libérer d'un secret, c'est tout ce que je voulais." 

L'humoriste a précisé : "Certaines personnes se sont dit : « Tu n'es pas assez gay et tu ne fais pas assez pour la communauté et il y a tellement de gens qui ont fait plus. » Je n'ai jamais dit que j'étais votre leader et je n'ai jamais dit que j'avais fait plus… Je veux juste être humoriste et il s'avère que je suis gay. Je pense déjà faire beaucoup par ma seule présence qui je l'espère sert de représentation, non pas de toute la communauté gay, mais pour que quelqu'un à la maison se dise : « Voilà une personne gay. »"

Portia de Rossi, Ellen DeGeneres, The Ellen Show

Michael Rozman/Warner Bros.

Ellen est désormais "reconnaissante" de cette période de sa vie :

Avec le recul, Ellen a dit à Dax : "Je n'en reviens pas d'avoir accompli ce que j'ai accompli, d'avoir tout perdu et d'en arriver là où j'en suis à 60 ans. Tout recommencer à 45 ans. Dans ce milieu, personne ne recommence à 45 ans, encore moins une femme. Je suis très reconnaissante d'avoir vécu cette expérience qui a fait de moi une personne plus forte."

Sa relation avec Portia De Rossi a également joué un rôle, et c'est la raison pour laquelle Ellen est "très fière" de dire "ouvertement [qu'elle est] gay" et qu'elle peut utiliser le mot "épouse". 

"On n'en parlait jamais à la télévision, mais ça a commencé à faire partie du quotidien d'entendre le mot épouse. Du moins, ça entre lentement dans la société et le fait de parler de ma vie incroyable et fantastique avec une autre femme, c'est déjà faire quelque chose." 

Découvrez l'intégralité de l'épisode d'"Armchair Expert" ici.

  • Share
  • Tweet
  • Share