12 moments de l’histoire de Coachella qui resteront dans les annales de la pop culture

Le festival de Coachella de cette année étant repoussé, il est temps de revivre la magie de "Beychella", des retrouvailles de *NSYNC, de l’hologramme de Tupac et dautres moments inoubliables.

par McKenna Aiello | Traduit par Lina Chemin | avr. 17, 2020 11:36Tags
Sur le même sujet : Les plus grands moments de l'histoire de Coachella

Comme le dit l'adage… Ne pleurez pas parce que Coachella est repoussé, souriez parce qu'il a existé.

L'édition de cette année du festival de musique étant repoussée à octobre à cause de la crise du coronavirus, les quelque 250 000 festivaliers attendus dans le désert ce mois-ci se retrouvent soudain avec beaucoup de temps sur les bras pour se remémorer les moments passés de Coachella qui ont fait de ce spectacle grandiose à l'affiche prestigieuse ce qu'il est aujourd'hui.

Les organisateurs de l'événement encouragent les amoureux de la musique à rester chez eux et à participer à "Canap'chella". Un documentaire retraçant les 20 ans d'histoire de Coachella est sorti sur YouTube et inclut des images inédites, des interviews de célébrités et des performances tirées de ces deux dernières décennies.

Si vous avez déjà eu la chance de choper un passe pour Coachella dans les quelques secondes où ils s'arrachent ou si vous avez déjà bravé les températures caniculaires d'Indio en Californie, vous comprendrez pourquoi c'est devenu une tradition si unique pour beaucoup de gens.

lire
Les stars à Coachella 2019 : quand Hollywood prend le festival de musique d'assaut

Découvrez 12 des moments les plus mémorables de Coachella ci-dessous :

Beyoncé

Un mot : Beychella. En 2018, la grande chanteuse a fait son retour très attendu sur scène après avoir annulé l'année précédente pour cause de grossesse, et pas une seconde de son concert de 26 chansons n'a déçu. Non seulement sa performance a rendu un bel hommage visuel aux universités noires, mais Bey a retrouvé les Destiny's Child pour la première fois depuis des années et a reçu sa sœur, Solange, et son mari, Jay-Z, en invités surprises. Ce concert a donné lieu à un documentaire sur Netflix intitulé Homecoming.

Tupac & Snoop Dogg

Le rappeur légendaire n'a pas vécu assez longtemps pour assister à la première édition du festival de Coachella en 1999, mais il est tout de même "revenu d'entre les morts" pour se produire aux côtés de Dr. Dre et Snoop Dogg en 2012, les têtes d'affiche ce soir-là. Son hologramme incroyablement ressemblant, qui aura nécessité des mois de création et qui a été adoubé par la mère de Tupac, a laissé bouche bée les 80 000 spectateurs quand il leur a demandé : "P**ain, ça va, Coachella ?!" Des extraits de sa dernière performance en 1996 ont permis de faire revivre ses hits comme "2 of Amerikaz Most Wanted" et "Hail Mary" sur scène.

Ariana Grande & *NSYNC

La pop star a réuni JC ChasezLance BassJoey Fatone et Chris Kirkpatrick pendant son concert de 2019 où elle était tête d'affiche, ce qui a donné lieu au premier concert du boys band depuis plusieurs années. "C'était un de nos rêves. Merci d'avoir partagé ça avec nous", a déclaré JC devant la foule nombreuse au moment d'entonner "Tearin' Up My Heart".

Daft Punk

On peut remercier le duo électro pour un des sets les plus inoubliables de l'histoire de Coachella. On raconte que plus de 40 000 spectateurs auraient assisté au concert des deux DJ français, un record en la matière, en 2006. Plus d'une décennie plus tard, les fans de Daft Punk espèrent toujours leur retour dans le désert californien.

