Hollywood ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui si des gens comme Kirk Douglas n'étaient pas passés par là et ne s'étaient pas imposés.

L'acteur, auteur et philanthrope, l'une des dernières légendes de l'âge d'or du cinéma hollywoodien, est décédé. Il avait 103 ans. Dans un communiqué posté sur Instagram, son fils Michael Douglas a révélé : "C'est avec une tristesse immense que mes frères et moi vous annonçons que Kirk Douglas nous a quittés aujourd'hui à 103 ans."

Et d'ajouter : "Aux yeux du monde entier, c'était une légende, un acteur de l'âge d'or du cinéma qui vivait bien ses vieux jours, un militant dont l'engagement au nom de la justice et des causes qu'il défendait était un exemple que l'on devrait tous suivre. Mais pour moi et mes frères, Joel et Peter, il était tout simplement papa, pour Catherine, un beau-père formidable, pour ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, un grand-père aimant et pour son épouse, Anne, un mari extraordinaire."

"Kirk a eu une vie bien remplie. Il nous laisse ses films, qui perdureront pendant des générations, et son passé de philanthrope. C'est un homme qui a travaillé sans relâche pour aider le public et apporter la paix sur cette planète", a conclu Michael. "Je vais terminer avec les mots que je lui ai dits à son dernier anniversaire et qui restent vrais. Papa, je t'aime tellement et je suis très fier d'être ton fils."

Certains le connaissaient pour ses rôles dans des films comme Spartacus, Le Gouffre aux chimères20 000 lieues sous les mers et bien d'autres encore, mais le père de l'acteur Michael Douglas a aussi aidé à libérer Hollywood de la liste noire, époque où les scénaristes, cinéastes et acteurs étaient victimes d'une vraie chasse aux sorcières anticommuniste.

L'ambiance toxique qui régnait à Hollywood à cette époque ne le déroutait pas. Il a admis qu'il avait signé un pacte pour décrocher son rôle dans La Vie passionnée de Vincent Van Gogh en 1956, mais quelques années plus tard, il a commencé à s'exprimer. Producteur de Spartacus, Douglas a exigé que le scénariste Dalton Trumbo inscrive son vrai nom au générique du péplum de 1960. Le hic, c'est qu'il faisait partie des "Dix d'Hollywood", dix cinéastes qui ont refusé de donner des noms de communistes à la Commission sur les activités anti-américaines (House Un-American Activities Committee).

Kirk Douglas, Spartacus

Bryna/Universal/Kobal/Shutterstock

"Le sénateur [Joseph] McCarthy était un homme horrible qui trouvait des communistes dans tout le pays. Il mettait les scénaristes qui ne lui obéissaient pas sur une liste noire", s'est rappelé Douglas par la suite. "Les chefs des studios étaient des hypocrites qui lui obéissaient. Ma société produisait Spartacus, écrit par Dalton Trumbo, scénariste sur la liste noire qui devait utiliser le nom de Sam Jackson. Beaucoup de gens utilisaient des pseudonymes à l'époque. Ça me gênait. J'étais jeune et impulsif, et bien qu'on m'ait conseillé de ne pas le faire, j'ai mis son vrai nom au générique."

Spartacus rencontra un succès phénoménal et décrocha quatre Oscars, ainsi que le Golden Globe du Meilleur film dramatique.

Nominé trois fois aux Oscars — pour son rôle du boxeur qui se bat pour arriver à la gloire en 1949 dans Le Champion, celui du producteur prêt à tout pour faire son film en 1952 dans Les Ensorcelés et celui du célèbre peintre dans La Vie passionnée de Vincent Van Gogh — Douglas a finalement reçu un Oscar d'honneur en 1996 pour le remercier d'avoir été une force créative et morale dans la communauté hollywoodienne pendant un demi-siècle.

Le premier mariage de Kirk a été à l'actrice Diana Douglas, avec qui il a eu deux enfants (Michael et Joel Douglas), et s'est terminé en divorce en 1951. Il était à Paris en train de tourner Un Acte d'amour en 1953 quand il a rencontré l'Allemande Anne Buydens, qui travaillait dans les relations publiques au cinéma. Anne refusa les avances du coureur de jupons notoire et, comme il l'a expliqué lui-même, il n'arrivait pas à briser sa coquille jusqu'au jour où elle a enfin accepté de l'accompagner au cirque.

Le couple s'est marié à Las Vegas le 29 mai 1954. Ils ont eu deux fils ensemble : Peter et Eric Douglas.

Après un AVC en 1996, Douglas s'est retrouvé amoindri, mais il est monté sur la scène des Oscars et a eu droit à une standing ovation après un hommage présenté par Steven Spielberg. Bien qu'il avait du mal à prononcer ses mots, l'acteur aux yeux bleus se portait bien.

