Team USA, 2018 Winter Olympics, Ralph Lauren, opening ceremony uniforms, Gus Kenworthy

Courtesy Ralph Lauren

Gus Kenworthy est un athlète olympique au grand cœur. 

Il y a quatre ans, le médaillé en ski acrobatique est revenu des J.O. de Sotchi de 2014 avec des chiots errants qu'il avait trouvés dans la rue, en Russie, et cette année, Gus se rend à Pyeonchang avec la même mission. Kenworthy a déclaré à E! News qu'il comptait faire la lumière sur le marché de la viande de chien en Corée du Sud en sauvant au moins un des 2 millions de chiens élevés pour la consommation humaine dans ce pays.

"Il y a une énorme industrie de la viande de chiens ici qui est assez inhumaine", a déclaré Gus, "je travaillais déjà avec The Humane Society International sur une campagne qu'ils avaient lancée. J'adorerais ramener un chien de là-bas, plus qu'un seul chien, ce sera l'occasion de sensibiliser les gens sur la situation."

Gus Kenworthy, Twitter, Sochi Puppy

Twitter

Malgré quelques oppositions de la part du gouvernement en 2014, Gus a réussi à ramener une femelle et ses deux chiots aux États-Unis, surnommés les "chiots de Sotchi". Presque 40 000 personnes suivent les aventures de Jake et Mishka avec Gus et leur autre maître, l'ex-copain de l'athlète olympique Robin McDonald, sur Instagram

Quant à la maman, elle porte le nom de Mamuchka et vit avec la maman de Kenworthy dans sa ville natale au Colorado.

A post shared by gus kenworthy (@guskenworthy) on

"Ils vont très bien", a déclaré Gus (qui s'est associé à Head & Shoulders pour la campagne "Shoulders of Greatness") à USA Today, "[McDonald] s'occupe très bien d'eux. Ils n'habitent pas avec moi, et c'est mieux comme ça, parce qu'ils ont la belle vie à Vancouver et je suis toujours parti."

On a hâte de voir les actions charitables de Kenworthy pendant les J.O. d'hiver de 2018 !

   

  • Share
  • Tweet
  • Share