Prince

On estime que la légende de la musique aurait touché cinq millions de dollars pour être la tête d'affiche en 2008, une somme conséquente, mais le prix à payer pour voir Prince rejoindre la programmation de Coachella deux semaines avant le début du festival. Le concert du Kid de Minneapolis a permis aux fans de réécouter "Purple Rain", "Little Red Corvette" et "1999", mais c'est sa reprise surprise de "Creep" de Radiohead qui a fait le buzz ce week-end-là. Sa mort en 2016 a marqué le festival de Coachella cette année-là et a donné droit à plusieurs hommages. 

Amy Winehouse

La chanteuse britannique n'avait que 23 ans et surfait sur le succès de son album Back to Black quand elle a débarqué à Indio pour son premier Coachella en 2007. "C'est ce que tout le monde m'a dit : « Attends d'arriver à Coachella »", a expliqué Amy sur scène. Ce fut malheureusement son premier et dernier concert là-bas, puisqu'elle avait dû se retirer en 2009 à cause de problèmes légaux. Deux ans plus tard, la star montante succombait à une intoxication à l'alcool.

Kanye West

Que ses concerts soient raccourcis à cause de diatribes passionnées ou qu'il se déguise en bouteille de Perrier, le rappeur a l'habitude de marquer les esprits lors de ses performances sur scène. Mais quand Ye a été la tête d'affiche de Coachella en 2011, tout le monde s'est accordé pour dire qu'il s'agissait-là d'un des plus grands concerts de hip-hop à ce jour. Accompagné de près de 20 ballerines et d'une immense sculpture de la Grèce antique, Kanye a interprété ses plus grands hits, dont "Jesus Walks" mais aussi des morceaux plus émouvants comme "Hey Mama".

Rihanna

Si la pop star n'a officiellement jamais donné de concert solo à Coachella, son apparition surprise lors du concert de Calvin Harris en 2012 a été très remarquée, puisque tous les spectateurs présents ont alors entonné "We Found Love". Depuis Ri-Ri est devenue une tête d'affiche officieuse de Coachella, puisqu'elle vient pratiquement chaque année pour rouler des joints paraît-il sur la tête de son garde du corps ou pour porter une combinaison en cristal signée Gucci. 

Kacey Musgraves

L'enfant chérie de la country a fait le buzz en 2019 quand le public n'a pas du tout joué le jeu avec elle pendant son concert. "Voyons si la Californie peu crier « Yee-Haw » pour moi", avait-elle hurlé. "Alors quand je dis « Yee » vous dites « Haw »."

À la troisième tentative, la chanteuse excédée a fini par dire au public. "J'ai pas dit « Yee », put**in !"

Guns N' Roses

Axl Rose a dû se contenter d'un trône inspiré de Game of Thrones après s'être cassé le pied quelques jours avant que le célèbre groupe de rock ne se reforme pour être la tête d'affiche de 2016. La blessure n'a pas empêché le leader de chanter "Welcome to the Jungle" comme seul GN' R sait le faire. 

Jay-Z & Beyoncé

La superstar est rentrée dans l'histoire en devenant le premier rappeur à être tête d'affiche à Coachella, en 2010, ce qui a profondément changé le type de musique que le festival proposait jusque-là. Le fait que Hov soit venu avec Queen Bey pour le morceau "Young Forever", en plus de nous faire profiter de ses hits habituels comme "99 Problems" et "Empire State of Mind", n'y est pas étranger.

Drake & Madonna

La Reine de la Pop a fait le buzz pendant le concert du rappeur en 2015 quand elle est montée sur scène et l'a embrassé sur la bouche. Si la réaction pas très enthousiaste de Drake a fait plus parler d'elle que sa performance, Drizzy a mis les points sur les "i". "Ne vous méprenez pas sur ma réaction !! J'ai emballé la reine Madonna et je suis heureux à 100 % de ça à jamais", avait-il écrit à l'époque. 

On ignore encore si les nouvelles dates (9, 10 et 11 octobre, et 16, 17 et 18 octobre 2020) auront un impact sur la programmation originale, qui comportait plus de 150 artistes dont les têtes d'affiche Frank Ocean, Travis Scott et Rage Against the Machine.