Jennifer Lawrence, Friend

Christopher Polk/Getty Images

Jennifer Lawrence est peut-être votre meilleure amie (et celle de tout le monde), mais vous n'êtes pas vraiment sa meilleure amie, car elle ne vous a pas demandé de l'accompagner aux Oscars. C'est Laura Simpson qui y est allée. Désolé.

Simpson, un mannequin que Jennifer aurait présentée une fois à Bradley Cooper (il a dit qu'ils n'étaient pas sortis ensemble), a dit avoir rencontré Jennifer Lawrence "il y a sept ans à un évènement où on ne connaissait personne ni l'une ni l'autre. On s'est liées d'amitié à cause de notre respect pour Chandler Bing, et on mange de la pizza ensemble depuis".

Laura a écrit sur son expérience aux Oscars dans un article MySpace intitulé "Je suis allée aux Oscars et tout le monde s'en fiche" (ce qui n'est pas vrai — que tout le monde s'en fiche — puisqu'on est là, à lire, à s'intéresser)

(Quelques choses en plus à sortir tout de suite : beurk, MySpace ? Oui, on sait. Passons. Et trouvez-vous aussi bizarre que Laura appelle Jennifer "ma compagne" pendant tout l'article au lieu de l'appeler... Jennifer. Ou Jen ? Ou ce qu'elle l'appelle dans la vie ? Comme si elle essayait d'être classe et de ne pas donner de nom, mais on sait tous avec qui elle était. C'est pour ça qu'on lit cet article. Enfin, on espère que Jennifer Lawrence savait que son amie projetait d'écrire sur elle et leur soirée. Sinon, tout ça semble un peu... vulgaire. Mais bon, peu importe. C'est MySpace.)

    

Tout ça faisait un peu #HumbleCrâneuse, et un peu râleuse (surtout pour quelqu'un qui est invitée à aller aux Oscars). "Le soir avant les Oscars, j'ai réussi à me disputer avec ma meilleure amie", a écrit Laura. "Je crois que j'ai pleuré plus durant les 12 heures avant les Oscars que je n'ai pleuré depuis dix ans... je rentrais vraiment dans le drame de la soirée."

Mais c'est quand même très intéressant.

Laura parle de ce qu'on ne voit pas en coulisses avant le tapis rouge. Les gardes portant des tenues camouflage avec "des armes automatiques géantes". L'église baptiste Westboro qui proteste avec des pancartes de Phillip Seymour Hoffman et Paul Walker disant "BRÛLENT EN ENFER" (Laura a dit que c'était "comme si j'allais à mon propre procès des sorcières de Salem.").

Et elle parle bien sûr du moment où elle est devenue un GIF : quand Jennifer Lawrence est tombée aux Oscars (c'est la deuxième année d'affilée, mais l'an dernier, c'était pendant la cérémonie.)

On arrive enfin sur le tapis rouge et alors qu'on descend de voiture, ma compagne se casse la figure et utilise ma coiffure Lauren Conrad toute fraîche de pour se retenir. La foule se déchaîne. Il y a des flashs et des gens autour, pourtant personne ne me demande si j'ai besoin d'aide, car à moins d'être célèbre aux Oscars, on est complètement invisible... La seule fois où on vous parle, c'est si on fait obstacle pour la photo. Et les photographes sur le tapis crient : "VOUS DANS L'ÉNORME ROBE, DÉGAGEZ DE LA P-TAIN DE PHOTO'... Normal que les acteurs soient tous dingues.

Ellen DeGeneres, Oscar Selfie

Twitter

Les noms célèbres mentionnés sont la meilleure partie de l'article, les voilà en résumé :

Jessica Biel est sympa : "Je décide d'aller aux toilettes avant de m'asseoir. Jessica Biel me tient la porte et me complimente sur ma robe. Aucun humain ne devrait avoir le droit d'avoir un tel visage et un tel corps."

Margot Robbie est peut-être clepto : "J'entre et Margot Robbie du Loup de Wall Street me montre sa bague en diamant taille Kardashian dans la queue des toilettes, et dit : «J'ai le sentiment qu'un type armé devrait me suivre... je pourrais être déjà partie pour le Mexique !»"

Channing Tatum est sympa aussi : "Un type ramasse mon sac qui était tombé de mon siège, et je dis : «Merci... Channing Tatum»..."

Jennifer Garner rit de façon gênée : "...et ma robe s'accroche à Jennifer Garner, et on rit, gênées, et quelqu'un essaie de nous séparer." 

Kerry Washington a faim : "La charmante et très enceinte Kerry Washington me demande si elle peut avoir l'encas que j'ai dans mon sac à main."

Glenn Close a un secret : "Glenn Close nous montre son secret des Oscars, un corset fait main et une robe assez longue pour cacher ses chaussures confortables."

Miss J d'America's Next Top Model était là (??? Pourquoi ???) : "Miss J se balade dans la salle, fabuleuse, et je suis une des deux personnes non célèbres sur place." 

Penelope Cruz surveille toujours : "Je suis assise là à sourire comme une idiote quand quelqu'un me surprend à la fixer... coucou à Penelope Cruz."

Brad Pitt est musqué : "Après la cérémonie, on va en coulisses où je rencontre Brad et Angelina [Jolie]. Brad Pitt sent super bon, je n'ai jamais rien senti de pareil. On finit par lui demander quel est son parfum, et il nous dit : «Je ne porte pas de parfum, j'imagine que c'est mon musc.»"

Bill Murray veut juste danser : "Je décide de suivre Bill Murray à la fête. À un moment donné, il regarde dans ma direction et me fait un clin d'œil tout en dansant sur "If You Want My Body and You Think I'm Sexy' de Rod Stewart... Un moment que, je le réalise désormais, j'ai attendu toute ma vie."

Rachel Zoe parle avec des mots inventés : "Rachel Zoe me prend le bras et me dit que je suis "maje" (si vous ne connaissez pas son jargon, c'est un diminutif pour majeur et le plus beau compliment qu'on puisse recevoir)."

Harvey Weinstein est Harvey Weinstein: "Harvey Weinstein au bar me serre la mainen disant : «Vous savez qui je suis.»"

Laura finit l'article avec les after-party (elles n'ont pas pu s'amuser à la soirée Vanity Fair, car "tout le monde, qu'ils connaissent ma compagne ou non, a une histoire bizarre qu'ils ressentent le BESOIN de lui raconter, alors qu'ils se mettent devant moi pour me pousser hors du cercle", mais elles se sont bien plus amusées à l'after-after-party" sauf pour quelques gens bizarres") et conclut : "Toute l'expérience était totalement épuisante, incroyable et surréaliste."

"Ce que j'ai retiré de la soirée, c'est le fait que les femmes étaient charmantes", a-t-elle continué. "Les actrices ont tendance à avoir une mauvaise réputation, mais toutes les femmes que j'ai rencontrées étaient charmantes, spirituelles, et se sont présentées à moi, malgré le fait que je ne suis pas célèbre... même Anne Hathaway."

    

    

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.