Ils ne sont peut-être plus là physiquement, mais le souvenir de Kobe Bryant et Gianna Bryant perdure avec Vanessa Bryant.

Lors de la cérémonie publique de lundi au Staples Center, Vanessa a eu droit à une ovation debout au moment de s'approcher du podium pour prononcer un magnifique discours émouvant à la mémoire de son mari et de leur fille de 13 ans décédés. 

"Tout d'abord, j'aimerais remercier tout le monde d'être venu aujourd'hui", a-t-elle ainsi commencé son oraison funèbre. "Le déferlement d'amour et de soutien que ma famille a ressenti à travers le monde nous a beaucoup soutenus. Merci à tous pour vos prières. J'aimerais parler de Kobe et Gigi. Je vais commencer par ma petite fille, Gianna Bryant, une âme douce et gentille."

Sur Gianna en tant que personne : "Son sourire était un rayon de soleil"

"Elle était toujours attentionnée", a précisé sa mère. "Elle m'embrassait toujours avant de s'endormir et en se réveillant. À de rares occasions où j'étais fatiguée d'avoir veillé sur Bianka et Capri, je pensais qu'elle était partie à l'école sans dire au revoir. Je lui envoyais un message en lui demandant : « Pas de bisous ? ». Et Gianna répondait : « Maman, tu étais endormie, et je ne voulais pas te réveiller. » Elle savait combien son bisou comptait pour moi et m'embrassait tous les jours."

Gigi était, comme l'a précisé Vanessa, sa meilleure amie. Ensemble, elles faisaient des gâteaux et des cookies aux pépites de chocolat. Elles regardaient des émissions culinaires, Cupcake Wars, Survivor et les matches de la NBA avec son papa. Avec ses sœurs, elle adorait regarder des films Disney. "Gigi était une grande compétitrice dans l'âme comme son papa, mais Gianna avait la grâce. Son sourire était un rayon de soleil. Son sourire illuminait tout son visage, comme le mien. Kobe m'a toujours dit qu'elle me ressemblait. Elle avait mon feu intérieur, ma personnalité et mon sarcasme. Elle était tendre et aimante, et son rire était incroyable. Il était contagieux. Il était pur et vrai."

Sur son goût pour le sport : "Elle était vraiment comme son papa"

Si c'était une copie conforme de sa mère, elle était aussi comme son père. "C'était une sportive incroyable. Elle était bonne en gymnastique, au foot, au softball, en danse et au basket. C'était aussi une super danseuse. Elle adorait nager, danser, faire la roue et sauter dans notre piscine. Gigi était confiante, mais pas d'une manière arrogante. Elle adorait aider et apprendre aux gens à faire des choses. À l'école, elle avait proposé son aide aux entraîneurs de l'équipe de basket des garçons. Elle était vraiment comme son papa et tous deux aimaient apprendre aux gens de nouvelles choses pour qu'ils les maîtrisent."

Sur Gianna en tant que membre de la famille : "Elle s'assurait toujours que tout le monde aille bien"

Même si elle n'avait que 13 ans, Gianna était un modèle de force pour les Bryant. "Elle s'assurait toujours que tout le monde aille bien", a reconnu Vanessa. "Elle maintenait notre famille ensemble. Elle adorait les traditions familiales, les soirées ciné en famille, les jeux de société en famille pendant les vacances. Gigi veillait toujours sur tout le monde. Elle connaissait bien nos sentiments et voulait le meilleur pour chacun de nous. Gianna était intelligente. Elle savait lire, parler et écrire le mandarin. Elle connaissait l'espagnol. Elle avait de bonnes notes, tout en devenant une incroyable joueuse de basket. Elle était responsable de l'esprit de son école, au conseil des élèves, assistante du principal pour les pièces de théâtre de son école, comme sa grande sœur."

