DERNIÈRE MINUTE

Lori Loughlin plaide coupable dans l'affaire des pots-de-vin universitaires et accepte d'aller en prison

Lori Loughlin et Mossimo Giannulli acceptent de plaider coupables dans l'affaire des pots-de-vin universitaires.

par Jess Cohen | Traduit par David K | mai 22, 2020 09:58Tags
Sur le même sujet : Lori Loughlin plaidera coupable dans le scandale des facs

Lori Loughlin s'apprête à plaider coupable dans le scandale des admissions universitaires.

D'après le bureau du procureur de l'État de Californie, la star de La Fête à la maison et son époux, Mossimo Giannulli, ont accepté de plaider coupables de conspiration dans le but de faire entrer frauduleusement leurs deux filles, Olivia Jade et Bella Giannulli, à USC (University of Southern California), sur critères sportifs.

L'actrice plaidera coupable de tentative de fraude électronique et postale. Mossimo Giannulli plaidera lui aussi coupable pour les mêmes raisons et pour tentative de fraude électronique et postale de services honnêtes.

D'après les termes de l'accord passé avec le tribunal, Lori Loughlin serait prête à accepter de faire deux mois de prison, de s'acquitter d'une amende de 150 000 $ avec une mise à l'épreuve de deux ans assortie de 100 heures de TIG. De son côté, Mossimo Giannulli serait prêt à faire cinq mois de prison, à payer une amende de 250 000 $ avec une mise à l'épreuve de deux ans assortie de 250 heures de TIG, ont indiqué les autorités américaines jeudi.

lire
Pourquoi Lori Loughlin a plaidé non coupable dans le scandale des admissions universitaires : "Elle va se battre"

"D'après les termes de l'accord à l'amiable conclu aujourd'hui, les accusés vont purger des peines liées à leurs rôles respectifs dans une tentative de corruption du processus d'admission à l'université et qui coïncident avec des peines déjà prononcées dans cette affaire. Nous continuerons à lutter contre tous ceux qui tentent de corrompre l'intégrité des admissions universitaires", a déclaré le procureur Andrew E. Lelling.

Rob Latour/Shutterstock

Lori Loughlin et Mossimo Giannulli sont les 23e et 24e parents à plaider coupables dans cette histoire de pots-de-vin.

En début de mois, l'actrice de la série Le Cœur a ses raisons n'a pas réussi à être relaxée dans cette affaire.

"Après examen de la demande des accusés pour obtenir l'annulation de leur mise en examen ; l'opposition du gouvernement à cette motion ; la réponse des accusés en faveur de cette requête ; le nouveau rejet du gouvernement, soutenu par les affidavits d'agents et d'un assistant du procureur fédéral ; et de la réponse des accusés au nouveau rejet du gouvernement, la requête des accusés en faveur de l'annulation de la mise en examen ou la demande de suppression des preuves et la demande de programmation d'une audience probatoire est REJETÉE", ont indiqué les documents de la cour.