Kirk Douglas

Earl Gibson III/WireImage

Douglas a reçu le prix de l'AFI pour l'ensemble de sa carrière en 1991, puis celui du Kennedy Center Honors en 1994 et du Screen Actors Guild en 1999. À plus grande échelle, il a reçu la médaille présidentielle de la liberté du président Ronald Reagan en 1981, la Légion d'honneur française en 1985 et une médaille nationale des arts en 2001.

Interviewé en 2014 par le magazine Parade, il a reconnu, lors de la publication de son 11e livre, Life Could Be Verse, qu'il a pensé mettre fin à ses jours après son AVC.

"L'humour m'a sauvé", a déclaré Douglas au magazine. "Une attaque, surtout pour un acteur, c'est une chose horrible. Quand on ne peut plus parler, on ne peut plus jouer. Au début, j'ai cru que ma vie était terminée. Mais quand j'ai mis l'arme dans ma bouche, je me suis fait mal à une dent. Aïe ! Ça m'a fait bizarre. Un mal de dents allait-il m'empêcher de me suicider ? Et ça m'a arrêté. Il y a même des blagues à ce sujet : que fait un acteur qui ne peut plus parler ? Il attend le retour des films muets !"

Kirk Douglas

Michael Caulfield/WireImage.com

Douglas a tenu le coup. Il est apparu au grand écran en 1999 dans Diamonds et a joué avec son fils Michael Douglas, son petit-fils Cameron Douglas et son ex-épouse Diana Douglas dans la comédie bien nommée de 2003 Une si belle famille.

Le poids lourd hollywoodien a passé ses dernières années à s'occuper de philanthropie. Il a créé le prix Anne & Kirk Douglas Playground Award avec son épouse pour sponsoriser la construction d'aires de jeux près d'écoles publiques de Los Angeles. Les Douglas ont aussi été les invités officiels du repas annuel de Thanksgiving au centre L.A. Mission, où les célébrités affluent en grand nombre pour servir à manger aux gens dans le besoin.

Né Issur Danielovitch Demsky le 9 décembre 1916 à Amsterdam, dans l'État de New York, ce jeune homme a pris le nom de Kirk Douglas à la fac. Après avoir décroché quelques petits rôles, il est entré dans la marine en 1941. Après son service militaire, son ex-camarade de fac Lauren Bacall l'a pistonné pour faire un essai pour un film, et il a fait ses débuts au cinéma dans un polar, L'Emprise du crime, en 1946.

"Sa carrière suscite l'admiration", a déclaré Michael Douglas en parlant de son père en novembre 2014, à Entertainment Tonight. "C'est l'un des derniers de cette grande génération."

Michael Douglas, Kirk Douglas

Alberto E. Rodriguez/Getty Images

La famille a fêté les 100 ans de l'acteur au cours d'une fête intime à laquelle ont assisté des invités de renom tels que Steven SpielbergJeffrey Katzenberg et Don Rickles, ainsi que le rabin de la famille. Ayant grandi dans une famille juive, Douglas a repris le judaïsme quand il avait dans les 70 ans et a eu une deuxième bar mitzvah en 1999. Anne s'est convertie au judaïsme en 2004 et allumait les bougies du Chabbat, le vendredi soir.

"J'ai grandi en faisant une prière le matin et en mettant les téfilines", a raconté l'acteur à Jewish Journal en 2014. "J'ai abandonné l'aspect formel de la religion... Je ne pense pas que Dieu veuille des compliments. Dieu veut que vous fassiez quelque chose de votre vie et que vous aidiez les autres."

En l'honneur de son 100e anniversaire, les Douglas ont aussi publié leur premier livre ensemble, Kirk and Anne: Letters of Love, Laughter and a Lifetime in Hollywood.

Lauréat du prix Cecil B. DeMille aux Golden Globes de 1968 à 51 ans, Kirk Douglas est revenu sur la scène des Golden Globes en janvier 2018 à 101 ans en l'honneur des 75 ans de la cérémonie. Assis sur une chaise roulante, il est arrivé sur scène aux côtés de sa belle-fille, Catherine Zeta-Jones, et a eu droit à une standing ovation.

Après que Zeta-Jones a donné au public un petit résumé de la carrière grandiose de Douglas, il lui a répondu, avec charme : "Catherine, tu as tout dit. Je ne peux jamais te suivre."

Il laisse derrière lui son épouse Anne Buyden, avec qui il est resté marié 65 ans, leurs trois fils encore vivants, Michael, Joel et Peter Douglas (leur fils Eric est mort en 2004) et sept petits-enfants.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.