Elle avait hâte de marcher dans les pas de sa sœur aînée, Natalia, en allant au lycée l'année prochaine. "Je suis très heureuse qu'elle ait su qu'elle était acceptée dans le même lycée", a reconnu Vanessa. "Elle était vraiment contente. On était tous fiers de Gianna, et c'est toujours le cas. Gianna n'a jamais essayé de rentrer dans un moule. Elle a toujours été elle-même. C'était une bonne personne, un leader, un prof, et son style préféré était un T-shirt blanc, un legging noir, une veste en jean, des Converse hautes blanches et une chemise à carreaux nouée autour de la taille avec les cheveux lâchés. Elle a toujours eu énormément de swag et de rythme depuis qu'elle était bébé. Elle faisait de super câlins et de super bisous. Elle avait de superbes lèvres douces comme son papa. Elle me serrait si fort dans ses bras en me tenant si fort que je sentais son amour."

"Ses tendres bisous, son intelligence, son sarcasme, sa répartie et son sourire en coin suivi d'une grimace et d'un éclat de rire me manquent", a poursuivi sa mère. "Gigi était un rayon de soleil. Elle illuminait ma journée chaque jour. Regarder son beau visage me manque. Elle était toujours si bonne, elle qui suivait les règles. Je savais que je pouvais toujours compter sur elle pour bien agir."

Sur Gianna en tant que sœur : "Elle tenait avec plaisir le sac de couches sales"

Gigi prenait son rôle de grande sœur très à cœur. "Elle tenait avec plaisir le sac de couches sales ou jouait avec les filles", s'est souvenue Vanessa. "Elle aimait m'aider avec Bianka et Capri. Bianka adorait aller au terrain de jeux, nager et faire du trampoline avec Gigi. J'avais l'habitude de dire à Gigi que je pensais que KoKo la considérait comme sa sœur préférée. Capri avait la banane quand Gigi apparaissait, et Capri me rappelle beaucoup Gianna. Elles se ressemblent, et leur sourire éclaire tout leur visage. Une pure joie."

Sur le fait de perdre Gigi : "Je ne verrai jamais ma petite fille s'avancer vers l'autel"

Vanessa Bryant s'est ensuite penchée sur les grands moments de la vie que Gigi ne connaîtra jamais : "Nous n'avons pas eu le loisir de lui apprendre à conduire. Je ne pourrai pas lui dire combien elle est belle le jour de son mariage. Je ne verrai jamais ma petite fille s'avancer vers l'autel, danser avec son père, danser avec moi sur la piste, ou avoir des enfants. Gianna aurait été une maman extraordinaire. Elle a toujours eu l'instinct maternel depuis toute petite. Gigi serait sûrement devenue la meilleure joueuse de la WNBA."

"Elle aurait fait une grosse différence pour le basket féminin", a-t-elle poursuivi. "Gigi avait vraiment envie de changer la façon dont les gens sont perçus dans le sport. Elle a écrit des articles à l'école pour défendre les femmes et a écrit sur le fait que les différences de salaire entre la NBA et la WNBA n'étaient pas justes. Je pense vraiment qu'elle a apporté de vrais changements positifs pour les joueuses de la WNBA. Le but de Gigi était de jouer en WNBA. Je suis toujours très fière de Gianna."

Vanessa Bryant, Kobe Bryant, Natalia Bryant, Gianna Maria-Onore Bryant, Family

Jordan Strauss/Invision/AP/Shutterstock

Elle a effectivement laissé son empreinte. "Elle a fait la différence et était bonne avec tous ceux qu'elle a rencontrés pendant ses 13 ans sur Terre", a loué Vanessa. "Ses camarades ont partagé de bons souvenirs de Gianna avec nous, et ça m'a rappelé qu'elle aimait montrer à tout le monde qu'il n'y a pas de petit geste de bonté pour avoir un impact sur la vie des autres et sur leurs sentiments. Elle a toujours été très prévenante envers les autres et leurs sentiments. C'était une fille et une sœur belle, bonne, heureuse, déconneuse, réfléchie et aimante. Elle était pleine de vie et avait encore tant de choses à offrir au monde. Je n'imagine pas la vie sans elle. On t'aime tellement, Gigi. Tes jolies cartes de vœux faites à la main, tes tendres baisers et ton beau sourire vont me manquer. Vous me manquez, tous les deux, tous les jours. Je vous aime."

