Robert Wagner, Natalie Wood

Tom Wargacki/WireImage

L'un des mystères hollywoodiens les plus tenaces revient pour un second acte.

Le bureau des homicides de la police de Los Angeles ré-examine la mort remontant à 1981 de la star de La Fureur de vivre et Westside Story, Natalie Wood, dont la noyade au large de l'île californienne de Catalina avait été classée comme accident à l'époque.

Dans un communiqué de presse à E! News, les services de police ont déclaré que les enquêteurs avaient été récemment contacté par des "personnes ayant déclaré détenir des informations complémentaires" sur la mort de l'actrice, et ils poursuivent l'enquête en se basant là-dessus.

Et Robert Wagner est pour.

"Bien qu'aucune personne de la famille de Wagner n'a été contactée par la police de Los Angeles sur cette affaire, ils soutiennent de tout cœur les efforts des forces de police et ils leur font confiance pour évaluer si les nouvelles informations ayant rapport à la mort de Natalie Wood Wagner sont valides, viennent de sources crédibles et non de personnes essayant de tirer profit de sa mort, au moment des 30 ans de l'anniversaire de cet accident tragique", a déclaré un porte-parole de l'acteur, qui était mariée à Wood (pour la seconde fois) lorsqu'elle est morte.

Wood et Wagner étaient mariés de 1957 à 1962, puis à nouveau de 1972 jusqu'à sa mort.

Wood avait 43 ans quand elle est morte, le 28 novembre 1981, au cours d'un croisière en yacht sur l'île de Catalina avec Wagner et son partenaire dans Brainstorm, Christopher Walken.

Lee Baca, du bureau du shérif du conté de Los Angeles, a déclaré au Los Angeles Times qu'ils voulaient parler au capitaine du bateau, qui travaillait pour les Wagner, à propos des commentaires qu'il a faits à l'approche du 30e anniversaire de la mort de Wood, disant que ses commentaires "valaient d'être approfondis".

Selon l'histoire, Walken et Wagner ont commencé à se disputer alors qu'ils prenaient un verre sur le yacht, Wood s'est excusée et est allée se coucher, sans jamais revenir. Le médecin légiste détermina par la suite qu'elle avait pris sept ou huit verres de vin avant cela et conclut qu'elle s'était noyée accidentellement.

"Je l'ai racontée des millions de fois à tout le monde. Personne n'a rien entendu", déclara Wagner au Times en 2008.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.