Kanye West révèle avoir eu le coronavirus et parle de sa candidature à la présidentielle à Forbes

par Allison Crist | Traduit par David K | juil. 09, 2020 10:21Tags
Chaque vendredi à 21 h
Sur le même sujet : Kanye West révèle avoir survécu au coronavirus

Il dit tout.

Kanye West vient d'annoncer qu'il était candidat à l'élection présidentielle américaine de 2020. Mais est-il vraiment sérieux ? Même s'il a déjà raté les délais d'inscription pour être sur les bulletins de vote de certains États américains, et s'il ne se dépêche pas d'agir dans la semaine qui vient il pourrait ne pas pouvoir s'inscrire dans d'autres États comme la Floride et le Michigan, Ye est toujours déterminé à participer à l'élection de novembre.

À tel point qu'il a déjà choisi un vice-président, a demandé les conseils d'Elon Musk (qu'il verrait bien en responsable du programme spatial américain, s'il est élu) et a l'intention de créer un nouveau parti politique. 

Ainsi, au lieu de concourir en tant que démocrate ou républicain, Yeezy roulerait pour le "parti d'anniversaire".

"Parce que lorsqu'on gagnera, ce sera l'anniversaire de tout le monde", a expliqué Kanye.

Le rappeur a fait ces révélations dans une très longue interview pour Forbes, même si son désir de devenir président ne date pas d'hier. D'après lui, il y pense depuis les MTV Video Music Awards de 2015. 

"C'est quand j'ai reçu le Michael Jackson Video Vanguard Award de MTV", précise-t-il au magazine. "Je me souviens que j'étais chez ma mère, ma belle-mère [Kris Jenner], parce qu'il y avait des travaux dans ma maison, elle m'appelle son « fils » et je l'appelle « maman », j'étais dans la douche en train de réfléchir, c'est sous la douche que j'écris mes raps. Je me suis dit : « Tu vas te présenter à la présidence » et j'ai commencé à attraper le fou rire, j'adorais le concept, je vais apparaître et les gens vont s'attendre à ce que j'interprète des chansons, à ce que je les divertisse en disant que les cérémonies de récompenses sont truquées, puis je dirai que je suis le président. Et je n'arrêtais pas de rire sous la douche, pendant je ne sais combien de temps, mais c'est à cet instant que j'ai eu l'idée."

Kanye a ensuite passé en revue ce en quoi il croit, de l'avortement aux violences policières, et s'il a principalement parlé politique, il en a profité pour annoncer qu'il avait été victime du coronavirus.

Pour découvrir tous les scoops de cette interview, lisez donc la suite.

lire
John Legend déclare que Kanye West compte sérieusement se présenter comme président

1. À propos de son expérience du COVID-19 :

"J'avais des frissons, je tremblais dans le lit, je prenais des douches chaudes, je regardais des vidéos m'expliquant quoi faire pour m'en sortir. Je me souviens que quelqu'un m'a dit que Drake avait le coronavirus, et ma réponse a été de dire que Drake ne peut pas être plus malade que moi ! (Il rit)"

2. À propos d'un possible vaccin contre le COVID-19 :

"Il y a tellement de nos enfants qui sont vaccinés et paralysés... Alors quand ils disent que pour guérir du COVID, ce sera avec un vaccin, je suis extrêmement prudent. C'est la marque de la bête. Ils veulent nous inoculer des puces, ils veulent faire toutes sortes de choses afin qu'on ne puisse pas atteindre les portes du paradis. Désolé mais quand je dis « ils », je parle des humains qui ont le Démon en eux. Et le plus triste, c'est qu'on ne va pas tous aller au paradis, certains d'entre nous n'irons pas. Question suivante."

photos
Les stars atteintes du coronavirus

3. À propos des brutalités policières et de la mort de George Floyd :