Vanessa Bryant a alors parlé de Kobe, le "tendre époux et magnifique père de nos enfants". 

Sur Kobe Bryant : "Il était tout pour moi"

"Il était mien. Il était tout pour moi. Kobe et moi étions ensemble depuis mes 17 ans et demi. J'ai été sa première petite amie, son premier amour, sa femme, sa meilleure amie, sa confidente et sa protectrice. C'était le plus incroyable des maris. Kobe m'aimait plus que ce que je pourrais exprimer ou dire avec des mots. C'était un lève-tôt et moi, une couche-tard. J'étais le feu, et lui, la glace, et inversement de temps en temps. On s'équilibrait", s'est-elle souvenue. "Il aurait fait n'importe quoi pour moi. Je ne sais pas pourquoi j'ai eu la chance d'avoir un homme qui m'aimait et qui me voulait autant que Kobe. Il était charismatique, c'était un gentleman. Il était aimant et romantique. De nous deux, c'était lui, le romantique."

Sur Kobe, le romantique : "On avait l'intention de vieillir ensemble"

"J'attendais la Saint-Valentin et nos anniversaires de mariage avec impatience chaque année. Il organisait des voyages spéciaux pour notre anniversaire et un cadeau traditionnel pour chaque année de mariage. Il a même fait mes cadeaux que je préfère à la main. Il sortait des sentiers battus et il était attentif, même quand il travaillait dur pour être le meilleur athlète possible", a ajouté Vanessa.

"Il m'a offert le carnet et la robe bleue de Rachel McAdams dans N'oublie jamais. Quand je lui ai demandé pourquoi il avait choisi la robe bleue, il m'a répondu que c'était à cause de la scène où Ali revient vers Noah. On avait l'intention de vieillir ensemble, comme dans le film. On a vraiment vécu une grande histoire d'amour. On s'aimait de tout notre être, deux personnes parfaitement imparfaites construisant une belle famille et élevant nos douces et superbes filles. Quelques semaines avant qu'ils ne disparaissent, Kobe m'avait envoyé un gentil SMS en expliquant qu'il voulait passer du temps avec moi, rien que nous deux sans les enfants parce que j'étais avant tout sa meilleure amie. On n'a jamais eu le temps de le faire. On était occupés à prendre soin de nos filles et à gérer nos responsabilités quotidiennes, mais je suis heureuse d'avoir ce message récent. Il signifie énormément pour moi. Kobe voulait qu'on renoue nos vœux de mariage. Il voulait que Natalia prenne la tête de sa société et qu'on fasse le tour du monde ensemble."

Vanessa Bryant, Celebration of Life, Kobe Bryant, Gianna Bryant, Celebrities

FREDERIC J. BROWN/AFP via Getty Images

Sur Kobe en tant que papa : "Kobe était le M.V.P. des papas de filles"

La mère de quatre enfants est revenue sur Kobe en tant que père, en expliquant au Staples Center : "On a toujours parlé du fait qu'on serait des grands-parents sympas avec les enfants de nos filles. Il aurait été le grand-père le plus cool. Kobe était le M.V.P. des papas de filles. Il ne laissait jamais la lunette des toilettes relevée. Il disait toujours aux filles combien elles étaient belles et intelligentes. Il leur avait appris à être courageuses, à continuer d'aller de l'avant même dans les moments difficiles. Quand Kobe a pris sa retraite de la NBA, il a commencé à accompagner et à venir chercher les filles à l'école, quand j'étais enceinte de Bianka et récemment, quand je m'occupais de Capri. Quand Kobe jouait encore, j'arrivais une heure à l'avance pour être la première à chercher Natalia et Gianna à l'école. Il a été une seule fois en retard, et on lui a fait savoir que je n'étais jamais en retard. Résultat, il est arrivé une heure et 20 minutes avant la fois suivante. Il a toujours su qu'il pouvait progresser et il voulait toujours faire mieux. 

