Teri Hatcher

Marc Piasecki/Getty Images

Teri Hatcher s'exprime haut et fort.

Le lendemain de la parution d'un article affirmant que l'ex-actrice de Desperate Housewives était ruinée, SDF et qu'elle vivait dans une camionnette, Teri a décidé de rectifier la situation.

"C'est catégoriquement faux. Je ne suis pas ruinée. J'ai réussi à bien placer mon argent. Je ne suis pas SDF et je ne vis pas dans une camionnette", a-t-elle expliqué à Sam Rubin de KTLA 5. "Je tourne ma série Van Therapy pour YouTube dans ma camionnette."

D'ailleurs, selon Teri, le magazine qui a publié l'article savait très bien que ce n'était pas vrai, vu qu'ils avaient parlé aux collaborateurs de Teri, mais ils ont quand même décidé de publier l'article.

"Il y a 15 jours, le magazine a appelé mon attaché de presse pour lui dire : « On a des photos prises par des paparazzis de Teri à la plage. » À l'époque, je tournais des scènes en train de conduire pour ma série", a expliqué Teri, de Londres. "Ils ont dit qu'ils allaient publier un article disant que j'étais ruinée. Je crois qu'ils ont même utilisé les mots « suicidaire » et « SDF » ou je ne sais quoi. Mon avocat et mon attaché de presse ont tous les deux dit : « Catégoriquement faux. Vous ne pouvez pas imprimer ça. Elle tourne une série pour YouTube, c'est sa camionnette, elle a plusieurs maisons dans plusieurs États du pays. Rien de tout cela n'est vrai », mais ils l'ont quand même publié."

Pourquoi Teri a-t-il choisi de nier cette intox ? L'actrice a expliqué que la Journée internationale de la femme avait influencé sa décision.

"Quelqu'un doit dire à ces gens : « Vous n'avez pas le droit de faire ça »", a-t-elle expliqué. "Vous ne pouvez pas mentir de façon aussi flagrante et méchante et raconter une histoire aussi ridicule. C'est une sorte de harcèlement et d'agression, et on ne peut plus l'accepter."

La chaîne "Hatching Change" de Teri sur YouTube vise à aider les gens à faire des changements positifs dans leur vie, leur santé et leur attitude. Les vidéos postées tous les mercredis et vendredis sont créées pour aider les gens à mieux vivre.

Le mois dernier, Trulia révélait que Teri proposait sa maison de Studio City, en Californie, à la location.

La maison moderne, style années 50, fait près de 400 mètres carrés et comprend trois chambres et cinq salles de bains. 

Les locataires potentiels devront verser 25 000 $ par mois pour profiter de tout le confort de cette maison, de sa piscine et de sa salle de sport.

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.