Matthew McConaughey et Camila Alves McConaughey évoquent exceptionnellement l’éducation de leurs enfants

Dans une interview avec sa femme, Camila Alves, Matthew McConaughey a confié comment le couple élevait ses trois enfants.

par emily belfiore | Traduit par Lina Chemin | juin 18, 2020 12:16Tags
Sur le même sujet : La soirée en amoureux de Matthew McConaughey et Camila Alves

Matthew McConaughey prend son rôle de père très au sérieux.

Dans une interview pour Town and Country, l'acteur oscarisé et son épouse, Camila Alves, ont évoqué l'éducation de leurs trois enfants — Levi, 11 ans, Vida, 10 ans, et Livingston, 7 ans — loin du feu des projecteurs.

"Parfois, aimer ses enfants signifie leur donner exactement ce qu'ils veulent", explique-t-il au magazine. "D'autres fois, ça implique d'être intransigeant. Les gens riches peuvent offrir à leurs enfants tout ce qu'ils veulent, mais ce n'est pas nécessairement ce dont ils ont besoin. Aimer un enfant est bien plus dur si on se donne du mal. Dire « non » demande bien plus d'énergie. C'est bien plus facile de dire « oui »."

À sa grande surprise, Alves sous-entend que McConaughey est en fait celui qui cède quand le cas se présente. Il dit en plaisantant : "À en juger par le sourire en coin de ma femme, c'est sans doute plus souvent moi qui dis oui. Elle a sans doute raison."

photos
Les meilleurs rôles de Matthew McConaughey

Toujours au sujet de leurs enfants, le couple de longue date a révélé comment leur fils aîné avait joué un rôle important dans le lancement de leur fondation, Just Keep Livin', qui s'efforce d'aider les lycéens en leur donnant les outils pour mener une vie active et faire les bons choix pour un avenir plus radieux.

Gary Miller/Getty Images

"Quand on a son premier enfant et qu'on est dans la position où est Matthew, celui qui en obtient la première photo gagne beaucoup d'argent", explique Alves. "Quand on a découvert que cette personne allait gagner plus d'un million de dollars pour une photo, on s'est dit : « Non. On va donner l'exclusivité à quelqu'un et utiliser l'argent pour monter une fondation. »"

En parlant de la cause soutenue par l'organisation, McConaughey a ajouté : "J'ai toujours su que je voulais que ça concerne les enfants parce que je voulais que le but de cette fondation soit de prévenir au lieu de guérir."

"Le lycée, c'est le dernier endroit où on peut remettre quelqu'un sur le droit chemin, avant qu'il n'ait plus à écouter un enseignant ou un parent", continue-t-il. "S'il fait des bêtises au lycée et continue après avoir été diplômé, il risque daller en prison, ou pire."

Suite à la pandémie de coronavirus, McConaughey et Alves se sont montrés généreux envers ceux qui sont dans le besoin. En avril, les parents de trois enfants se sont associés à l'organisation d'aide humanitaire Bstrong pour faire don d'équipement de protection individuelle aux premiers intervenants de leur ville d'Austin, au Texas.

Tout en discutant de la manière dont la pandémie avait changé leur point de vue sur la philanthropie, le héros d'Un mariage trop parfait déclare : "Il va falloir faire preuve de plus d'indépendance quand il s'agit de respecter ses obligations. C'est déjà difficile ; les hommes adorent procrastiner. Dans notre fondation, l'une des choses qu'on essaie d'enseigner, c'est l'indépendance, en disant : « Pour quoi le faites-vous ? Faites-le pour vous. »"