La saison 17 de Grey's Anatomy abordera la pandémie de coronavirus

Krista Vernoff, showrunneuse de Grey's Anatomy, annonce que la série abordera "le problème médical de notre vie" dans la saison 17.

par Lauren Piester | Traduit par David K | juil. 24, 2020 11:29Tags
Grey's Anatomy, Station 19ABC

Grey's Anatomy n'a pas peur d'aborder la crise médicale qui touche actuellement notre planète. 

La série médicale dramatique la plus longue de la télé va aborder la pandémie de coronavirus dans la saison 17. C'est en effet ce que vient de révéler sa showrunneuse, Krista Vernoff, lors d'un panel virtuel de la Television Academy, selon Entertainment Weekly. "Impossible d'être une longue série médicale et de ne pas parler du problème médical de notre vie." 

"Chaque année, des médecins viennent nous raconter leurs histoires, et elles sont généralement amusantes ou complètement dingues. Cette année, c'est plus comme une thérapie", a expliqué Krista Vernoff. "Les médecins arrivent, et on est les premiers à qui ils parlent des expériences qu'ils vivent. Ils tremblent littéralement et essaient de ne pas pleurer, ils sont pâles, et ils en parlent comme d'une guerre, une guerre à laquelle ils n'étaient pas préparés. Et ça a été une de nos grandes discussions à propos d'Owen, sur le fait qu'il soit préparé pour ça, contrairement à la plupart des autres médecins." 

photos
L'impact du coronavirus sur Hollywood et le show-biz

Krista Vernoff ajoute que la série a "la responsabilité" de représenter ce qui se passe en ce moment. 

"Notre série a l'occasion et la responsabilité de raconter certaines de ces histoires. Nos discussions tournent constamment autour du fait de garder de l'humour et de l'amour tout en racontant ces histoires très douloureuses." 

La discussion du panel, composé aussi de Kevin McKidd, qui joue Owen Hunt, ou encore de Chandra Wilson, qui joue Miranda Bailey, sera disponible sur Emmys.com ou la chaîne YouTube de la Television Academy

photos
Les stars généreuses durant la pandémie de coronavirus

Le tournage de la saison 16 de Grey's Anatomy n'a pas pu se terminer, avec encore quatre épisodes à tourner quand tout s'est arrêté à cause du COVID-19. En revanche, la saison 3 du spin-off, Grey's Anatomy : Station 19, que Krista Vernoff dirige également, a bien fini d'être tournée. Les deux séries devaient avoir quelques histoires en commun si la saison 16 de Grey's Anatomy avait pu s'achever, résultat, plusieurs modifications ont dû être apportées.

La showrunneuse nous a indiqué qu'ils ont dû "retirer quelques scènes et dialogues" du final de la saison de Grey's Anatomy : Station 19, qui montrait l'attentat à la bombe d'un hôpital, mais les gros changements viennent surtout de Grey's Anatomy. 

"Ça va plus affecter Grey's Anatomy cet automne, à cause de la façon dont on avait construit le final de la saison qu'on n'a pas tourné", nous a-t-elle confié. "On n'a pas pu tourner les quatre derniers épisodes, donc ce qu'on avait prévu de faire a changé, on va donc garder une partie et en changer une autre. On ne va pas avoir un attentat à la bombe dans le final de Grey's Anatomy : Station 19, puis l'avoir dans Grey's [la saison prochaine]." 

Sur le même sujet : Justin Chambers quitte "Grey's Anatomy" après 16 saisons

Krista Vernoff a précisé son intention de ne pas revenir sur les quatre derniers épisodes prévus. 

"On ne peut pas reprendre là où on voulait finir pour le début de la nouvelle saison. Je ne pense pas que ça fonctionnera. On a tourné des choses qu'on veut diffuser à un moment donné, et je pense qu'on va prendre ce qui aurait dû être l'épisode 1622 et garder une partie de ses intrigues, mais il va falloir le transformer en épisode de début de saison, en sachant que les premiers et derniers épisodes d'une saison sont différents d'un épisode lambda. Donc, on a du pain sur la planche."

Grey's Anatomy et Grey's Anatomy : Station 19 reviennent sur ABC à la rentrée.