Kobe Bryant et Gianna Bryant reposent désormais en paix.

La légende de la NBA et sa fille de 13 ans viennent d'être enterrés, comme le confirme E! News. Les obsèques privées ont eu lieu à Los Angeles deux semaines après que le père et sa fille, en plus des six passagers Christina Mauser, John Altobelli, Keri AltobelliAlyssa AltobelliSarah ChesterPayton Chester et du pilote Ara Zobayan sont morts dans un accident d'hélicoptère. Au moment des faits, le groupe se rendait à un tournoi de basket à la Mamba Sport Academy de Kobe.

Si la cérémonie s'est déroulée dans l'intimité, une cérémonie publique aura lieu le 24 février au Staples Center dans le centre-ville de Los Angeles, afin que les fans puissent lui rendre un dernier hommage. "Nous sommes une ville qui croit en chacun, qui croit en quelque chose de plus grand que nous et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que tout le monde puisse y assister", a indiqué Eric Garcetti, maire de la ville. 

Depuis l'accident mortel, les gens du monde entier pleurent la star de la NBA et sa fille qui se destinait à une carrière dans le basket. "Je n'ai pas les mots pour exprimer la douleur que je ressens suite à cette tragédie", avait déclaré Shaquille O'Neal. "Je t'aime, et tu vas nous manquer. Mes condoléances à la famille Bryant et aux familles des autres passagers à bord. J'EN SUIS MALADE."

Vanessa Bryant, la veuve de Kobe, a beaucoup de mal à gérer l'immense perte qu'elle vient de subir. "J'ai été réticente à mettre des mots sur mes sentiments", a écrit la mère de quatre enfants sur Instagram. "Mon cerveau refuse d'accepter que Kobe et Gigi soient partis. Je n'arrive pas à intégrer les deux à la fois. C'est comme si j'essayais d'accepter le fait que Kobe n'est plus là, mais mon corps refuse d'accepter que ma Gigi ne reviendra pas vers moi. Ça n'a pas de sens."

Kobe Bryant, Gianna, Jerseys at Staples Center

Getty Images/CBS

"Pourquoi devrais-je pouvoir me réveiller une nouvelle fois alors que ma petite fille n'a pas cette chance ?! Je suis très en colère", a poursuivi Vanessa. "Elle avait tellement de choses à vivre. Et là, je réalise que je dois être forte et présente pour mes 3 filles. Je ne suis pas en colère contre Kobe et Gigi, mais je suis reconnaissante d'être ici avec Natalia, Bianka et Capri. Je sais que ce que je ressens est normal. Ça fait partie du processus de deuil. Je voulais juste partager ça au cas où quelqu'un d'autre aurait vécu une telle perte. J'aimerais tellement qu'ils soient là, ce cauchemar serait terminé. Je prie pour toutes les victimes de cette horrible tragédie. Merci de continuer à prier pour nous tous."

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.