Vanessa a poursuivi : "Il faisait du covoiturage sans problème et appréciait le fait de passer du temps avec les filles en voiture. C'était un papa poule, un père très présent. Il m'aidait avec le bain de Bianka et Capri presque tous les soirs. Il leur chantait de drôles de morceaux sous la douche et continuait à les faire rire en les couvrant de lotion avant de les préparer pour aller dormir. Il avait des bras magiques et arrivait à faire dormir Capri en quelques minutes. C'était devenu une science, huit allers-retours dans notre couloir. Il adorait emmener Bianka jouer près du bassin à carpes koï et l'emmener au parc. Sa dernière visite au bassin remonte à la veille au soir avant que Gigi et lui ne disparaissent. Il adorait le cinéma et décryptait certaines scènes cultes avec Natalia, emmenait Natalia voir les dernières nouveautés et faire des marathons ciné en appréciant chaque instant. Il aimait aussi les films à l'eau de rose. Il aimait regarder Ma meilleure ennemie, Potins de femmes et Les Filles du docteur March."

Kobe Bryant, Vanessa Bryant

AKM-GSI

Sur Kobe en tant que papa basketteur : "Il aimait être l'entraîneur de basket de Gianna"

"C'était un tendre. Kobe savait toujours où j'étais. Surtout quand j'étais en retard à ses matches. Il s'inquiétait pour moi si je n'étais pas à ma place au début de chaque match et demandait au service de sécurité où j'étais dès le premier temps mort du premier quart-temps. Je répondais avec humour qu'il n'allait pas marquer 81 points pendant les dix premières minutes du match. Tous ceux qui ont des enfants savent qu'on ne peut pas être toujours à l'heure. Il a fini par s'habituer à mon retard et a abandonné. Le fait qu'il jouait encore à ce niveau d'intensité professionnelle tout en s'assurant qu'on était là au match montre à nouveau combien sa famille était une priorité pour lui. Il adorait être l'entraîneur de basket de Gianna. Il m'a dit qu'il aurait aimé convaincre Natalia de jouer au basket, qu'ils auraient pu passer encore plus de temps ensemble. Mais il voulait aussi qu'elle poursuive sa passion. Il a regardé Natalia jouer un tournoi de volley le 19 janvier, jour de son anniversaire, et il a remarqué qu'elle jouait de manière intelligente. Il était persuadé qu'elle aurait fait un excellent meneur avec sa vision sur le terrain. Il m'a dit qu'il souhaitait que Bianka et Capri fassent du basket plus tard pour pouvoir passer plus de temps avec elles, comme avec Gigi. Il a toujours dit à Bianka et Capri qu'elles joueraient plus tard au basket."

Sur les futurs moments avec Kobe qu'elle va rater : "Il ne pourra pas accompagner nos filles jusqu'à l'autel" 

"Elles n'auront pas leur père et leur sœur comme professeurs, une perte que je ne comprends pas", a-t-elle admis. "Je suis tellement contente que Kobe ait entendu KoKo dire Papa. Il ne sera pas là pour déposer Bianka ou Capri à la maternelle, pour me dire de m'accrocher, ou d'aller aux visites médicales pour me soutenir moralement. Il ne pourra pas accompagner nos filles jusqu'à l'autel, les faire tournoyer sur la piste de danse ou me chanter « PYT ». Je veux que mes filles sachent quel homme, mari et père formidable il était. Le genre d'homme qui voulait enseigner aux futures générations à être meilleures et à éviter les erreurs qu'il a commises. Il a toujours aimé travailler sur des projets visant à améliorer la vie des enfants. Il nous a enseigné de grandes leçons sur la vie et le sport à travers sa carrière en NBA, son livre, son émission Detail et sa petite série de podcasts. On est très contents qu'il ait laissé ses leçons et histoires derrière lui. 

