Diane Kruger, Quentin Tarantino

DPA/ZUMApress.com

Diane Kruger s'exprime pour défendre son expérience avec Quentin Tarantino.

Au cas où vous auriez raté les faits, Uma Thurman a révélé récemment que le réalisateur de Kill Bill l'aurait contrainte à faire une cascade en 2003 qui a failli la tuer. Bien que l'actrice estime que Quentin Tarantino n'était pas mal intentionné, en faisant remarquer qu'il était "profondément désolé", beaucoup s'interrogent sur ses motivations.

En fait, cette polémique a fait ressurgir un incident entre Diane Kruger et le réalisateur sur le tournage d'Inglorious Basterds.

Lors de la scène où le personnage joué par l'actrice américano-germanique est tué dans le film de 2009, Tarantino aurait insisté pour l'étrangler lui-même, afin de rendre ça aussi vrai que possible.

L'actrice avait d'ailleurs abordé le sujet au cours d'une interview pour Parade la même année : 

"Le plus drôle, c'est que les mains de Quentin apparaissent pendant le gros plan. Je ne dévoilerai pas le nom de l'acteur qui me tue, mais Quentin a dit : « Il ne va pas bien le faire, ce sera trop ou pas assez. Je sais exactement ce que je veux et je pense que je devrais le faire moi-même. » Je dois dire que c'était très bizarre de se faire étrangler par le réalisateur."

A post shared by Diane Kruger (@dianekruger) on

Mardi, Diane Kruger est allée sur Instagram pour défendre cette expérience.

"Je voudrais dire que mon expérience de travail avec Quentin Tarantino a été un vrai bonheur", a-t-elle écrit pour accompagner une photo d'Inglorious Basterds. "Il m'a traité avec le plus grand respect et n'a jamais abusé de son pouvoir et ne m'a jamais forcé à faire quoi que ce soit que je ne voulais pas faire."

Elle a cependant apporté son soutien à Uma Thurman.

"C'est un moment important et je suis de tout cœur avec Uma et tous ceux qui ont été victimes d'agressions et de violences sexuelles", a-t-elle ajouté. "Je suis à vos côtés."

Quentin Tarantino

John Salangsang/Variety/REX/Shutterstock

Quentin Tarantino s'est aussi exprimé à propos de la scène d'étranglement, au cours d'une interview accordée à Deadline lundi.

"Quand j'ai fait Inglourious Basterds, je suis allé vers Diane et je lui ai dit : « Je dois t'étrangler »", s'est-il remémoré. "Si c'est juste quelqu'un avec ses mains sur ton cou, qui ne met aucune pression et que tu secoues la tête comme si tu mourais, ça aura l'air de n'importe quelle scène de strangulation au cinéma. Ça fait très cinéma. Mais on ne verra pas les vaisseaux sanguins gonfler, ou les yeux se remplir de larmes, et on n'aura pas le sentiment de panique qui arrive quand on manque d'air. Avec ta permission, j'aimerais… t'étrangler, avec mes mains, en gros plan."

Et Tarantino de poursuivre : "On le fait environ pendant 30 secondes, et puis j'arrête. S'il faut recommencer une fois, on le fera. Après ça, c'est fini. Tu es prête à le faire pour avoir un super résultat ? On fera ça deux fois, et seulement pour cette durée, et le cascadeur surveillera en permanence."

Diane Kruger a accepté, et ils ont fini par faire la scène deux fois.

"Elle savait que ça rendrait bien et elle m'a fait confiance", a-t-il précisé. "J'aurais demandé la même chose à un homme. En fait, j'aurais plus insisté avec un homme."

Tarantino a aussi évoqué la décision d'Uma Thurman de revenir sur son terrible accident pendant le tournage de Kill Bill, avec le New York Times.

"Je savais que l'article allait sortir. Uma et moi en avons parlé, pendant très longtemps, en décidant comment elle allait procéder", a avancé le réalisateur. "Après toutes ces années, elle voulait dire clairement ce qui s'était passé avec cet accident de voiture. Elle m'a demandé si je pouvais lui fournir les images. J'ai dû les retrouver, 15 ans après. Je ne pensais pas qu'on allait les retrouver. Elles étaient très claires, et on voyait l'accident et ses conséquences. J'étais très content de les donner à Uma."

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.