Une fois encore, Rose McGowan ne retient pas ses coups.

La guerrière de Twitter s'attaque à Meryl Streep, l'une des plus grandes stars à Hollywood, ainsi qu'à d'autres actrices qui ont l'intention de porter du noir pour "protester silencieusement" par solidarité contre les abus sexuels lors de la 75e cérémonie des Golden Globes, estimant que les femmes qui ont travaillé avec Harvey Weinstein, son violeur présumé, font partie du problème.

Samedi, la star de Scream, qui a fait parler d'elle après s'en être pris à Weinstein pour ses méfaits passés, a tweeté : "Des actrices, comme Meryl Streep, qui ont gentiment travaillé avec Le Monstrueux Porc, vont porter du noir aux @GoldenGlobes pour protester silencieusement. VOTRE SILENCE est LE problème. Vous accepterez une fausse récompense avec le souffle coupé en ne produisant aucun véritable changement. Je méprise votre hypocrisie. Vous devriez peut-être toutes porter du Marchesa."

Marchesa est la marque fondée par Georgina Chapman, la femme de Weinstein, qui a annoncé qu'elle quittait le producteur en disgrâce peu de temps après l'annonce des accusations de viols et de comportements sexuels abusifs à son égard en octobre.

Rose McGowan, Meryl Streep

Getty Images

De son côté, quelques jours après la sortie de l'enquête choquante du New York Times détaillant plus de 30 ans d'inconduite sexuelle présumée de la part de Weinstein, Meryl Streep avait adressé un communiqué critiquant violemment le producteur hollywoodien, qui nie toutes les accusations de viols, d'agressions sexuelles ou de comportements sexuels abusifs, au Huffington Post via son attaché de presse de longue date : "Les informations honteuses concernant Harvey Weinstein consternent ceux d'entre nous qu'il a défendus et ceux dont il a soutenu les grandes causes. Les femmes courageuses qui ont élevé leur voix pour exposer ces abus sont nos héros."

"Une chose doit être clarifiée. Tout le monde ne savait pas. Harvey soutenait notre travail farouchement, il était exaspérant mais respectueux avec moi dans le travail, et avec beaucoup de gens avec qui il a travaillé. Je ne connaissais pas ses autres méfaits : je ne savais pas qu'il avait signé un accord à l'amiable avec des actrices et des collègues ; je n'étais pas au courant de ses rendez-vous dans sa chambre d'hôtel, sa salle de bain, ou de ses autres actes de coercition indécents", a déclaré Meryl Streep dans son communiqué. "Et si tout le monde savait, je ne crois pas que tous les journalistes d'investigation à Hollywood et les médias généralistes auraient oublié d'en parler pendant des décennies."

"Le comportement est inexcusable, mais l'abus de pouvoir m'est familier", a écrit l'actrice, avant d'ajouter que "chaque voix courageuse qui s'est fait entendre" dans les médias "finira par changer la donne".

On ignore si Meryl Streep, qui a travaillé avec Weinstein dans Un été à Osage County et La Dame de fer, "protestera silencieusement" aux Golden Globes en 2018. 

Quand on lui a demandé si elle allait se joindre à ce mouvement poignant, la star a répondu à Extra lors de l'avant-première de son film Pentagon Papers (qui lui vaut une nomination aux Golden Globes) : "Je ne sais pas. Je ne dis rien. Il faudra regarder, n'est-ce pas ?"

Les Golden Globes 2018 auront lieu le dimanche 7 janvier.

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.