Richard Pryor, Marlon Brando

AP Photo/Lennox McLendon, Kobal Collection

Richard Pryor et Marlon Brandon n'étaient finalement peut-être pas aussi proches qu'on a cru.

La semaine dernière, Jennifer Lee, la veuve de l'humoriste, a avancé que son défunt mari et le grand acteur avaient couché ensemble dans les années 70.

Jennifer a expliqué au site TMZ que Richard Pryor n'avait jamais caché sa bisexualité à ses proches. En fait, d'après sa veuve, il aurait même détaillé ses relations avec des hommes dans son journal.

Mais si l'on en croit Rain Pryor, sa fille, ce n'est pas le cas.

"Papa n'avait PAS de relations avec Brando. Il n'y a pas eu de voyages dans son oasis du Pacifique Sud, pas de fleurs ou de messages d'amour entre eux. Pas même de rôle dans un film", a-t-elle écrit dans un message posté sur Facebook en fin de semaine dernière. "Pourquoi ce besoin soudain à Hollywood de traîner papa dans la boue ? C'est de très mauvais goût et c'est exaspérant. Ayez au moins les bons détails, mais comme on vit à une époque où les fausses nouvelles sont considérées comme vraies, à moins de ne pas être d'accord pour un intérêt personnel, les gens ont besoin d'exister en remuant la boue."

Rain a ajouté : "Au final. Richard Pryor n'est pas un énième scandale à Hollywood. C'est notre Père. C'est notre perfection imparfaite. C'est notre héritage et nous sommes certainement le sien. Alors vivez donc votre vie et intéressez-vous à ce qui se passe vraiment dans le monde."

Mais comment ces spéculations sont-elles apparues ? Au cours d'une interview où tous les sujets ont été abordés avec Vulture, Quincy Jones a laissé entendre que Marlon Brando était sorti avec Richard Pryor.

"C'était le plus grand pu***n de charmeur que j'aie jamais rencontré", a expliqué le grand producteur de musique. "Il ba****t tout ce qui bougeait. Tout ! Il aurait b***é une boîte aux lettres. James Baldwin. Richard Pryor. Marvin Gaye."

Quand le journaliste a demandé à Quincy Jones de préciser s'il couchait avec toutes ces stars, Quincy a répondu en fronçant les sourcils : "Sérieux. Il s'en foutait !"

Rain souhaite qu'on se souvienne de son père comme quelqu'un de "brillant et d'abîmé" qui a connu le succès pour plusieurs raisons.

"Je devrais parler du fait que c'était un génie comique, et qu'il écrivait, réalisait et produisait... il avait un bureau à Columbia Pictures et était devenu à un moment un des hommes les plus riches", a-t-elle poursuivi. "Je devrais partager de nombreuses anecdotes, car c'était un militant et quelqu'un d'incroyablement honnête. Mais au lieu de ça, je parle de vulnérabilité avec des lecteurs de ragots méchants qui croient n'importe quelle personne riche et célèbre."

  • Share
  • Tweet
  • Share