Jennifer Aniston, Interview Magazine

Alique/Interview Magazine

Ah, Los Angeles !

C'est vrai qu'il y fait beau presque 365 jours de l'année et que c'est le seul État où on peut skier ou nager la même journée.

Mais interviewée par sa grande amie Sandra BullockJennifer Aniston est la première à admettre que son déplacement de New York à Los Angeles a été intéressant.

"Ce débat sur les femmes qui se serrent les coudes est assez nouveau, mais je pense qu'on le fait depuis longtemps. Quand j'ai atterri à Los Angeles à 20 ans, je suis tombée sur des filles qui sont encore là aujourd'hui. Elles étaient très différentes", a expliqué Jennifer au magazine Interview. "Je n'avais jamais fait partie d'un cercle de copines proches qui se voyaient tout le temps et qui parlaient sans fin. Je me disais : « Oh, mon Dieu, ces Californiennes ne la ferment jamais. Elles parlent de ce qu'elles ressentent et pleurent devant leurs copines. » Je me disais : « J'ai grandi à New York et me voilà maintenant à Laurel Canyon, avec une robe à fleurs. Quelqu'un m'a mis un collier de cristaux autour du cou et brûle de la sauge autour de ma tête. J'ai atterri sur Mars. »"

Et d'ajouter : "Mais je pense que cela m'a sauvée. Ce métier est très difficile. Il n'est pas toujours amical ou accueillant ou encourageant. Souvent, c'est tout le contraire. Je me souviens que j'ai passé des auditions où les filles ne voulaient rien me dire. Ou elles vous parlaient pendant l'audition pour vous déconcentrer, alors que vous essayiez de vous préparer."

Sandra a lancé : "C'est moi, au fait, qui t'ai fait ça."

Blague à part, Sandra et Jennifer sont ravies de continuer de recevoir des offres dans ce métier en constante évolution. Dernièrement, Jennifer a joué dans la série The Morning Show avec une autre de ses amies, Reese Witherspoon. C'était une occasion rare que l'actrice chérit.

"Pensez à la génération qui nous précède. Un tas d'actrices ont été retirées de la circulation dès qu'elles ont passé les 40 ans, et le fait qu'on continue à travailler et qu'on participe aux aventures les plus créatives qui soient à cette époque de notre vie, c'est incroyable. On réécrit les règles que la société nous a imposées", a-t-elle expliqué. "Quand j'avais dans les 30 ans, on me disait : « Ne joue pas une maman. Si tu joues une maman, assure-toi que les enfants aient 3 ans. »"

Et d'ajouter : "Ce n'est plus le cas. Tu as gardé la même carrière qu'à tes 20 ans. On a eu de la chance de commencer ce métier quand on l'a fait. Est-ce que les temps changent ? Peu importe, on ne le saura jamais et on s'en fiche, parce que c'est en train de se passer."

Lisez l'interview complète de Jennifer par Sandra sur le site d'Interview.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.