Jimmy Kimmel, 2018 Oscars, Show

Kevin Winter/Getty Images

Jimmy Kimmel est un pro des Oscars, maintenant, on peut le dire.

Pour la seconde année consécutive, le présentateur de Jimmy Kimmel Live était le maître de cérémonie de la soirée des Oscars. Et dès le début, les téléspectateurs se sont rendu compte que le maître allait offrir un mélange de sujets sérieux et de divertissement à la salle.

Tout a commencé avec le monologue de début de cérémonie : Jimmy a abordé le sujet de la fameuse boulette lors de l'annonce du Meilleur film, l'an dernier.

Il a aussi parlé du harcèlement sexuel à Hollywood en montrant la statue géante de l'Oscar et l'a décrite comme étant "l'homme le plus respecté à Hollywood" parce qu'il "garde ses mains où on peut les voir, ne dit pas un seul mot déplacé et, avant tout, n'a pas de pénis".

Pour les téléspectateurs qui espéraient voir des passages créatifs ou tordants, ils ont été servis aussi.

Helen Mirren, 2018 Oscars, Show

Kevin Winter/Getty Images

Tout au long de la soirée, Jimmy a demandé aux vainqueurs de faire des discours de remerciement courts. Et pour ceux qui avaient besoin d'un peu plus de motivation, il a apporté un jet-ski tout neuf à gagner.

"Pourquoi gâcher son temps à remercier sa maman quand vous pourriez repartir avec le jet-ski tout neuf de vos rêves ? Ce n'est pas une blague. Je vais vous chronométrer. J'ai un chronomètre. Dès qu'on vous remet cet Oscar, le compte-à-rebours démarre", a expliqué Jimmy tandis que Helen Mirren en robe Rami Al Ali montrait le prix . "Alors montez, prenez votre statuette et repartez. Et si jamais il y a égalité, je dois vous informer que le jet-ski sera remis à Christopher Plummer alors lançons la cérémonie."

Plus tard, au cours de la soirée, il a été révélé que le gagnant profiterait aussi d'un voyage de trois jours et deux nuits à l'hôtel Days Inn d'Havasu. Désolé, les stars, le gagnant devait se rendre là-bas avec son jet-ski.

On a le bonheur de vous annoncer que Mark Bridges de Phantom Thread a finalement remporté le jet-ski (et le prix des Meilleurs costumes). La cérémonie a quand même duré près de quatre heures.

  

Le passage le plus surprenant a été quand Jimmy a invité des stars présentes comme Lin-Manuel MirandaMargot RobbieMark HamillArmie Hammer et Gal Gadot à l'accompagner dans une salle de cinéma non loin de là, au TCL Chinese Theater. Alors que des touristes et cinéphiles profitaient d'une projection d'Un Raccourci dans le temps, les stars hollywoodiennes ont débarqué pour leur dire merci d'aller au cinéma.

Leurs cadeaux ? Un petit coucou aux Oscars et deux ou trois petites choses à manger, comme des hot-dogs, des bonbons acidulés et du réglisse.

  

Les plus grands noms hollywoodiens ne sont pas restés insensibles à l'humour de Jimmy au cours de la diffusion en direct. En se promenant dans la salle, Jimmy a demandé à Steven Spielberg : "Vous faites quoi ?", avant de lui demander s'il avait de l'herbe.

Et évidemment, Jimmy n'a pas pu s'empêcher de casser Matt Damon. Quand les Oscars ont rendu hommage aux films qui mettaient l'armée en vedette à travers le monde, Jimmy a trouvé l'excuse parfaite pour se lancer.

"Au nom de l'Académie, je tiens à m'excuser auprès de la grande armée des États-Unis, auprès des hommes et des femmes ici et à l'étranger, d'avoir inclus Matt Damon dans ce montage", a-t-il expliqué. "Vous méritez mieux que ça. Vraiment."

Et alors qu'il faisait ses adieux, Jimmy a lancé un dernier message à son meilleur ennemi.

"Joyeux anniversaire à mon épouse. Toutes mes excuses à Matt Damon, on n'avait plus le temps pour lui", a-t-il lancé. On dirait que Jimmy a eu le dernier mot — et la dernière blague — aux Oscars 2018.

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.