Alors que les stars hollywoodiennes continuent de remplir l'espace numérique avec des histoires personnelles sur les abus sexuels dont elles ont été victimes, la gymnaste olympique américaine McKayla Maroney a tenu à souligner que ces abus ne se passent pas qu'à Hollywood.

"Les récits des gens ces derniers jours m'ont vraiment inspirée. Je sais à quel point il est difficile de parler publiquement de quelque chose d'aussi horrible et d'aussi personnel, car ça m'est arrivé aussi", a déclaré la médaillée d'or de 21 ans dans un message posté sur les réseaux sociaux mercredi, suite au mouvement Twitter #MoiAussi. Dans un communiqué public, l'ex-membre des "Fierce Five" accuse le Dr Larry Nassar, autrefois médecin officiel de l'équipe américaine des J.O., de l'avoir agressée sexuellement.

McKayla Maroney

Dean Mouhtaropoulos/Getty Images

"Je rêvais de participer aux Jeux Olympiques, mais les choses que j'ai dû subir pour y arriver étaient inutiles et dégoûtantes", écrit-elle. "J'ai été victime des abus sexuels du Dr Larry Nassar, le médecin de l'équipe féminine nationale et olympique de gymnastique. Le Dr Nassar m'a dit que j'allais recevoir "un traitement médicalement nécessaire qu'il pratiquait sur ses patientes depuis plus de 30 ans". Nassar, qui est accusé d'abus sexuels par une centaine de femmes, attend son procès pour conduite sexuelle criminelle et a plaidé coupable de détention de pornographie pédophile.

"Ça a commencé quand j'avais 13 ans, à un camp d'entraînement de l'équipe national au Texas, et ça ne s'est arrêté que quand j'ai quitté ce sport. Dès que cet homme en avait l'occasion, il me « soignait »", écrit-elle dans sa lettre. "C'est arrivé à Londres avant que mon équipe et moi ne gagnions la médaille d'or, et c'est arrivé avant que je remporte la médaille d'argent. Le soir le plus effrayant de ma vie a été quand j'avais 15 ans. J'avais passé toute la journée et toute la nuit avec l'équipe dans l'avion jusqu'à Tokyo. Il m'avait donné un sédatif pour le vol, et quand je me suis réveillée, j'étais seule avec lui, dans sa chambre d'hôtel en train d'être « soignée ». J'ai cru que j'allais mourir ce soir-là."

En se remémorant ces expériences, elle s'est rappelée son rêve d'arriver aux Jeux Olympiques. "Je me souviens que je regardais les J.O. de 2004. J'avais 8 ans. Je me suis dit qu'un jour, je porterais ce justaucorps rouge, blanc et bleu et que je représenterais mon pays. Il est certain que de l'extérieur, cela paraissait un rêve incroyable. Je l'ai fait. J'y suis arrivée, mais pas sans en payer le prix", explique-t-elle.

En conclusion, Maroney encourage les autres à parler pour sensibiliser les gens sur les abus, quels qu'ils soient, et pour que les gens en position de pouvoir soient tenus responsables de leur comportement déplacé et qu'il n'y ait aucune tolérance pour "les agresseurs et ceux qui les protègent".

"Est-il possible de mettre fin à ce genre d'abus ? Est-il possible de laisser les victimes parler, sans que leurs carrières et leurs rêves soient compromis ? Je l'espère. Notre silence a donné du pouvoir aux mauvaises personnes pendant trop longtemps, et il est temps de reprendre ce pouvoir", a-t-elle déclaré pour finir. "Souvenez-vous, il n'est jamais trop tard pour parler."

Suite au communiqué de Maroney, l'équipe américaine de gymnastique a émis le communiqué de presse suivant :

"L'équipe américaine de gymnastique admire le courage de ceux qui, comme McKayla Maroney, se sont exprimés pour partager leurs expériences personnelles et les abus sexuels qu'ils ont subis. Grâce à votre courage à vous exprimer, les coupables seront tenus responsables de leurs actes. Nous sommes, comme bien d'autres, outrés et atterrés par la conduite dont Larry Nassar est accusé. Nous sommes désolés que des athlètes, hommes ou femmes, aient souffert au cours de leur carrière de gymnaste."

Et d'ajouter : "Nous renforçons et améliorons notre politique et nos procédures concernant les abus, et nous nous efforçons d'éduquer notre équipe pour qu'elle puisse reconnaître tout signe d'abus et le rapporter. Ils seront dans l'obligation de le signaler immédiatement. L'équipe américaine de gymnastique, ses membres et sa communauté s'engagent à collaborer pour assurer la sécurité des athlètes."

Selon NBC News, les avocats de Nassar n'ont pas pu être joints pour recueillir leurs commentaires.

(E! et NBC font tous les deux partie de la famille NBCUniversal.)

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.