Une bourse d'étude commémorative George Floyd a été annoncée lors de la cérémonie d'hommage à Minneapolis

Alors que l'Amérique continue de pleurer la mort de George Floyd, famille et amis lui ont rendu hommage lors d'une cérémonie funèbre dans le Minnesota. Découvrez comment ils ont salué sa mémoire.

par Mike Vulpo | Traduit par David K | juin 05, 2020 09:11Tags
George FloydCourtesy Ben Crump Law

L'Amérique continue de pleurer la mort de George Floyd.

Jeudi, des centaines de personnes sont arrivées à la North Central University du Minnesota pour la première des cérémonies d'hommage en l'honneur de l'homme de 46 ans tué par la police. 

T.I. et son épouse, TinyLudacrisTyrese GibsonKevin HartTiffany HaddishMaster P, le joueur des Minnesota Vikings Tajae Sharpe, ou encore le joueur de NBA Stephen Jackson, étaient quelques-uns des invités à se joindre à la famille du défunt pour célébrer sa vie.

La cérémonie, diffusée en streaming sur NBC News, comprenait des prières de la part de leaders religieux, des morceaux de chanteurs locaux, ainsi que des messages de leaders locaux comme le président de la North Central University, qui a annoncé une bourse d'étude commémorative George Floyd.

Elle va aider à promouvoir l'éducation de jeunes apprentis leaders noirs. En fait, le président de l'université, le Pr Scott Hagen, a mis au défi tous les présidents d'universités américaines de créer leur propre bourse.

L'assistance, y compris la famille de George Floyd, a ovationné la nouvelle en l'entendant.

lire
Découvrez toutes les stars qui manifestent suite à la mort de George Floyd

Au cours de la cérémonie, Benjamin Crump, l'avocat de la famille Floyd, a rendu hommage aux personnes présentes qui portaient un masque pendant la pandémie de coronavirus. Mais surtout, quelques jours après qu'une autopsie indépendante a révélé la cause de la mort de George Floyd, l'homme de loi est revenu sur les faits.

"Ce n'est pas la pandémie de coronavirus qui a tué George Floyd. Je veux que les choses soient claires", a-t-il asséné. "C'est l'autre pandémie que nous ne connaissons que trop bien en Amérique. La pandémie de racisme et de discrimination qui a tué George Floyd." 

Avant la fin de la cérémonie, Philonise Floyd a partagé des souvenirs de son frère défunt avec l'auditoire. 

"On avait tellement de souvenirs ensemble", a-t-il indiqué. "Les gens voulaient le côtoyer. C'était comme un général. Tous les jours, il sortait, et il y avait une file de gens qui voulaient le saluer et s'amuser avec lui."

NBC/YouTube

"Tout le monde veut la justice pour George. Nous voulons la justice pour George. Et il va l'obtenir", a-t-il poursuivi. 

Le révérend Al Sharpton a partagé cet avis en s'exprimant sur scène. 

"Certains ont pillé et fait d'autres choses et aucun de nous ne cautionne le pillage ou la violence", a-t-il déclaré en référence aux manifestations à travers le monde. "Il y a une différence entre ceux qui appellent à la paix et ceux qui appellent au calme. Certains d'entre vous ne veulent pas la paix. Vous voulez juste le calme. Vous voulez juste qu'on se taise et qu'on souffre en silence."

Al Sharpton a poursuivi : "La très grande majorité des gens qui défilaient n'ont pas brisé de vitres. Ils voulaient briser des barrières. Ils n'essayaient pas de voler. Ils essayaient de reprendre la justice que vous nous avez volée." 

Julio Cortez/AP/Shutterstock

Peu de temps après, l'assistance à l'université et les téléspectateurs ont été invités à "se tenir ensemble" et "immobiles" pendant huit minutes et 46 secondes en l'honneur de George Floyd.

Al Sharpton a convié sur scène Gwen Carr, la mère d'Eric Garner, et Tiffany Haddish pour l'acte symbolique tandis qu'une peinture murale représentant l'homme mort asphyxié par un policier apparaissait à l'écran. 

Une fois la commémoration terminée, la famille est sortie avant de revêtir un T-shirt "On ne peut pas respirer". Elle a été accueillie par des milliers de supporters qui ont scandé "George Floyd".