"Une de mes priorités est d'arrêter les violences policières. Les policiers sont aussi des gens. De mettre un terme à des lois qui n'ont pas de sens. Comme dans le cas de George Floyd, il y a un homme noir qui est allé en prison pour son premier jour dans la police. Alors pour votre premier jour dans la police et pour votre journée de formation, un flic expérimenté avec déjà 18 infractions à son actif commence à agir, êtes-vous prêt à vous interposer devant cette personne et à perdre votre travail ce jour-là ? Surtout à un moment où 40 000 personnes ont perdu leur emploi ? Cet homme a été placé dans une situation et il n'a sûrement pas réalisé que le flic allait aller aussi loin, il devait être mort de trouille, choqué, paralysé, comme beaucoup d'hommes noirs. Je suis un de ces hommes noirs qui parlent ouvertement comme je le fais."

lire
Kanye West met en place un compte épargne pour les études de la fille de George Floyd et donne 2 millions
Sur le même sujet : Les stars manifestent contre la mort de George Floyd

4. Sur sa candidature à la Maison-Blanche :

"Voyons voir si la nomination est pour 2020 ou 2024, car c'est Dieu qui désigne le président. Si je gagne en 2020, c'est la décision de Dieu. Si je gagne en 2024, c'est la décision de Dieu."

"En tant qu'homme, je dois dire avec humilité que je n'ai pas toutes les pièces du puzzle. Je vous parle de campagne politique, je ne m'engage pas dans la course à la présidence, car je préfère marcher. Je ne fais pas la course, nous, les gens, nous marchons. On ne court plus, on n'est plus excités, on est motivés. Quelqu'un peut dire : "J'ai une voiture neuve pour toi, elle est de l'autre côté de la rue, et on est tellement excités qu'on traverse la rue en courant et qu'on se fait écraser par une voiture en allant chercher notre nouvelle voiture. C'est ainsi qu'ils contrôlent la communauté noire, avec nos émotions, ils nous excitent, on est emballés, mais depuis 400 ans, peu de choses ont changé."

lire
Kanye West confirme sa candidature à la Maison-Blanche en 2020 dans Vanity Fair mais avoue détester la politique
Evan Vucci/AP/REX/Shutterstock

5. À propos du fait qu'il s'inspire de Black Panther pour ses plans de gestion :

"Beaucoup d'Africains n'aiment pas le film [Black Panther] et la façon dont ils sont représentés au... Wakanda. Mais je vais utiliser le cadre du Wakanda ici parce que c'est la meilleure explication de ce que notre équipe de designers va ressentir à la Maison-Blanche... C'est une idée positive : vous avez Kanye West, un des humains les plus puissants, je ne dis pas le plus puissant parce qu'il y a beaucoup de super-pouvoirs de niveau extraterrestre, et ce n'est que collectivement qu'on peut les libérer. Mais revenons-en au Wakanda... comme dans le film quand le roi est allé voir le grand scientifique pour avoir des chaussures autour de ses chaussures. Le degré d'innovation qu'on peut avoir, le nombre d'innovations en médecine, comme les grandes industries pharmaceutiques : on va travailler et innover ensemble. Ça ne va pas être comme Nipsey Hussle, qui a été assassiné, pour que ça devienne un documentaire, on a tellement de soldats qui sont morts pour notre liberté, notre liberté d'information, le fait qu'il y a un traitement pour le sida, ça va être un mélange de grandes industries pharmaceutiques et d'approche holistique."

lire
Anthony Mackie dénonce les problèmes de diversité de Marvel, y compris dans Black Panther

6. À propos d'autre sujets :

L'avortement :

"Je suis contre l'avortement parce que je suis ce qui est dit dans la Bible."

Les impôts :

"Je n'ai pas encore fait assez de recherches sur le sujet. Je vais faire ça avec les meilleurs experts qui servent Dieu et trouver la meilleure solution. Et ce sera ma réponse pour tout ce que je n'ai pas recherché. J'ai l'oreillette et je vais l'utiliser."

La peine de mort :

"Tu ne tueras point. Je suis contre la peine de mort."

La politique étrangère :

"Je ne l'ai pas encore développée. Je me concentre d'abord sur la protection de l'Amérique, avec notre super armée. Concentrons-nous d'abord sur nous."

Pour découvrir l'intégralité de l'interview de Kanye pour Forbes, c'est ici.