Lady Gaga sur le stress post-traumatique : "Je souffre d’une maladie mentale"

La chanteuse explique que son viol à 19 ans a fait d'elle une personne plus aimable et compatissante

par Zach Johnson | Traduit par Françoise Sawyer | déc. 06, 2016 10:02Tags

Lady Gaga aide les autres.

Quand l'interprète de "Million Reasons" s'est récemment rendue à l'Ali Forney Center, un refuge pour les jeunes SDF LGBT de Harlem, elle l'a fait au nom de la campagne #ShareKindness (#PartagerLaBonté) lancée par Today et NBCUniversal pour récompenser les actes de bonté, aussi petits soient-ils. "La bonté, pour moi, est un acte d'amour, et c'est aussi montrer à quelqu'un d'autre qu'on l'aime", a lancé la chanteuse pop. "Je pense aussi que la bonté est l'antidote à  la violence et la haine dans le monde. J'aime faire preuve de bonté d'un tas de façons différentes."

"J'aime donner des choses aux gens qui n'ont rien ou moins que moi. Ces enfants sont sans domicile fixe et dans le besoin, mais beaucoup d'entre eux ont aussi vécu des expériences traumatisantes. Ils ont été rejetés d'une façon ou d'une autre", a-t-elle expliqué. "Mon propre traumatisme m'a aidée à comprendre ceux des autres."

Gaga, qui a révélé en 2014 qu'elle avait été violée à 19 ans, a donné un petit cours de méditation lors de sa visite. "Je n'ai pas les mêmes problèmes que vous", a-t-elle lancé, "mais je souffre d'une maladie mentale et je me bats contre tous les jours, alors j'ai besoin de mon mantra pour m'aider à me détendre."

Jusqu'à cette visite, Gaga n'avait jamais parlé publiquement de ses problèmes de stress post-traumatique. "J'ai dit à ces jeunes aujourd'hui que je souffrais d'une maladie mentale. Je souffre de stress post-traumatique. Je ne l'avais jamais dit à personne jusqu'ici, mais c'est fait", a révélé la chanteuse de 30 ans. "Mais c'est la bonté dont ont fait preuve les médecins, mais aussi ma famille et mes amis, qui m'a vraiment sauvé la vie."

lire
Lady Gaga parle sans détour de l'amour : "On n'essaie pas de vous dépouiller de votre virilité"
Today

Gaga a caché pendant sept ans qu'elle avait été violée. En y repensant, la chanteuse admet : "Je cherchais un moyen de me guérir. J'ai découvert que la bonté était le meilleur remède. La seule façon d'aider les gens qui souffrent de traumatisme, c'est de leur insuffler autant de pensées positives que possible."

En plus de faire don de vêtements et autres biens aux jeunes sans-abri, Gaga les a pris dans ses bras et embrassés. Elle a aussi chanté quelques-uns de ses tubes, ainsi qu'une reprise de "Smile" de Nat King Cole.

Il est important de rappeler aux jeunes SDF qu'ils "ne sont pas seuls et qu'on les aime", a expliqué Gaga. "Je ne vaux pas mieux que ces jeunes, je ne suis pas pire non plus. Nous sommes égaux. On marche sur nos deux pieds sur cette même terre et on vit ensemble. Nous formons un monde et souffrons de la guerre... La bonté est la seule façon d'être plus en harmonie les uns avec les autres..."

L'émission Today travaille en partenariat avec la fondation Born This Way de Gaga, qu'elle a co-fondée avec sa maman, Cynthia Germanotta, pour lancer la "Share Kindness Experience", située au 30 Rock à New York. Pour ceux qui n'habitent pas à New York, utiliser le hashtag #ShareKindness sur Twitter et Instagram ou partager ou commenter une histoire touchante sur Facebook contribue également à ce but.

"Ceux qui ont les moyens devraient aider ceux qui n'ont rien pendant les fêtes. Faites un geste avant la fin de l'année. Faites preuve de bonté", a lancé Gaga. "Cet acte en lui-même est gratuit... et inestimable."

(E! et NBC sont tous les deux membres de la famille NBCUniversal.)