Une autopsie indépendante révèle la cause de la mort de George Floyd

On apprend de nouveaux détails sur la cause de la mort de George Floyd. Voici les dernières infos sur l'enquête.

par Mike Vulpo | Traduit par David K | juin 02, 2020 09:16Tags
George FloydCourtesy Ben Crump Law

MISE À JOUR : quelques heures après que l'avocat de George Floyd a publié les résultats d'une autopsie indépendante, le médecin légiste du comté d'Hennepin vient également de révéler ses résultats. 

Dans un communiqué de presse obtenu par E! News, il est dit que la cause de la mort de l'homme de 46 ans est "un arrêt cardiopulmonaire aggravant l'intervention des forces de l'ordre avec immobilisation et compression du cou". 

Le médecin légiste déclare que George Floyd a "fait un arrêt cardiopulmonaire alors qu'il était immobilisé par un ou plusieurs officiers de police".

Il ajoute que la victime souffrait d'autres affections dont "une cardiopathie artériosclérotique et hypertensive ; une intoxication au fentanyl ; et une ingestion récente de méthamphétamine". Sa mort est considérée comme un homicide.

______

On apprend de nouveaux détails sur la mort de George Floyd.

Lundi après-midi, une autopsie indépendante demandée par la famille de George Floyd a déterminé que sa mort "avait été causée par une asphyxie due à une pression sur son cou et son dos qui a entraîné une absence de flux sanguin pour irriguer son cerveau". 

"Les médecins légistes ont estimé que le poids sur son dos, les menottes et son positionnement étaient des facteurs contributifs parce qu'ils avaient empêché le diaphragme de M. Floyd de fonctionner", a -t-on pu lire dans le rapport de l'avocat de sa famille envoyé à E! News. "Au vu de toutes les preuves, les médecins ont déclaré que M. Floyd semble être mort sur place." 

Ces nouvelles informations interviennent une semaine après qu'une vidéo a montré un policier américain blanc plaquer George Floyd au sol à côté de la roue arrière de sa voiture de police avec son genou sur son cou. 

L'officier Derek Chauvin, l'auteur de ce geste, a été arrêté et inculpé d'homicide involontaire vendredi. Il fait partie de quatre membres des forces de l'ordre renvoyés la semaine dernière pour leur implication dans l'arrestation de George Floyd. E! News a contacté l'avocat de Derek Chauvin. Il n'a fait aucun commentaire public concernant les accusations.

photos
Les stars s'expriment après la mort de George Floyd

Le FBI ainsi que le Minnesota Bureau of Criminal Apprehension continuent d'enquêter sur l'incident qui a commencé après que George Floyd a été menotté pour avoir apparemment payé avec un faux billet de 20 $ à un magasin du coin.

Depuis la vidéo de sa mort, des manifestations ont eu lieu aux États-Unis et à travers le monde et des millions de personnes se montrent solidaires du mouvement Black Lives Matter.

De Los Angeles à New York en passant par Londres et Dublin, le public très choqué a organisé des manifestations pacifiques pour rendre hommage à la victime.

Des membres de sa famille, dont son petit frère, Terrence Floyd, se sont également rendus sur les lieux de son décès. 

"Quand vous lui parliez, il cherchait toujours à vous motiver, peu importe ce que vous traversiez", a partagé Terrence dans la matinale Good Morning America, en décrivant George comme un "doux géant" qui vivait pour la "paix" et l'"unité". 

Après avoir participé à une veillée de prières dimanche aux côtés de Terrence, Sanford Rubenstein, l'avocat de la famille de George Floyd a publié le message suivant : 

"Non seulement les officiers de police responsables de la mort de George Floyd doivent aller en prison, mais en outre les officiers de police qui agressent d'innocentes victimes à travers le pays doivent être tenus criminellement responsables." 

"E! est solidaire de la communauté noire contre le racisme institutionnel et l'oppression vécu au quotidien en Amérique", a fait savoir la chaîne dans un communiqué publié le 31 mai. "Nous devons à nos employés, artistes, partenaires de production et téléspectateurs noirs d'exiger un changement et des comptes. Se taire, c'est être complice. #BlackLivesMatter."