Sur le fait de perdre Kobe et Gianna en même temps : "Dieu savait qu'ils ne pouvaient pas être sur Terre sans l'autre"

"Il était attentionné et écrivait de superbes lettres et cartes, et Gigi avait une merveilleuse façon de coucher ses sentiments sur le papier et vous faire ressentir son amour à travers ses écrits. Elle était attentionnée comme lui. C'était si facile de les aimer. Évidemment, tout le monde gravitait autour d'eux. Ils étaient marrants, heureux, délirants, et ils aimaient la vie. Ils débordaient de joie et d'esprit d'aventure. Dieu savait qu'ils ne pouvaient pas être sur Terre sans l'autre. Il a dû les rappeler pour qu'ils soient ensemble. Chéri, prends soin de notre Gigi. Je m'occupe de Nata, Bebe et KoKo. On vous aime et vous nous manquez, chéri et Gigi. Puissiez-vous reposer en paix, amusez-vous au paradis jusqu'à ce qu'on se revoie un jour. On vous aime tous les deux et vous nous manquerez à jamais. Maman."

L'hommage rendu à Kobe et Gigi survient près d'un mois après que le duo père-fille, en plus des passagers Christina MauserJohn AltobelliKeri AltobelliAlyssa AltobelliSarah ChesterPayton Chester et du pilote Ara Zobayan, ne décède tragiquement dans un accident d'hélicoptère. Au moment de leur disparition, le groupe se rendait à un tournoi de basket de la Mamba Sport Academy de Kobe. 

Pendant que les fans, les amis et la famille pleuraient les victimes de ce terrible accident en postant des hommages et des souvenirs réconfortants, Vanessa avait posté une photo de famille avec Kobe, Gigi, NatalieBianka et Capri sur Instagram.

"Il n'y a pas assez de mots pour décrire notre peine en ce moment", avait-elle écrit. "Je me console en sachant que Kobe et Gigi savaient tous les deux combien ils étaient aimés. Nous avons eu une chance incroyable de les avoir dans nos vies. J'aurais aimé qu'ils soient là avec nous pour l'éternité. Ils étaient de belles bénédictions qui nous ont été enlevées trop tôt."

"Je ne sais pas trop ce que l'avenir nous réserve, et c'est impossible d'imaginer la vie sans eux. Mais nous nous levons chaque jour, en essayant d'aller de l'avant parce que Kobe et notre petite Gigi brillent au-dessus de nous pour éclairer notre chemin. Notre amour pour eux est infini et incommensurable. J'aimerais tellement pouvoir les prendre dans mes bras, les embrasser et les bénir. Les avoir avec nous pour toujours", avait-elle ajouté.

Sur le moment, Vanessa Bryant avait également annoncé que l'organisation Mamba on Three allait soutenir les autres familles victimes de cet accident d'hélicoptère. Elle avait ensuite révélé que la Mamba Sports Foundation de Kobe allait être rebaptisée la Mamba & Mambacita Sports Foundation pour honorer leur fille.

"Parce qu'il n'y a pas de n° 24 sans n° 2", avait-elle écrit sur le moment. "Notre mission reste la même et est, plus que jamais, de fournir des opportunités aux jeunes à travers le sport. Merci pour tout votre soutien et vos dons généreux à ce jour, alors que nous nous efforçons de poursuivre l'œuvre de Kobe et Gigi. Nous souhaitons aider les jeunes sportifs dans un monde qu'ils nous ont laissé à façonner."

Pour honorer la mémoire de Kobe et Gianna, la Mamba and Mambacita Foundation offre des opportunités aux jeunes à travers le sport. Pour plus d'informations ou pour faire un don, veuillez cliquer ici.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.