Ben Affleck admet compter les cartes au jeu mais nie les "co--eries" de la presse people

"Une fois que je suis devenu assez doué, les casinos m'ont demandé de ne plus jouer au blackjack", a révélé l'acteur à Details

par Alyssa Toomey | Traduit par Françoise Sawyer | sept. 19, 2014 15:56Tags

Si vous voulez connaître la vérité sur les habitudes de jeu de Ben Affleck, il suffit tout simplement de lui poser la question.

Dans une interview vérité avec le magazine Details, l'acteur de 42 ans et le réalisateur de Gone Girl, David Fincher, se sont exprimés sur le film très attendu basé sur le best-seller du même nom, ainsi que sur le tissu de mensonges souvent imprimé dans la presse : ce qui est justement le thème central du film, un thème que l'acteur oscarisé connaît bien.

"J'ai l'habitude d'entendre toutes sortes d'inventions, je m'y attends. À tous les coups", a déclaré la star d'Argo au magazine, quand on lui a demandé si le rôle de Nick Dunne — qui se trouve plongé dans un cirque médiatique après être accusé de la disparition de son épouse — lui paraissait lassant, vu tous les regards jetés sur son propre mariage à Jennifer Garner, alors qu'il commence la promo presse pour son film. "Je sais que les gens auront des réactions ridicules. Je sais que ça peut être sur n'importe quoi, ça peut être sur la chose la plus douloureuse de ma vie — ce qui n'est pas le cas — mais pour moi, c'est le réalisateur qui compte. Avec qui vous travaillez... Est-ce que les gens et la presse vont me poser des questions bêtes ? C'est inévitable. Je vous promets que ça va arriver."

Et bien qu'Affleck ait l'habitude de nier ces questions absurdes de la presse, il tient aussi à mettre les point sur les i quand il le faut et il a choisi de répondre honnêtement à la question de savoir s'il comptait vraiment les cartes aux casinos.

"C'est une histoire vraie. C'est vraiment arrivé", a-t-il avoué. "J'ai mis du temps à apprendre les règles et à devenir un joueur correct de blackjack. Et une fois que je suis devenu assez doué, les casinos m'ont demandé de ne plus jouer au blackjack. Savoir que le fait d'être bon à ce jeu est contre les règles du casino, c'est beaucoup dire sur les casinos."

Quand on lui a demandé pourquoi il tenait à bien jouer à ce jeu, le père de trois enfants a répondu : "J'ai toujours aimé le blackjack. Je ne joue pas aux autres jeux de hasard. Je ne parie pas sur les matchs, je ne joue à rien d'autre, en fait, à part ça. Mais je savais qu'avec le blackjack, on pouvait améliorer ses chances. Alors j'ai commencé à apprendre. Puis, je suis arrivé à un moment de ma vie où j'ai dit : «Si j'essaie de faire quelque chose, autant le faire bien.» Mais on a présenté ça comme si j'avais fait un truc illégal, vous voyez ?"

Mais a-t-il vraiment été mis à la porte d'un casino, comme on l'affirme ? Affleck nous explique que, malheureusement, ces histoires sont des inventions de la presse people.

"J'aimerais bien pouvoir dire qu'ils avaient peur de moi, mais ils ont seulement dit : «Pas de blackjack»", a-t-il expliqué, ajoutant : "Ça aurait été super [s'ils m'avaient mis à la porte]. «Faites-le sortir de là ! C'est un magicien !» Malheureusement, ils sont simplement venus me voir et m'ont dit : «On ne peut pas vous laisser jouer au blackjack. Mais nous avons d'autres tables de jeu ! On a du poker chinois !»"

La star de Batman vs. Superman n'a donc pas peur de parler de ses habitudes soi-disant secrètes et de clarifier quelques idées fausses. "Je dois rectifier l'impression des gens que c'est un problème ou que ça démontre une certaine dépendance. Habituellement, quand vous êtes un joueur compulsif, les casinos ne vous demandent pas de partir parce que vous les battez, vous savez."

Quand l'auteur a cité un article affirmant qu'Affleck avait l'air "débraillé et contrarié", l'acteur en a profité pour se moquer des rumeurs incessantes inventées par les médias.

"C'est ça, le problème : c'est très dur pour les gens de comprendre — ce serait dur pour moi de comprendre — que les gens peuvent écrire toutes ces c--neries, qui sont presque de la fiction, les répandre et les imprimer. Et vous faites : «M--rde, j'y crois pas ! Ils m'invitent là-bas et après, ils ne me laissent pas jouer. Et après, on raconte que je jouais, ce qui est faux, et après, on dit que mes cheveux étaient tout décoiffés. Quand vont finir ces ignominies ?»"

Pour ce qui est des rumeurs entourant sa famille, c'est une toute autre histoire, et Affleck n'a pas mâché ses mots en niant les rumeurs de divorce en rapport avec ses habitudes supposées de jeu.

"Vous voyez, c'est des inventions des tabloïdes, c'est des c--neries", a-t-il déclaré en répondant à la question de savoir si son épouse "ne supportait plus ça". "Ils mentent complètement. Je peux vous montrer 10 articles de Star et OK! : ces magazines, ça ne les dérange pas de monter ces histoires de toutes pièces. Et vous ne pouvez rien y faire. J'espère seulement que les gens avec un peu de jugeote peuvent voir que ces histoires sont fausses. Et, j'en sais rien, il y a des histoires encore pires..."

 Mais l'expérience de Ben avec les médias lui a offert des points de référence pour jouer le charmant, bien qu'un peu suspect, Nick Dunne.

"Je ne voulais pas confier ce personnage à quelqu'un qui ne connaissait pas [la presse people]", a déclaré Fincher au magazine Details. "Personne ne demande à subir tout ça. Si vous montriez aux gens à quel point toute cette attention est ridicule, ils ne voudraient jamais devenir star de ciné. Ils se diraient : «Merci, sans façon.» Quelle est la meilleure arme de Nick Dunne ? Sa meilleure arme, c'est : «Je veux que vous m'appréciiez, alors je vais me servir de mon charme pour vous désarmer dans toutes les situations qui commencent à me mettre mal à l'aise.» Et il faut être un acteur pour comprendre que c'est une pente glissante."