D'après Ben Affleck, l'honnêteté est la meilleure des politiques.

Ce n'est un secret pour personne que l'acteur hollywoodien a fait la une des journaux ces dernières années. Entre son divorce très médiatisé avec Jennifer Garner et ses problèmes avec l'alcool et la drogue, la star a eu des hauts et des bas commentés dans le monde entier.

Mais alors que Ben se prépare pour une année chargée, notamment avec la sortie de The Way Back, prévue le 6 mars aux États-Unis, il aborde les grands thèmes de sa vie, y compris son combat contre l'alcoolisme.

Dans le film, le comédien incarne un entraîneur de basket dans un lycée qui a un problème avec la bouteille. Les choix de son personnage font voler en éclats son mariage et l'obligent à partir en cure de désintoxication.

"Les gens avec un comportement compulsif, et j'en fais partie, sont mal à l'aise en permanence et essaient de se débarrasser de ce sentiment. On essaie de se sentir mieux avec la nourriture, la boisson, le sexe, le jeu, le shopping, etc. Mais au final, notre vie empire", confie Ben au New York Times. "Puis on replonge encore plus pour faire disparaître ce malaise. C'est là que la vraie douleur commence. C'est un cercle vicieux qu'on ne peut pas briser. Du moins, c'est ce qui m'est arrivé."

Et Ben de poursuivre : "Je buvais assez normalement pendant très longtemps. Mais j'ai commencé à boire de plus en plus quand mon mariage a connu des problèmes. C'était en 2015, 2016. Le fait de boire n'a évidemment fait que créer davantage de problèmes maritaux."

Découvrez d'autres confessions de Ben dans son interview pour le New York Times ci-dessous.

Ben Affleck, Jennifer Garner, Oscars Chic

Alberto E. Rodriguez/WireImage

À propos de son divorce avec Jennifer Garner :

En 2018, le mariage de Ben et Jennifer s'est terminé après une longue séparation. Si le couple est resté ami et continue d'élever ses trois enfants avec succès, l'acteur n'a pas pu s'empêcher de repenser aux changements dans sa relation. "Ce divorce est le plus grand regret de ma vie. La honte est vraiment toxique. Il n'y a rien de positif dans la honte. Ça ne fait que remuer un horrible sentiment toxique et hideux de faible estime de soi et de dégoût de soi. Ce n'est pas particulièrement sain de ressasser ses échecs, ses rechutes, et de se blâmer", a-t-il reconnu. "J'ai certainement commis des erreurs. J'ai certainement fait des choses que je regrette. Mais il faut se relever, apprendre de ses erreurs, encore et encore, et essayer d'aller de l'avant."

À propos de ses problèmes d'addiction :

En octobre 2019, des questions sur sa sobriété ont refait surface, quand TMZ a posté une vidéo de l'acteur en costume d'Halloween en train de tituber devant une voiture. Ce moment est quelque chose dont Ben n'est pas fier. "Rechuter est évidemment gênant. J'aurais préféré que ça ne se produise pas", a-t-il avoué au Times. "J'aurais préféré que ça ne soit pas sur le Net où mes enfants pouvaient le voir. Jen et moi avons fait de notre mieux pour aborder le sujet avec honnêteté."

À propos du procès d'Harvey Weinstein :

Alors que le jury délibère dans le procès d'Harvey Weinstein, Ben a fait un bref commentaire sur le producteur hollywoodien déchu qui a maille à partir avec la justice. "Je ne sais pas si j'ai quoi que ce soit à dire ou à ajouter qui n'ait déjà été dit et en mieux par des personnes qui ont été victimes de ce qu'il a fait", a partagé Ben. L'acteur a déjà annoncé qu'il ferait don de tous ses paiements résiduels des films Weinstein qu'il a faits à des organisations caritatives contre les agressions sexuelles. Weinstein nie toujours toutes les charges qui pèsent contre lui et les allégations de relations sexuelles non consensuelles.

Ben Affleck, back tattoo, Hawaii

BACKGRID

À propos de son tatouage inoubliable dans le dos :

Est-il vrai ou faux ? C'est le débat qui a eu lieu pendant longtemps à propos du tatouage dans le dos de l'acteur. Si Ben a dit à l'origine à Extra que c'était un "faux pour un film", il s'est avéré que c'était un vrai. "J'étais en colère que quelqu'un l'ait pris en photo en m'espionnant. J'ai trouvé ça intrusif. Mais c'est vrai, j'aurais pu dire : « Ça ne vous regarde pas. » J'imagine que ça m'amusait de jouer un tour à Extra", a-t-il partagé. "Votre tatouage est-il vrai ou faux ? Bien sûr qu'il est vrai ! Non, j'ai un faux tatouage dans le dos que je cache."

À propos des gens qui le soutiennent à Hollywood :

Pendant son interview pour le New York Times, Ben a cité Bradley Cooper et Robert Downey Jr. comme les "gars qui m'ont beaucoup soutenu et pour qui j'ai beaucoup de reconnaissance".

À propos des problèmes d'alcool dans sa famille :

Quand il regarde sa famille étendue, Ben est le premier à admettre qu'il n'est pas le premier à avoir des problèmes d'alcool. "Mon père n'a pas vraiment été sobre avant mes 19 ans. Plus je vieillis, et plus je reconnais que mon père a fait du mieux qu'il pouvait. Il y a beaucoup d'alcoolisme et de maladies mentales dans ma famille. Cet héritage est très fort et parfois difficile à passer outre", a-t-il confessé. "Ça m'a pris beaucoup de temps pour admettre fondamentalement et profondément, sans le moindre doute, que je suis alcoolique. Le prochain verre ne changera rien."

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Ben pour le New York Times en anglais et en ligne.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.