Actor in a Leading Role, Gary Oldman, 2018 Oscars, 2018, Winners

Rob Latour/REX/Shutterstock

Un des fils de Gary Oldman a décidé de s'exprimer publiquement pour soutenir son papa.

Après que d'anciennes accusations de violences conjugales remontant à 2001 ont été ressorties et utilisées contre l'acteur par sa troisième épouse, un des fils de l'acteur nouvellement oscarisé, Gulliver Oldman, a fait paraître une lettre publique défendant vigoureusement son père. Dans ce long communiqué, le jeune homme de 20 ans, fils de Gary et de Donya Fiorentino, est revenu sur "ces fausses accusations rabâchées" et s'est insurgé contre l'interview de The Daily Mail de février avec Fiorentino, dans laquelle elle décrivait leur mariage supposément turbulent, contre "le journalisme à sensation" et contre "le jugement par les gros titres racoleurs" qui se déroule à notre ère numérique.

"Ce n'est pas pour rien que ces articles et ces accusations spécifiques se sont apaisés depuis des années", a écrit Gulliver. "Je trouve ça dégoûtant que ces soi-disant « journalistes » aient choisi d'étaler et de perpétuer ces mensonges."

Gisele Schmidt, Gary Oldman, Charlie John Oldman, Gulliver Flynn Oldman, 2018 Golden Globes, Party Pics

Rich Fury/Getty Images

Gulliver a ensuite encensé son père et a expliqué que c'était sa "seule et vraie étoile dans la nuit", son "seul héros", et il a déclaré qu'il était "éternellement reconnaissant" de l'avoir eu comme père.  

Pour continuer à soutenir l'innocence de son père, Gulliver a expliqué le fait que la star du film Les heures sombres avait obtenu la garde exclusive de ses deux enfants avec Fiorentino après leur divorce. "La garde des enfants n'est pas confiée à un mari qui bat sa femme, et dans la plupart des cas, elle est rarement accordée à un homme", a-t-il écrit.

Gary Oldman, Donya Fiorentino

Dave Benett/Getty Images

Bien que Gulliver n'aime pas dire du mal de Fiorentino et qu'il ne lui a pas parlé depuis qu'il a 13 ans, il a expliqué que c'était une personne "triste et avec beaucoup de problèmes" et que lui et son frère Charlie Oldman étaient "des pions" dans le jeu de leur mère contre leur père. 

Quant à "l'incident" en question, en référence aux événements de 2001 quand Oldman aurait frappé Fiorentino plusieurs fois au visage avec un combiné de téléphone quand elle essayait d'appeler la police, Gulliver a écrit qu'il était là ce jour-là et que ça ne s'était jamais passé. "Tous les gens qui disent que ça s'est passé mentent", a expliqué Gulliver dans sa lettre. Selon le Washington Post, Oldman a nié ces accusations en question et d'autres avancées contre lui dans la demande de divorce, disant qu'elles étaient "pleines de mensonges, de sous-entendus et de demi-vérités". Aucune charge n'a été retenue contre lui.

Pour terminer, Gulliver a défendu son père en tant qu'homme, père et acteur et a insisté pour que le public le laisse profiter de son année à succès en ne portant pas attention à ces mensonges. 

"Dans ce cas précis, mon père est innocent", a-t-il écrit. "Il n'a jamais été coupable."

  • Share
  • Tweet
  • Share